Travail

Votre métier en 5 questions: économiste

Votre métier en 5 questions: économiste

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Travail

Votre métier en 5 questions: économiste

Savez-vous à quoi ressemble le travail d’économiste? On explore ce métier avec Justin-Damien Guénette, d’Ottawa, économiste depuis 2009 et qui occupe ce poste à la Banque du Canada depuis mai 2010.

Comment avez-vous choisi votre métier?

Je me suis toujours intéressé à la science et à la politique. La science économique m'a proposé le mariage des deux, et je n'ai pu y résister.

À quoi ressemble votre journée-type?

Une portion de ma journée est consacrée à la lecture et à l'analyse d'un éternel déversement de données macroéconomiques, souvent à l'aide de modèles mathématiques qui me facilitent la tâche. Je consacre aussi une partie de mon temps au coaching et au mentorat des nouveaux économistes.

Qu'est-ce qui vous passionne dans ce métier?

Son dynamisme et sa complexité. Même si je passe des journées entières cloué à mon bureau, mon travail, comme l'économie mondiale, est constamment en mouvement. Comprendre et prévoir les mouvements de l'économie mondiale est un boulot palpitant. En consacrant mes efforts à la formulation de la politique monétaire, je contribue au bien-être économique des ménages canadiens.

Qu'est-ce que les gens ne soupçonnent pas à propos de votre travail?

La valeur allouée à l'innovation et l'originalité. En effet, la complexité de l'environnement économique ne se résume pas à un simple ensemble d'équations mathématiques, loin de là. Une des forces d'un bon économiste est son habileté à concilier une multitude de signaux contradictoires et à en distiller une histoire claire et précise qui donnera au client, dans mon cas les Canadiens, une compréhension de l'environnement macroéconomique actuel, de ses risques sous-jacents ainsi que de ses perspectives les plus probables.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui voudraient faire ce métier?

Il faut un attrait marqué pour les sciences humaines et l'amour des mathématiques. De plus, je leur conseillerais de perfectionner leurs capacités de communication orale et écrite, et de toujours garder sous le bras un journal économique tel The Economist ou le Financial Times.
 

Si vous aussi vous souhaitez nous parler de votre métier, écrivez-nous!  

Commentaires

Partage X
Travail

Votre métier en 5 questions: économiste

Se connecter

S'inscrire