Travail

Votre bureau est-il bon pour votre santé?

Votre bureau est-il bon pour votre santé?

Jacques Laplante Photographe : Jacques Laplante Auteur : Coup de Pouce

Travail

Votre bureau est-il bon pour votre santé?

On a beau aimer ce qu’on fait, notre environnement de travail peut nuire à notre santé et à notre productivité. Voici des pistes pour rendre ce lieu plus sain.

Silence!

Le bruit nuit à notre concentration? On n'est pas seule: plusieurs études ont démontré que les espaces de travail ouverts réduisent en effet la performance cognitive des employés. Écouter de la musique avec des écouteurs, se munir d'une bonne paire de bouchons, réaliser à des moments plus calmes les tâches qui exigent une grande concentration, se retirer dans une pièce fermée ou travailler de la maison sont autant de solutions possibles. «Mais on doit aussi s'entendre entre collègues sur un code de conduite», affirme Isabelle Gagné, ergonome et ergothérapeute chez Intergo. Des exemples de ce qu'il pourrait inclure: communiquer par clavardage quand c'est possible, parler à voix basse, tenir les conversations plus longues et les réunions dans un local fermé, mettre le cellulaire en mode vibration, baisser la sonnerie des téléphones fixes et ne pas utiliser la fonction haut-parleur.

«As-tu deux minutes?»

Le code de conduite peut aussi servir à gérer les interruptions, un autre problème lié aux aires ouvertes et qui mine la productivité. On peut convenir, par exemple, que le port d'écouteurs signifie «ne pas déranger». Pour dissuader les collègues de nous raconter les derniers potins, on essaie diverses stratégies: travailler dos à l'entrée de notre cubicule, avertir qu'on dispose seulement de cinq minutes, se lever et reconduire la personne à son bureau, miser sur le non verbal en laissant nos mains sur le clavier et en évitant d'alimenter la conversation.

Des bonbons?

Tentant, le bol de bonbons sur le bureau de la réceptionniste. Et, non, il n'y a pas de mal à croquer une friandise de temps à autre... à condition que ce ne soit pas plusieurs fois par jour. Un seul bonbon de type tire à la mélasse renferme 17 grammes de sucre. Une poignée de bonbons au chocolat de type Smarties? Environ 15 grammes de sucre. À retenir avant de piger machinalement dans le bol, chaque fois qu'on passe devant!

À LIRE AUSSI: 9 conseils pour rester attentive au travail

Une posture intelligente

À force de passer des heures la tête inclinée vers notre téléphone intelligent ou notre tablette, on peut souffrir de blessures musculo-squelettiques. «Pour diminuer la flexion du cou, on appuie nos avant-bras sur notre bureau de sorte à tenir l'appareil un peu plus loin des yeux, indique Isabelle Gagné. Enfin, pour des tâches plus longues, il vaut mieux travailler à l'ordinateur.»

Les oubliés du coin-cuisine

Le nettoyage de la cuisine est normalement assuré par un service d'entretien ménager. Mais qui pense à désinfecter la lavette à vaisselle avec laquelle tout le monde lave sa tasse? «Une fois par semaine, on devrait la faire tremper dans dix parts d'eau pour une part d'eau de Javel, conseille Nathalie Thibault, microbiologiste et fondatrice de Germaction. Quant aux éponges, on devrait cesser d'en utiliser, car ce sont des nids à microbes.» Par ailleurs, rincer la carafe de la cafetière filtre ne suffit pas; il faut la mettre au lave-vaisselle ou la laver à la main avec du savon. Le réservoir d'eau de la cafetière à capsules doit aussi être bien nettoyé, sinon un film gluant se forme dans le fond.

Sus aux microbes!

L'aire ouverte facilite la propagation des maladies. Les personnes qui travaillent dans un tel espace prennent 62% plus de congés de maladie que celles qui occupent un bureau fermé, selon une étude scandinave. Pas étonnant quand on sait que les virus du rhume et de la grippe peuvent survivre 48 heures sur les surfaces dures, et ceux de la gastro, deux semaines! Pour prévenir, une seule solution: «Le lavage fréquent des mains évite huit infections sur dix, affirme Nathalie Thibault. On se lave les mains pendant 20 secondes à notre arrivée au travail, après chaque passage aux toilettes, avant et après le lunch, après s'être mouché et après avoir serré la main de quelqu'un.» On passe une lingette désinfectante sur notre clavier et notre souris une fois par semaine ou chaque jour si on est malade. 

Commentaires

Partage X
Travail

Votre bureau est-il bon pour votre santé?

Se connecter

S'inscrire