Travail

Que signifie s’occuper de ses affaires au bureau?

� iStockphoto.com Photographe : � iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Travail

Que signifie s’occuper de ses affaires au bureau?

Tous ceux qui ont travaillé séparés de leurs collègues par de simples cloisons ont assisté à des mélodrames qui auraient pu être évités! Si certains employés ont une méconnaissance de l'étiquette au bureau, d'autres font carrément preuve d'impolitesse.

Voici cinq conseils pour améliorer sa vie au travail ainsi que celle de ses collègues.

1) Bonjour, comment allez-vous?

Chaque matin en arrivant au bureau, on salue ses collègues. Si on croise une personne avec qui on travaille peu ou qui vient d'un autre service, on ne détourne pas la tête! On lui dit simplement bonjour. Le soir venu, lorsqu'on est prêt à rentrer à la maison, on n'oublie pas de saluer les collègues que l'on croise en partant. Du bas au haut de la hiérarchie, chaque employé est important, tous jouent pour la même équipe!

2) J'aimerais vous présenter...

Avez-vous remarqué que certains gestionnaires, lorsqu'ils embauchent de nouvelles recrues, les présentent seulement aux autres gestionnaires. Pourquoi ne pas en profiter pour leur faire rencontrer tous les employés? Il y a gros à parier qu'à un moment ou à un autre, ils auront à travailler avec plusieurs d'entre eux. L'interaction en sera d'autant plus facilitée.

3) Le couloir n'est pas une salle de conférences

Les conversations de couloir sont naturelles, mais il importe de respecter l'environnement de ses collègues. Si on prévoit parler à une personne pour une période un peu plus longue que la normale, on se rend dans l'un de nos deux bureaux, et on baisse le ton lorsqu'on discute. Le principe vaut aussi pour les chefs d'équipe. Ils ont avantage à donner l'exemple.

4) Allo, on mange quoi ce soir?

Dans un espace à cloisons, utiliser la fonction haut-parleur de son téléphone est exclu, à moins que tous les collègues aient quitté le bureau pour la soirée. Personne n'a envie d'entendre ce que son voisin va manger le soir, ou qu'il n'y a plus de lait dans son frigo. Les conversations, qu'elles soient pour le travail ou personnelles (d'autant plus dans ce cas), ne regardent pas les autres. Et attention: les murs peuvent avoir des oreilles! Les accros du cellulaire devraient mettre leur appareil en mode vibration ou silencieux. Certaines sonneries peuvent taper sur les nerfs. Éteindre le téléphone, c'est encore mieux. De toute façon, aucun employé ne veut que son patron sache combien de fois on l'appelle. On est au travail, après tout!

5) Toc, toc, toc... Qui est là?

Lorsqu'on arrive dans l'espace de travail d'un collègue, on s'annonce et on attend qu'il nous invite à entrer. Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'un bureau à cloisons qu'on peut y pénétrer comme dans un moulin. Que dirions-nous si quelqu'un entrait chez nous sans frapper? Si la personne est au téléphone ou déjà en conversation, on revient! On évite de s'imposer en faisant des signes ou en interrompant la discussion en cours.

La vie au bureau est similaire à la vie personnelle. Semer un peu de courtoisie permet parfois une récolte au-delà de ses attentes: pourquoi pas une promotion ou la signature de nouveaux contrats?

  

Lire aussi: Êtes-vous victime de harcèlement psychologique au travail?

Commentaires
Partage X
Travail

Que signifie s’occuper de ses affaires au bureau?

Se connecter

S'inscrire