Travail

Changer de carrière, mais pour faire quoi?

Changer de carrière, mais pour faire quoi?

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Travail

Changer de carrière, mais pour faire quoi?

Remise en question, peur, incertitude… Trouver la voie professionnelle qui nous convient n’est pas chose facile. Annie Gourde, conseillère d’orientation, nous aide à y voir clair.

On évolue dans notre domaine depuis quelques années, mais voilà que le doute nous envahit. Orthopédagogue dévouée, on n'éprouve plus la même satisfaction à accompagner les enfants dans leur apprentissage? Ou, las d'affronter les tempêtes de neige, notre métier de chauffeur ne nous plaît plus autant? Une réflexion s'impose.

Pour éviter de prendre une décision à la hâte ou de quitter son boulot sur un coup de tête, on prend le temps de faire le point. Dans un premier temps, la conseillère d'orientation propose de faire quelques listes: Qu'est-ce que j'aime? Qu'est-ce que je n'aime pas? Quels sont les irritants de mon emploi? Quelles sont mes attentes? «Ces listes permettront souvent de mettre le doigt sur le bobo. Elles nous aideront à déterminer si le problème est relié au champ d'expertise ou à un irritant précis. Dans certains cas, changer d'équipe ou d'entreprise s'avère la solution.» Mais si l'insatisfaction est bel et bien rattachée au domaine, une analyse plus poussée s'impose.

Pour ceux qui ont une idée assez précise de leurs ambitions, le changement de cap peut se dérouler très aisément. «Il n'en demeure pas moins qu'envisager une réorientation professionnelle crée beaucoup d'insécurité, et certains vivront ce passage plus difficilement que d'autres», affirme la spécialiste. Dans cette situation, l'expertise du conseiller d'orientation n'est pas négligeable. «En plus de connaître l'ensemble des formations offertes et de pouvoir soutenir ses clients avec différents outils, le principal atout du conseiller d'orientation est d'être objectif», précise Annie Gourde. La démarche se fait donc sans jugement et à partir des faits actuels.

Une première conversation lui permettra de faire le point sur la situation de son client, mais aussi de déterminer si celui-ci se connaît bien. «Quand je leur pose la question, certains n'arrivent pas à nommer plus d'une ou deux qualités qu'ils pensent avoir. Il est très difficile de déterminer dans quel domaine on sera heureux d'évoluer si on ne connaît pas ses goûts, ses forces et ses faiblesses», soutient la professionnelle. Lors d'une deuxième ou troisième rencontre, des outils (comme le test psychométrique) pourront également être d'une grande utilité. Après avoir tracé le portrait de son client (intérêts, compétences, qualités, etc.), le conseiller pourra lui proposer diverses avenues. Si un retour aux études est souhaité, il pourra l'aider à choisir le programme et l'institution qui lui convient, et l'accompagner dans le processus d'inscription. Sinon, l'information recueillie servira à viser un domaine d'emploi et à bâtir un bon CV. Selon Annie Gourde, dans bien des cas, quatre ou cinq rencontres (avec des petits devoirs et des exercices à faire entre les rendez-vous) suffisent.

Différents outils

Qu'on souhaite faire le point sur sa vie professionnelle, entamer un processus de réorientation ou connaître les formations scolaires ou professionnelles qui s'offrent à nous, il ne faut pas hésiter à demander l'aide d'un conseiller d'orientation si on en ressent le besoin. «Certains exercent au privé (il faut payer pour les consultations), mais d'autres travaillent auprès d'organismes d'aide à l'emploi, comme les carrefours jeunesse-emploi (pour les 35 ans et moins), dont les services sont gratuits», précise Annie Gourde.

Un grand éventail de livres sur la carrière et l'orientation peut également nous guider dans notre cheminement. Différents salons sur la carrière ont aussi lieu chaque année à travers la province. Finalement, en novembre, la Semaine québécoise de l'orientation (programmation à venir) propose de nombreuses conférences un peu partout au Québec. Celles-ci peuvent s'avérer fort intéressantes pour la personne en réflexion.

Annie Gourde donnera la conférence Faire le point sur sa situation professionnelle et rebondir, le 5 novembre 2014, à Lévis.

 

Commentaires

Partage X
Travail

Changer de carrière, mais pour faire quoi?

Se connecter

S'inscrire