Psychologie

Un bon repas pour 85 cents?

Billet de blogue par
Un bon repas pour 85 cents?

  Photographe : Maxime Juneau

Psychologie

Un bon repas pour 85 cents?

Billet de blogue par

On trouve ça où? Dans les cuisines collectives!  Saviez-vous qu'il en existe 1300 au Québec? Cette semaine, je suis allée dans la plus ancienne d'entre-elles, celle du quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Les gens viennent, cuisinent ensemble, et repartent avec des portions de lasagne, tourtières, sauce à spaghetti, gâteaux etc.  85 cents la portion. Bon pour la santé et  le portefeuille, mais aussi bon pour le moral. Michel Raymond en sait quelque chose. En février 2013 il passait un moment difficile et s'est retrouvé à la cuisine collective d'HOMA. Il y a redécouvert le plaisir de cuisiner et aujourd'hui est en train d'en faire une carrière. Dominique Brûlé dirige la cuisine collective d'une main de maître. Rien ne lui échappe. Ici, on produit  40,000 portions par année, ça fait 27 ans que ça dure et 200 personnes viennent chaque mois!

On est dans une ruche d'odeurs, de bruit et de rires, une bulle de plaisir. Le plaisir de partager une tâche toute simple, et celui de partager l'anticipation de bien manger.

Mais attention, les cuisines collectives ne sont pas pour les bien-pensants qui voudraient faire à manger pour les moins-bien nantis. C'est pour les gens qui se prennent eux-mêmes en main.

Catherine Chung et sa fille Emma Labelle fréquentent d'habitude la cuisine collective de Granby, mais sont venues aujourd'hui rencontrer l'équipe de Coup de pouce à Hochelaga. Si vous vous demandez pourquoi tout le monde porte des tabliers avec le logo de iÖGO, c'est que iÖGO appuie les cuisines collectives parce que celles-ci sont de très bons leviers de développement social.  Bravo! 

Commentaires

Partage X
Psychologie

Un bon repas pour 85 cents?

Se connecter

S'inscrire