Psychologie

Un après-midi à Moisson Montréal

Billet de blogue par
Un après-midi à Moisson Montréal

  Photographe : Coup de Pouce

Psychologie

Un après-midi à Moisson Montréal

Billet de blogue par

Je vous mets au défi de trouver une liste des «dix choses qui rendent les gens plus heureux» qui ne mentionnerait pas les actions bénévoles. C'est prouvé: poser des gestes gratuits pour aider les autres rend plus heureux. C'est, comme on dit dans le monde des affaires, un win-win: une chose qui fait du bien aux autres et à soi en même temps. C'est dans cet esprit que l'équipe de Coup de pouce est allée prêter main-forte à Moisson Montréal la semaine dernière. On a commencé en triant des pêches et des mangues, et certaines d'entre nous ont trié des salades. Jusque-là tout allait bien! C'est devenu un peu moins agréable quand on nous a confié les carottes irrécupérables! Il fallait vider les sacs de carottes dans un bac destiné au compostage, et l'odeur qui s'en dégageait était assez intense. Pourtant, si c'est ce qu'il y avait à faire à ce moment précis pour être utile, c'est bon: l'équipe était prête à se salir un peu! Une prochaine fois, je mettrai des habits moins délicats!

Mais peu importe les petits inconforts: j'étais fière la semaine dernière d'avoir été à Moisson Montréal, qu'une personne de mon équipe ( Andrée-Anne Guenette) ait pris l'initiative  d'organiser cette sortie et que presque toute l'équipe se joigne à l'activité. D'un point de vue de gestion, ce genre de sortie a un impact direct et positif sur l'esprit d'équipe. Disons qu'à Coup de pouce, on n'a pas fini de faire des blagues sur les carottes! Pour satisfaire mon penchant journalistique, sachez que les denrées qui sont irrécupérables sont envoyées pour nourrir les animaux ou pour le compostage. Selon le rapport annuel, 5 % seulement des denrées reçues partent au compost, même si l'équipe de Coup de pouce a eu l'impression de jeter plus que ça! 

Première tâche: trier des pêches et des mangues.

Les statistiques les plus frappantes sur les bénéficiaires concernent les enfants: les familles avec enfants représentent plus du tiers des personnes aidées, et chaque mois, plus de 40 000 enfants profitent de l'aide alimentaire. Je conseille cette activité sans la moindre hésitation à n'importe quel groupe ou individu. Ne serait-ce que pour nous aider à relativiser nos petits problèmes et bobos...

Commentaires

Partage X
Psychologie

Un après-midi à Moisson Montréal

Se connecter

S'inscrire