Psychologie

Pourquoi croit-on aux anges?

Pourquoi croit-on aux anges?

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

Pourquoi croit-on aux anges?

Les anges ont la cote. D’où vient cet engouement? S’inscrit-il dans un intérêt plus général pour les nouvelles spiritualités? Voici des pistes de réponse.

Aux Éditions Québec-Livres, plusieurs titres, tels que Les 72 anges, nos guides au jour le jour de Mireille Labonté, Les clés pour communiquer avec les anges gardiens de Leonard Ruben et Les anges dans la communication d'Édouard Finn, ont été vendus à plus de 15 000 exemplaires. «Ce sont de très bonnes ventes, confirme Jacques Simard, directeur général des Éditions Québec-Livres. Les livres de spiritualité se vendent bien. »

Selon l'historien des religions André Couture, qui est également professeur associé à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval et directeur du Centre de ressources et d'observation de l'innovation religieuse (CROIR), les anges ont toujours eu leur place dans certaines religions traditionnelles, comme le judaïsme, le christianisme et l'islam. Mais on les a redécouverts depuis le début des années 1990. En mars 2015, un sondage portant sur les croyances des Canadiens, mené par l'Angus Reid Institute auprès plus de 3000 répondants, révèle que 62% d'entre eux croient aux anges. Une proportion de 56% affirment même se sentir protégés par eux.

André Couture a analysé ces résultats avec un collègue. «Environ la moitié de ces personnes adhéreraient à une religion traditionnelle (islam, judaïsme et christianisme). Parmi les autres, certains s'intéressent à la spiritualité sous une forme ou une autre. D'autres ont rejeté les religions, mais croient aux anges malgré tout.» Les anges peuvent donc intéresser toutes sortes de gens.

Les nouveaux anges

Mais de quels anges parle-t-on au juste? «Ce que j'appelle les "nouveaux anges" sont très loin de la vision habituelle des religions traditionnelles, précise André Couture. On est dans un autre monde.» Selon l'historien, ces anges sont des sortes d'énergies qui émanent d'une source spirituelle, mais qu'on trouve à l'intérieur de soi.

En fait, les anges peuvent prendre différentes formes et remplir différentes fonctions. Selon l'auteur Édouard Finn, ils peuvent être des protecteurs, des héros annonciateurs ou encore des communicateurs. «Leur intention est de faire se rencontrer des gens, pour le meilleur et pour le pire.»

Dans Enquête sur l'existence des anges gardiens, vendu à plus de 500 000 exemplaires, le journaliste français et écrivain ésotérique Pierre Jovanovic rapporte des témoignages de personnes ayant été sauvées par des anges, une expérience que lui-même aurait vécu: «Soudain, sans même réfléchir, je me jetai sur ma gauche. Dans la seconde qui suivait, une balle traversait le pare-brise, exactement en face de la place passager. Ma place. Je me demandais pourquoi je m'étais jeté sur la gauche AVANT l'impact de la balle sur le pare-brise.» Plus loin, il ajoute: «Il nous est impossible de nier l'expérience vécue par des millions de personnes sous prétexte que nous ne pouvons l'expliquer matériellement et scientifiquement. Ceux qui ont vécu une telle expérience sont marqués à jamais par cette "aide" surgie de nulle part, dont l'explication la plus élégante, puisque nous n'en avons pas d'autre de plus logique, se résumerait alors par l'intervention bien réelle de ce que l'on appelle l'Ange gardien.»

À lire aussi: Les sentiers de pèlerinage au Québec

À quel besoin répondent les anges?

«Les anges sont des outils spirituels, explique André Couture. Les auteurs des livres sur le sujet nous disent que nous sommes autosuffisants en matière de spiritualité, contrairement aux religions traditionnelles, selon lesquelles c'est Dieu qui accorde sa grâce. C'est un message extrêmement positif.» C'est pourquoi les anges peuvent être si populaires, selon lui.

De plus, leur message s'inscrit plus largement dans notre société de consommation, où on consomme aussi de la spiritualité. «Quand on va au restaurant, on ne se fait pas imposer un menu, on choisit notre plat, illustre l'historien. Devant la télévision, on zappe. On fait ça partout. Nous recherchons donc une spiritualité qui s'accorde avec notre culture. Il y a un besoin, c'est sûr: pour dépasser la maladie, être en accord avec la nature... Les anges jouent le jeu, ils sont là, à notre disposition. Ce sont des outils spirituels que nous avons en nous. Mais pour les découvrir, ça prend des guides comme des livres ou des conférenciers.»

«La vie est difficile aujourd'hui, note de son côté Édouard Finn. Les gens vivent de l'anxiété et on peut comprendre qu'ils pensent à des êtres supérieurs qui pourraient les aider.» L'auteur, qui est également psychothérapeute, a vécu trois expériences où il aurait entendu la voix d'un ange (saint Michel). Son livre n'est pas pour autant un plaidoyer pour l'existence des anges. «Mon but était de voir si les anges étaient un concept utile dans la psychothérapie et la communication. Et je crois que oui.»

Beaucoup de livres sur les anges recueillent des témoignages de personnes ayant «rencontré» un ange. «Les gens adorent les témoignages, observe André Couture. Mais ce n'est pas présenté de manière scientifique. On y accumule des opinions, comme si, en les multipliant, ça finissait par avoir force de loi. Peut-être. Mais comme spécialiste des religions, j'y vois surtout de la rhétorique, c'est-à-dire des stratégies de persuasion. Ce qu'on cherche, c'est convaincre.»

Cet attrait pour les anges va-t-il perdurer? «Oui, répond André Couture. L'individualisme contemporain est là pour durer. Les rayons "spiritualités" des librairies sont bien implantés. Cet intérêt est là pour rester.»

 

Commentaires
Partage X
Psychologie

Pourquoi croit-on aux anges?

Se connecter

S'inscrire