Psychologie

Portrait de lectrice: Céline Courchesne

Portrait de lectrice: Céline Courchesne

Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

Portrait de lectrice: Céline Courchesne

Si je devais me décrire en trois mots:
Dynamique, positive, résiliente.

Ce que mon travail représente pour moi:
Contribuer au bonheur des gens en organisant des événements rassembleurs.

Ce qui me fait rire:
Mon mari, mes enfants et ma gang de joueurs de football. Je suis gérante d'une équipe de joueurs bantam... mes grosses bêtes!

Une tâche ménagère que j'évite:
Le pliage des bas. Je les entasse dans un sac et chacun doit fouiller pour se trouver une paire.

Un moyen que mon conjoint et moi avons trouvé pour rester proches:
Déjeuner au resto les fins de semaine.

Une chose que j'aimerais essayer une fois dans ma vie:
J'aimerais faire à nouveau du ski nautique. J'en ai fait quand j'étais très jeune et je n'ai jamais eu l'occasion d'en refaire.

L'aspect le plus difficile de mon quotidien:
Je ne peux pas endurer lorsque la routine s'installe.

Mon plus grand succès culinaire:
Tout ce qui se fait sur le barbecue. Mes côtes levées sont toujours un immense succès, mon gigot d'agneau aussi.

Ma routine beauté:
Je fais de mon mieux avec mes cheveux, qui ne collaborent pas toujours!

La bouffe, pour moi, c'est...
Depuis janvier 2010, j'ai complètement changé mes habitudes alimentaires. Je me gâte à l'occasion et je fais de l'exercice. J'ai perdu 95 livres!

Un irritant qui m'exaspère au plus haut point:
L'incompétence!

Un moment embarrassant:
Tentant de me faire discrète pour prendre des photos lors d'un événement VIP au travail, j'ai fait tomber un élément de décor dans un fracas incroyable. En tentant de le ramasser, j'en ai accroché un autre qui a eu un effet domino. Adieu la discrétion!

Mon dernier achat:
Des vêtements. J'ai dû refaire ma garde-robe au complet. De la taille 22, je suis passée à la taille 12.

Ce qui me surprend encore dans ma vie de mère:
Le nombre de fois qu'on doit répéter pour que ça porte fruit.

J'ai pleuré comme une Madeleine le jour où...
mon mari est décédé.

Si je pouvais changer de vie avec une autre femme pour une journée:
Je n'ai pas envie de changer avec qui que ce soit. Le gazon n'est pas plus vert de l'autre côté de la clôture. Il n'en tient qu'à nous d'apprécier ce que nous avons.

Le meilleur conseil que j'ai reçu:
C'est une phrase de Martin Gray: être fidèle à ceux qui sont morts, c'est vivre comme ils auraient vécu et les faire vivre avec nous.

Je regrette...
d'avoir mis trop de temps avant de me prendre en main.

Quand je me regarde dans un miroir, je me dis...
Pas pire pour 46 ans!

Un souvenir d'enfance inoubliable:
Sauter à la corde en compagnie des enfants du voisinage avec mon père et ma mère qui tournent la corde.
 

Commentaires

Partage X
Psychologie

Portrait de lectrice: Céline Courchesne

Se connecter

S'inscrire