Psychologie
23 avr. 2007

Personnalité borderline: l'instabilité au quotidien

Par Danielle Arsenault

Auteur : Coup de Pouce

Psychologie
23 avr. 2007

Personnalité borderline: l'instabilité au quotidien

Par Danielle Arsenault
Cet article fait aussi partie des dossiers :

Elles sont souvent colériques, impulsives et blâment constamment les autres pour leurs malheurs. Pas surprenant donc qu'elles développent des relations interpersonnelles chaotiques. Même les professionnels de la santé en ont parfois marre. Pourtant, elles souffrent réellement de leur situation. Comment vivre l'instabilité au quotidien quand on a une personnalité limite?

Personnalité instable
Le trouble de personnalité limite ou «borderline» touche environ deux pour cent de la population. On estime que 75% des personnes atteintes sont des femmes. Ce trouble se manifeste généralement à l'adolescence ou au début de l'âge adulte.

Les personnes aux prises avec ce type de difficultés sont habituellement instables sur le plan émotionnel: elles réagissent de façon disproportionnée ou imprévisible, elles sont irritables et colériques et elles changent rapidement d'humeur. Elles ont aussi beaucoup de difficultés à gérer le stress au quotidien et tolèrent mal la frustration.

Elles sont également instables dans leurs relations avec les autres qui sont vécues sous un mode «amour-haine». Par exemple, elles peuvent estimer et adorer un collègue de travail une journée et le détester profondément le lendemain. Ceci s'explique par le mode de pensée «tout noir ou tout blanc» des personnes atteintes. Il y a rarement de zones grises avec elles. Sans nuance, elles sont souvent perçues comme d'excellentes manipulatrices. De plus, elles blâment souvent les gens de leur entourage pour expliquer tous leurs ennuis. Elles se perçoivent toujours comme des «victimes». Leurs relations interpersonnelles sont ponctuées de chicanes et de disputes constantes. Ayant peur d'être délaissées et abandonnées, elles vont tout faire pour maintenir et préserver la relation avec l'être cher, souvent au détriment de leur propre bien-être ou à tel point que leurs comportements dépendants repoussent carrément l'autre et mettent en péril cette relation.

L'instabilité se manifeste aussi dans leurs comportements: impulsives, elles peuvent dépenser sans limites, avoir de nombreuses relations sexuelles à risque avec différents partenaires, faire des excès alimentaires, dépasser constamment les limites de vitesse en voiture et abuser des drogues et de l'alcool. Elles sont aussi plus à risque de faire des menaces ou des tentatives de suicide et des gestes d'automutilation.

Un calvaire pour les proches
Avec de tels comportements, il n'est pas surprenant que la vie de leurs proches ne soit pas de tout repos! Le découragement, l'incompréhension, l'impuissance, la colère et l'angoisse sont autant d'émotions qui envahissent et nuisent à leur quotidien.

Les membres de la famille, les amis et les collègues de travail peuvent toutefois contribuer à rendre la situation plus aisée en adoptant certaines attitudes. Il est recommandé de toujours maintenir une approche d'adulte à adulte avec la personne atteinte et on ne doit pas prendre les décisions à sa place. Il faut la responsabiliser et l'encourager à poursuivre ses objectifs. Les limites et les attentes doivent être claires, constantes et prévisibles.

Il est important que les proches pensent à eux, qu'ils trouvent des moyens de détente et de relaxation qui leur conviennent. Des activités de loisirs pratiquées de façon régulière sont également bénéfiques. Ils ne doivent pas garder leurs sentiments et leur peine pour eux. Ils peuvent partager ce qu'ils vivent avec une personne de confiance ou ils peuvent se joindre à un groupe de soutien. Une aide professionnelle peut également être nécessaire.Souffrance réelle
Si les comportements instables des personnes atteintes sont évidemment très difficiles à vivre pour leur entourage et leurs proches, celles-ci souffrent aussi. Leur estime de soi est perturbée, elles ressentent un énorme vide intérieur et en période de stress, elles peuvent devenir psychotiques ou souffrir d'un trouble dissociatif.

Leur instabilité les affecte dans toutes les sphères de leur vie, que ce soit dans leur vie personnelle, amoureuse ou professionnelle. Elles ont de la difficulté à s'organiser et leurs capacités parentales en sont énormément diminuées.

Elles ont de la difficulté à maintenir leurs amitiés et à conserver un emploi stable. Elles vivent de nombreux échecs amoureux, se sentent incomprises, seules et sans espoir.

Problématique complexe
Comme pour de nombreux problèmes de santé mentale, les causes exactes du trouble de personnalité limite ne sont pas complètement élucidées. Les études récentes penchent vers une combinaison de plusieurs éléments qui incluent des causes génétiques et environnementales ainsi que des anomalies au niveau du fonctionnement de certaines parties du cerveau.

On sait aussi qu'il existe certains facteurs qui peuvent augmenter les risques de développer ce trouble: une vulnérabilité biologique, des abus physiques et sexuels, et de la négligence et de l'abandon durant l'enfance.

Des solutions
Différentes approches thérapeutiques sont utilisées pour venir en aide à ces personnes: psychothérapie individuelle, thérapie de groupe, intervention familiale et pharmacothérapie. Toutefois, il n'existe pas de médicaments précis pour traiter ce trouble, on opte plutôt pour un médicament qui cible certains des symptômes comme l'anxiété, la dépression et l'impulsivité. Si une hospitalisation est nécessaire lors d'une crise suicidaire intense, elle doit être brève pour être efficace.

En terminant, il est faux de croire que les personnes atteintes sont démunies et incapables de changer ou de s'améliorer. Elles présentent un bon potentiel et avec le soutien des membres de leur famille et d'un thérapeute compétent, elles sont capables de développer leur autonomie et de prendre leurs responsabilités.

Sources
Suggestion de lecture
Trouble de personnalité limite et réadaptation: Points de vue de différents acteurs, sous la direction de Robert Labrosse et Claude Leclerc, inf. Ph.d. aux éditions Ressources, 2007, disponible en librairie le 16 avril 2007.
Partage X
Psychologie

Personnalité borderline: l'instabilité au quotidien