Psychologie

Oprah: vraie ou fausse?

Billet de blogue par
Oprah: vraie ou fausse?

  Photographe : Coup de Pouce

Psychologie

Oprah: vraie ou fausse?

Billet de blogue par

Salle comble et surexcitée pour Oprah Winfrey au Centre Bell jeudi dernier! Mon opinion sur ce phénomène se résume par deux conversations que j’ai eues, une avant la conférence et l'autre après. Au cocktail commandité par Lise Watier avant l’événement, une amie journaliste tâchait de savoir combien d’argent les invités avaient payé pour être admis à un autre cocktail, celui où était Oprah, et où on pouvait, disait-on, se faire photographier avec elle moyennant quelques dollars en plus. Mon amie doutait de la sincérité d’Oprah: son déplacement à Montréal serait d’abord une question de gros sous servant à mousser les cotes d’écoute de sa chaîne de télé câblée OWN, qui connaît de grosses difficultés financières. J’ai eu la deuxième conversation avec une inconnue à la sortie de l’événement. Nous attendions toutes deux des taxis, nos regards se sont croisés et elle m’a demandé si j’étais allée voir Oprah. Le sourire éclatant et les yeux brillants, elle m’a expliqué combien elle était inspirée par elle. Son mari, le chauffeur de taxi qu’elle attendait, lui avait offert ce billet pour sa fête et elle attendait l’événement depuis des semaines. Elle avait hâte de tout raconter à sa famille en Haïti. «Elle est populaire là-bas?» Bête question de ma part: bien sûr que oui, ultra-populaire! Je suis comme elle: Oprah m’inspire.

Née dans la pauvreté du fin fond du Mississippi, de parents qui n’ont fait que coucher ensemble quelques fois, violée à 9 ans, enceinte suite à des abus sexuels à 14... la vie d’Oprah est une longue liste d’épreuves, de combats et de victoires improbables. Qu’une petite fille noire que tout destinait à devenir servante devienne plutôt une des femmes les plus puissantes du monde est en soi un exploit. Qu’en plus, elle ait un talent de communicatrice hors pair qui lui permet de transmettre l'espoir, tout cela relève du conte de fée. L'entendre raconter son parcours donne envie de se battre, de croire à nos rêves, d'être à la fois ambitieuse et au service des autres. Au sujet de l’argent, Oprah ne s’en cache pas: elle est riche même si, présentement, elle est en difficulté à cause de OWN. Elle a d’ailleurs demandé à l’auditoire de l’aider. «Vous pouvez m’aider en demandant à votre cablodistributeur de rendre OWN accessible!» Si cela arrive, elle augmentera son chiffre d’affaires. Cela serait impossible que sa série de conférences au Canada n'ait pas un volet promotionnel pour OWN. Elle pousse son produit, et son produit, c'est elle. Je ne lui en veux pas d’être riche et d'essayer de sauver sa chaîne. Au contraire, j’admire la femme d’affaires. C’est justement ce savant mélange d’un sens aigu des affaires et d’une authenticité extrême qui lui permet d'attirer 15 000 personnes au Centre Bell, de les faire applaudir à tout rompre et de les tenir en haleine pendant deux heures avec rien d’autre que ses histoires. Ça en dit long sur elle, mais aussi sur la soif d’inspiration, de valeurs et d’authenticité des gens qui se déplacent pour la voir. Si nos politiciens nous inspiraient ne serait-ce qu'une fraction de ce que fait Oprah, on pourrait peut-être faire de plus grandes choses collectivement!

Mais tous ne partagent pas mon opinion. Bien qu'il n'ait pas assisté à la conférence, Mathieu Bock-Côté en veut à l'idéologie d'Oprah. Lisez-le, faites-vous votre opinion et partagez-la si vous en avez envie!

Commentaires

Partage X
Psychologie

Oprah: vraie ou fausse?

Se connecter

S'inscrire