Psychologie

Les étapes du stress

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

Les étapes du stress

De nombreux signes et symptômes peuvent indiquer si une personne a de la difficulté à faire face au stress qu'elle subit. Comme le travail est une importante source de stress pour beaucoup d'homme et de femmes, les employeurs et les travailleurs devraient être particulièrement attentifs.

Signes physiques: maux de tête, grincement des dents, mâchoire contractée, douleur thoracique, souffle court, battement précipité du cœur, pression artérielle élevée, douleurs musculaires, indigestion, constipation ou diarrhée, transpiration accrue, fatigue, insomnie, maladies fréquentes.

Signes psychologiques: anxiété, irritabilité, tristesse, attitude défensive, colère, sautes d'humeur, hypersensibilité, apathie, dépression, processus de réflexion lent ou pensées affolées, état de détresse, de désespoir ou sentiment d'être coincé.

Signes liés au comportement: boulimie ou anorexie, impatience, rapidité à argumenter, renvoi au lendemain, consommation accrue d'alcool ou de drogues, consommation accrue de la cigarette, isolement des autres, négligence des responsabilités, mauvais rendement, mauvaise hygiène personnelle, changement dans les pratiques religieuses, changement dans les relations familiales.

Habituellement, ces signes et symptômes de stress ont tendance à passer par plusieurs phases ou étapes. Ces phases peuvent être décrites ainsi:

Phase

Signes/symptômes

Mesure

Phase 1 - Avertissement

Les premiers signes sont plus souvent de nature affective que physique. Il pourrait s'écouler un an et plus avant d'en prendre conscience.

- état vague d'anxiété

- dépression

- ennui

- apathie

- fatigue émotionnelle

- parler de ses sentiments

- prendre des vacances

- changer ses activités

- s'accorder du temps

Phase 2 - Symptômes légers

Les signes précurseurs ont progressé et ils sont plus intenses. Entre 6 et 18 mois, des signes physiques peuvent apparaître.

- troubles du sommeil

- maux de tête/rhumes plus fréquents

- douleurs musculaires

- plus grande fatigue physique ou émotionnelle

- retrait des contacts avec les autres

- irritabilité

- dépression intensifiée

- il peut être nécessaire de changer son style de vie de façon plus marquée

- counseling à court terme

Phase 3 - Stress cumulatif profond

Cette phase se produit lorsque les symptômes précédents continuent d'être ignorés. Le stress commence à créer un impact plus profond sur la carrière, la vie familiale et le bien-être personnel.

- augmentation de la consommation d'alcool, de cigarettes, de médicaments en vente libre

- dépression

- fatigue physique et émotionnelle

- perte de l'appétit sexuel

- ulcères

- mésententes conjugales

- crises de larmes

- anxiété intense

- réflexion rigide

- retrait

- nervosité

- insomnie

L'aide de professionnels de la santé et de psychologues est grandement recommandée.

Phase 4 - Grave/réaction cumulative et affaiblissante au stress

Cette phase est souvent considérée autodestructrice. Elle se produit en général après une période de 5 à 10 ans de stress continu.

- fin de carrière prématurée

- asthme

- affections du cœur

- grave dépression

- diminution de l'estime de soi/la confiance en soi

- incapacité de faire son travail

- incapacité de gérer sa vie personnelle

- retrait

- colère, chagrin, rage incontrôlés

- idées d'homicide ou de suicide

- tremblement musculaire

- fatigue chronique extrême

- surréaction à des événements mineurs

- agitation

- accidents fréquents

Intervention significative de professionnels.

(Extrait de: Anschuetz, B.L. The High Cost of Caring: Coping with Workplace Stress in Sharing: Epilepsy Ontario. Publié le 29 novembre 1999)

Source

Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail

 

Commentaires
Partage X
Psychologie

Les étapes du stress

Se connecter

S'inscrire