Psychologie

«Le poids? Sans commentaire!» 2015 : entrevue avec Saskia Thuot

Entrevue avec Saskia Thuot

Benoit Desjardins Photographe : Benoit Desjardins Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

«Le poids? Sans commentaire!» 2015 : entrevue avec Saskia Thuot

L’animatrice Saskia Thuot est la fière porte-parole de la Semaine «Le poids? Sans commentaire!», une initiative de l’organisme ÉquiLibre qui se déroule du 9 au 13 novembre.



D'où vient l'idée de la Semaine «Le poids? Sans commentaire!» et pourquoi avez-vous accepté d'en être la porte-parole?

«C'est en 2012 que l'organisme ÉquiLibre a mis sur pied cette campagne, dont le but est de sensibiliser la population au fait que l'on parle beaucoup trop de poids dans notre quotidien et que ces commentaires ont de réelles conséquences négatives sur les gens. J'ai toujours été sensible aux pressions sociales auxquelles on est tous exposés par rapport au poids. Il ne faut pas oublier que, en abordant souvent ce sujet, on contribue à entretenir cette pression sociale qui associe la minceur au bonheur, à la santé et au succès. Alors, quand ÉquiLibre m'a offert d'être la porte-parole de la Semaine «Le poids? Sans commentaire!», c'était tout naturel pour moi d'accepter.»

Selon vous, quelle est la meilleure façon de répondre et de réagir aux commentaires sur le poids?

«Je crois que l'on doit d'abord prendre le temps de réfléchir à sa propre attitude par rapport au poids. A-t-on tendance à critiquer la silhouette des autres ou à féliciter une collègue qui a perdu du poids sans savoir de quelle façon et pour quelle raison? Est-on intransigeant envers soi en se regardant dans le miroir? Il ne faut pas hésiter à réagir quand on reçoit ou que l'on entend des commentaires à ce sujet. On doit sensibiliser les gens au fait qu'un simple commentaire sur le poids peut avoir une incidence sur ceux qui nous entourent, sur les enfants par exemple. On peut tous faire un effort pour aborder bien d'autres sujets avec ceux que l'on aime et pour complimenter ces derniers autrement qu'en mentionnant leur poids.»

À LIRE AUSSI: Saskia Thuot: bien dans sa peau et dans sa tête

Quels effets dévastateurs les commentaires sur le poids peuvent-ils avoir sur l'estime de soi?

«Comme une grande proportion des gens sont insatisfaits de leur corps, il est évident qu'un commentaire négatif sur le poids peut atteindre l'estime de soi. Ce qui est plus surprenant, c'est que même un compliment peut avoir des conséquences négatives. Prenons par exemple une femme qui est mécontente de son corps et qui essaie par tous les moyens de perdre du poids. Cette personne pourrait percevoir un compliment sur sa perte de poids comme la confirmation qu'elle est plus appréciée, aimée et valorisée lorsqu'elle est mince. Elle sentira donc qu'elle prend la bonne voie en tentant de perdre du poids, et ce, même si la méthode utilisée présente des risques pour sa santé. Je crois qu'il est pertinent de se valoriser autrement qu'avec notre apparence et de réaliser que notre valeur en tant qu'individu va bien au-delà de notre reflet dans le miroir.»

* Pour en savoir plus sur la Semaine «Le poids? Sans commentaire!», consultez le site equilibre.ca/sanscommentaire.

Commentaires

Partage X
Psychologie

«Le poids? Sans commentaire!» 2015 : entrevue avec Saskia Thuot

Se connecter

S'inscrire