Psychologie

Conseils pour s’initier à la généalogie

Conseils pour s’initier à la généalogie

  Photographe : istockphoto.com

Psychologie

Conseils pour s’initier à la généalogie

Connaître nos racines nous intéresse? Voici comment s’initier à la généalogie.

Avant de partir à la recherche de notre premier ancêtre à avoir mis le pied en Nouvelle-France, notre quête généalogique doit commencer avec notre famille immédiate, dit Guy Parent, président de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie et de la Société de généalogie de Québec. «En parlant avec nos parents et nos grands-parents, on peut recueillir le nom de nos aïeux et le lieu de leur mariage, explique-t-il. Ces informations essentielles nous aideront à remonter la ligne du temps de façon précise.» Si on peut également obtenir les dates et les lieux de naissance et de décès, c’est encore mieux!

Une fois ces informations trouvées, l’idéal est de se tourner vers notre société de généalogie locale où des bénévoles nous aideront à chercher dans les bases de données. La plupart des sociétés proposent un paiement à la visite ou de devenir membre pour profiter, notamment, d’un accès illimité aux bases de données pour l’année. Les formations qui y sont offertes peuvent également nous aider à partir du bon pied et à gagner du temps.

Si internet abonde en ressources en généalogie, il est important de miser sur des sources fiables comme Ancestry.ca, la Fédération des associations de familles du Québec ou encore BMS2000.org, un site qui regroupe les données de 24 sociétés de généalogie du Québec et des environs. Le site de la Fédération québécoise des sociétés de généalogie est aussi un incontournable.

 

Commentaires

Partage X
Psychologie

Conseils pour s’initier à la généalogie

Se connecter

S'inscrire