Psychologie

Comment aider un proche dans le deuil

Comment aider un proche dans le deuil

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

Comment aider un proche dans le deuil

Accompagner un ami, un proche ou un collègue dans le deuil soulève nombre de questionnements et de doutes. Quelques conseils avisés pour nous aider à aider bien.

Les endeuillés ont besoin de parler de ce qu'ils ressentent, explique Sophie Chartrand. Le problème, c'est qu'ils ont souvent l'impression de déranger, donc ils ne demandent pas d'aide. Il vaut donc mieux aller vers eux, mais très discrètement. On peut leur demander simplement de quoi ils ont besoin. Car il est important pour la personne endeuillée de nommer et de formuler ses besoins. On peut proposer d'aller prendre un café, apporter un petit plat, ou encore, faire une promenade. La peine est là, et il faut qu'elle sorte.

L'endeuillé a besoin de raconter encore et encore le manque, la peine qu'il ressent. Jean Monbourquette disait qu'on fait son deuil en le racontant. Il faut se rappeler de cela, et ne pas hésiter à se rendre disponible, ouvert pour écouter l'autre. Très important aussi: la personne en deuil ne souhaite pas se changer les idées. Au contraire, la perte la préoccupe tellement que c'est à cela qu'elle souhaite réfléchir. Si on ne lui donne pas d'espace pour extérioriser ce qu'elle ressent, la peine prend toute la place à l'intérieur d'elle, et ne sortira jamais. On peut aussi proposer à notre proche d'appeler une ligne d'écoute, ou lui suggérer une lecture portant sur le deuil (voir nos suggestions). Si on est mal à l'aise devant la mort ou gênée, on se dit que la personne en deuil est ailleurs, bien au-delà des apparences et du social. Elle a besoin qu'on lui témoigne de la sympathie. On ne veut pas aller au salon? Un simple mot peut faire du bien et offrir du réconfort.

 

Commentaires

Partage X
Psychologie

Comment aider un proche dans le deuil

Se connecter

S'inscrire