Psychologie

6 conseils pour mieux écouter

6 conseils pour mieux écouter

6 conseils pour mieux écouter Photographe : istockphoto.com Auteur : Nadine Descheneaux Source : Coup de pouce, novembre 2016

Psychologie

6 conseils pour mieux écouter

Entendre quelqu’un qui nous parle, c’est facile. Écouter vraiment ce qu’il dit, c’est beaucoup plus difficile. Voici des stratégies pour y arriver.

1. Choisir le bon moment

Comment le faire: Pour bien écouter, il faut éviter les sources de distractions possibles, autant le téléphone qui vibre que le dossier qui nous occupe l’esprit. On choisit donc un moment où on a le loisir de concentrer toute notre attention sur l’autre. Il n’y a rien de mal à reporter une discussion si on n’est pas dans de bonnes dispositions, tant que ce n’est pas une tentative de fuite ou d’évitement.

Ça marche parce que:

- Il y a des limites à ce que le cerveau est capable de faire simultanément. Or, l’écoute requiert une attention totale et entière pour être réellement efficace.

2. Être attentive au langage non verbal

Comment le faire: On examine le ton, le débit, la posture, les mouvements, les gestes, l’attitude, les signes d’inconfort, le regard, etc. On fait le lien entre nos observations et les paroles prononcées pour tenter de bien cerner ce que l’autre tente d’exprimer. C’est le grand art de lire entre les lignes.

Ça marche parce que:

- Tous ces indices aident à décoder le message non verbal qui accompagne toujours la parole. On peut ainsi mieux comprendre ce que vit l’autre.

3. Poser les bonnes questions

Comment le faire: On pose des questions ouvertes qui encouragent l’autre à poursuivre, mais sans le presser ni donner l’impression qu’on est en pleine inquisition. On lui demande donc de clarifier ses pensées, et non d’expliquer les sujets qui piquent notre propre curiosité. Autrement dit, on essaie d’éclairer une partie de son message.

Ça marche parce que:

- Bien choisies, les questions contribuent à la fluidité de la conversation.

- Elles redonnent le contrôle de la discussion à l’autre.

4. Donner des signes qu'on écoute

Comment le faire: À des moments opportuns, on montre par de simples gestes (un hochement de tête, un regard expressif, etc.) ou de petits contacts physiques (mettre la main sur l’épaule ou le bras, se rapprocher, etc.) qu’on est là, à l’écoute. Il s’agit d’être enveloppante sans être envahissante: pour ce faire, il faut être assez attentive afin de juger ce qui est acceptable ou pas pour l’autre, car tout le monde n’a pas la même aisance sur le plan du toucher. Si on en fait trop, on risque de porter notre interlocuteur à se fermer comme une huître.

Ça marche parce que:

- Ça montre autant notre disponibilité que notre empathie et ça inspire la confiance et l’ouverture.

5. Reformuler

Comment le faire: On reformule avec nos propres mots ce que l’autre nous dit, en évitant de simplement répéter, car cela pourrait apparaître comme une tentative d’infantiliser l’autre. On peut sembler un peu maladroite au début quand on applique cette technique, mais plus on la met en pratique, plus on la maîtrise, et elle est très efficace pour favoriser la communication.

Ça marche parce que:

- Ça montre qu’on fait réellement l’effort de comprendre notre interlocuteur.

- Ça offre à l’autre la chance de préciser sa pensée ou même de la corriger.

- Ça a plus d’impact que de prodiguer des conseils, car on aide l’autre à avoir une idée plus claire de sa propre situation.

6. Respecter les silences

Comment le faire: Écouter, c’est l’art difficile de se mettre en veilleuse et de laisser la place à l’autre. Ce n’est pas un quiz! Les silences sont, en fait, une partie de la parole. Au lieu de chercher à deviner ce que notre interlocuteur essaie de dire en lui mettant nos mots dans la bouche, on se tait et on attend, simplement.

Ça marche parce que:

- Les silences donnent des indices. En effet, souvent, un silence vient souligner l’importance de la phrase qui le précède.

- Ils permettent parfois à l’autre de retrouver le flux de ses pensées.

Merci à Jean-François Vézina, psychologue et auteur de Comment apprivoiser notre petit dictateur: Manuel pratique de Démocratie du coeur (sortie prévue en janvier), pour sa collaboration à cet article.

 

Commentaires

Partage X
Psychologie

6 conseils pour mieux écouter

Se connecter

S'inscrire