Psychologie

3 ressources pour aider une amie en détresse

3 ressources pour aider une amie en détresse

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Psychologie

3 ressources pour aider une amie en détresse

Depuis sa séparation, notre amie peine à retrouver le moral et tient des propos préoccupants. On a peur pour sa santé et peut-être même pour sa vie? Trois ressources.

 
  •  1-866-APPELLE. À toute heure du jour, 7 jours par semaine, ce numéro nous permet de parler avec un intervenant du centre de prévention du suicide de notre région. Après avoir fait le point sur la situation de notre amie et sur notre moral, le professionnel nous donnera divers conseils pour nous permettre d'intervenir auprès de cette dernière et l'amener, au besoin, à consulter les gens du centre. Dans certains cas, il pourra également la contacter.
  • Centres de crise du Québec. Ces organismes offrent du soutien téléphonique 24 heures par jour, 7 jours par semaine aux gens qui vivent une situation de détresse (liée à un problème de santé mentale ou non) et à leurs proches. L'intervenant tentera d'abord de cerner l'ampleur de la situation, puis nous donnera différentes pistes pour aborder la question avec notre amie. Selon le contexte et le centre de crise, l'intervenant proposera de lui parler ou d'aller à sa rencontre. Un service d'hébergement temporaire est aussi offert. Pour trouver l'un des 21 centres de crise: centredecrise.ca.
  • Notre CLSC. Selon la région, on s'y présente ou on y appelle afin de parler à l'intervenant de l'accueil psychosocial. En échangeant avec nous, ce dernier sera en mesure d'évaluer la gravité de la situation, les actions à entreprendre et les ressources à considérer, comme un groupe pour familles monoparentales. En cas de doutes sérieux, l'intervenant pourra contacter directement notre amie ou envoyer les secours nécessaires.

À lire aussi: Démasquer le burnout en 9 questions

Commentaires

Partage X
Psychologie

3 ressources pour aider une amie en détresse

Se connecter

S'inscrire