Couple

Sur les traces de l'homme puma

Sur les traces de l'homme puma

courtoisie de Jici Lauzon Photographe : courtoisie de Jici Lauzon Auteur : Coup de Pouce

Couple

Sur les traces de l'homme puma

Loin d’être une espèce menacée, l’homme puma, ce mâle attiré par les femmes beaucoup moins âgées que lui, traverse les époques. Mais pourquoi ce félin chasse-t-il en dehors de sa génération? Voici quelques pistes de réponse.

«Tu serais parfaite pour moi, mais je préfère les femmes plus jeunes que toi.» Ce commentaire vous semble gonflé? Pourtant, une femme dans la quarantaine de mon entourage l'a bel et bien entendu d'un homme lui aussi quadragénaire.

Picasso, Napoléon, Gainsbourg ou Angélil: les hommes mûrs avec des partenaires jeunettes, c'est vieux comme le monde. Flairant l'occasion, Olivier Javaudin a conçu le site de rencontres internautique hommepuma.com. Ainsi est née l'expression homme puma, clin d'oeil à sa populaire version féminine femme cougar. «Je voulais offrir à ceux qui le désirent la chance de former un couple où la différence d'âge n'a pas d'importance.» Existe-t-il une offre et une demande pour ce genre de relation? Oui, répond le chef d'entreprise français. Selon l'étude de marché qu'il a effectuée, de nombreuses demoiselles recherchent une sécurité affective - que leurs pairs masculins ne peuvent pas leur offrir d'après elles - et bien des messieurs désirent vivre une seconde jeunesse. De l'avis du fondateur, il ne faut pas confondre le puma et le sugar daddy ou papa gâteau, mec fortuné qui cherche une poulette avide de luxe pour la gâter, un autre concept qui a donné naissance à de nombreux sites de rencontres spécialisés. Les pumas sont plutôt des célibataires qui, se sentant encore en forme, veulent rester actifs et pensent qu'ils s'ennuieront avec une conjointe de la même génération qu'eux.

Le refus de vieillir

De l'avis du psychanalyste Guy Corneau, la peur de vieillir explique en grande partie l'attrait des pumas pour des candidates moins âgées. Dans une société qui survalorise la jeunesse, ils acceptent difficilement leur déclin. «Les hommes se définissent beaucoup par leur sexualité. À 50 ans, c'est sûr que celle-ci n'est pas aussi forte. Avec une jeune partenaire, leur libido est stimulée naturellement. Ils sont ainsi renforcés dans leur identité de mâle.» Pour sa part, la sexologue Élise Bourque mentionne le facteur biologique. «C'est inscrit dans notre bagage génétique: les hommes recherchent de jeunes compagnes pour se reproduire. Quant aux femmes, l'âge ne revêt pas autant d'importance pour elles. Elles veulent un homme capable d'assurer leur sécurité et celle de leurs enfants.»

 

Un puma dépassé

Du côté des sites de rencontres, où l'on peut draguer «par âge», la tendance est claire: au fur et à mesure que les hommes vieillissent, ils recherchent davantage une compagne qui compte moins d'années qu'eux1. Élise Bourque cerne le phénomène en s'inspirant de ce que lui disent ses patients masculins: «On a cessé de demander aux hommes d'être pourvoyeurs et chefs de famille. On veut plutôt qu'ils partagent les tâches du quotidien et soient sur un terrain égalitaire. Certains se sentent dépassés de ne pas jouir désormais de ce statut.» La sexologue poursuit en se demandant si ces hommes n'ont pas besoin de se sentir confortés dans leur masculinité, d'avoir une conjointe plus jeune et moins expérimentée dont ils susciteront l'admiration.

Pour Stéphane*, 45 ans, en couple avec Léa, 29 ans, son choix de partenaire n'a rien à voir avec l'égo. «J'aime les belles femmes en général. Et ce que j'apprécie chez l'autre, c'est son énergie et son sens de l'humour, peu importe son âge. Il se trouve que ma compagne est plus jeune que moi, c'est tout.» Lui qui n'en est pas à sa première relation de ce genre assure que l'écart des années n'a jamais posé de problème ni pour lui ni pour son entourage. Ses amis le taquinent gentiment, mais sans plus.

Papa sur le tard

Le désir de fonder une famille est une des raisons pour lesquelles les hommes mûrs se tournent vers des partenaires qui peuvent encore devenir mère. Ayant atteint la cinquantaine, l'acteur Jici Lauzon (aujourd'hui âgé de 58 ans) rêvait d'avoir des enfants lorsqu'il rencontra Fanny, de 24 printemps sa cadette. Sept ans plus tard, le couple et leurs trois marmots nagent dans le bonheur. «Je me suis casé, je suis bien», affirme le comédien. Jici a eu dans le passé des blondes moins âgées. «La jeunesse est plus sexy que la vieillesse, il ne faut pas se le cacher.» Pourtant, ce n'était pas un critère de sélection quand il a rencontré Fanny au travail. Il aurait même préféré que sa douce ait quelques années supplémentaires. «Je craignais un manque de maturité de sa part mais, à mon grand soulagement, elle était sérieuse et cherchait aussi une relation stable.»

L'acteur concède que les apparences ont compté pour lui au début de leur relation. En effet, le gouffre entre deux années de naissance n'est pas toujours facile à assumer. Si ça valorise l'homme à certains égards, il arrive aussi que ça joue contre lui. «Lorsque la compagne d'un homme est trop jeune, on peut se demander s'il s'agit de sa femme ou de sa fille», fait remarquer Guy Corneau.

1. Selon une étude du psychologue britannique Michael J. Dunn (Evolution & Human Behavior, 2010).

*Prénom fictif.
 

Pour Nicolas, 39 ans, en couple depuis trois ans avec Julie, 25 ans, l'écart a d'abord compliqué la situation. Surtout que les amoureux étaient collègues, lui comme membre de l'équipe de direction et elle comme stagiaire. Ils se sont fréquentés en secret. «Je ne voulais pas que les gens disent: "Il est avec une petite jeune."» Nicolas a même essayé de courtiser une femme qui soufflait sensiblement le même nombre de bougies sur son gâteau d'anniversaire, mais s'est rendu compte qu'il voulait être avec Julie. «L'âge, on s'en fout», a-t-il fini par statuer. Question bébés, il souhaite être papa rapidement, mais devra attendre que sa chérie ait fini ses études.

Égaux dans la tête

À part quelques décalages dans les références culturelles, Nicolas ne ressent pas le poids des années le séparant de Julie, qui parvient à le stimuler et le défier intellectuellement. «Sa maturité d'esprit compense son manque d'expérience. Je n'ai pas l'impression d'être avec une petite jeune.» Stéphane, lui, n'a aucun doute: sa compagne fait preuve d'une maturité supérieure à la sienne! Quant à Jici, il souligne que cette différence d'âge n'affecte aucunement leur quotidien. «Fanny et moi avons beaucoup d'affinités. Par exemple, étant donné qu'elle est monteuse pour la télévision, on aime regarder des séries ensemble.» Comme le note Guy Corneau, il n'y a pas que l'attirance physique qui compte. Pour que le couple dure, il faut, d'une part, que les partenaires collaborent à des projets communs: «Des enfants, un voyage humanitaire ou une pièce de théâtre, peu importe, l'essentiel est de créer ensemble.» Et, d'autre part, qu'ils s'engagent dans «une aventure intérieure », c'est-à-dire qu'ils créent et entretiennent entre eux un esprit d'échange qui permettra à chacun de travailler ses forces et ses faiblesses, et d'évoluer comme individu.

Même si les pumas courent toujours dans la nature, selon Élise Bourque, les candidates à séduire ne sont pas si nombreuses que ça. Ainsi, dans sa pratique, la thérapeute ne voit pas beaucoup de couples affichant une grande différence d'âge. «Les hommes s'essaient mais, en réalité, il n'y a pas tant de jeunes célibataires qui souhaitent leur compagnie.» Par ailleurs, les femmes matures prennent plus soin de leur personne et ont souvent l'air plus jeunes que ce qu'indique leur permis de conduire. «Entre une femme de 24 ans mal dans sa peau et une autre de 40 ans avec du sex-appeal, je suis pas mal certaine qu'il choisira la deuxième.» En tant que femmes mûres, espérons-le!

Pourquoi les jeunes femmes craquent-elles pour les vieux?

Pour Léa, les mathématiques ont peu compté lorsqu'elle a rencontré Stéphane. «Je suis tombée amoureuse de lui, c'est tout. À vrai dire, je voyais plutôt son âge comme un désavantage, mais c'est une réalité avec laquelle je vis.» À long terme, en effet, Léa craint que son amoureux subisse une baisse d'énergie et des ennuis de santé bien avant elle, et qu'il meure probablement le premier. Déjà, elle constate que Stéphane aime son confort - il refuse d'emprunter les transports en commun, par exemple -, alors qu'elle accepterait volontiers de vivre plus simplement.

Sur le site hommepuma.com, une femme de 25 ans - dont le conjoint a 42 ans - témoigne qu'elle se sent en sécurité avec lui. «Depuis que je le connais, ma vie a un sens. J'ai trouvé en lui une épaule rassurante. Il est posé, sérieux, ça me change des jeunots que j'ai connus, qui sont souvent immatures.»

Selon le psychanalyste Guy Corneau, certaines célibataires recherchent un homme qui a de l'expérience, qu'elle soit sexuelle ou spirituelle. «Mais aussi, dans bien des cas, la jeune femme veut réparer une image négative du père et, si la relation se passe bien, cela aura un effet consolateur.»

 

Commentaires

Partage X
Couple

Sur les traces de l'homme puma

Se connecter

S'inscrire