Couple

Souffrez-vous de vestibulodynie?

Souffrez-vous de vestibulodynie?

Shutterstock Auteur : Coup de Pouce Crédits : Shutterstock

Couple

Souffrez-vous de vestibulodynie?

Sous la couette, la pénétration vous donne plutôt envie de crier de douleur que de plaisir? Et si vous souffriez de vestibulodynie? Petit guide pour démystifier ce mal méconnu.

La vestibulodynie provoquée se caractérise par une intense sensation de brûlure ou de déchirure au contact de l'entrée du vagin (appelée vestibule) lors de la pénétration. Cette douleur chronique, dont les causes sont inconnues, affecte 12 à 15% des femmes, selon une récente étude de l'Université de Montréal (UdeM). Il arrive aussi que certaines femmes souffrent également lorsqu'elles font du vélo, qu'elles portent des vêtements serrés ou à l'insertion d'un tampon, explique Nayla Awada, auteure de la recherche et candidate au doctorat en psychologie de l'UdeM.

Si ce mal perdure, la chercheuse suggère de consulter un médecin et de... s'armer de patience! Malheureusement, plusieurs mois peuvent s'écouler avant qu'on mette le doigt sur le bobo. «Certains professionnels de la santé vont penser que le mal est passager ou qu'il est dans la tête. Pourtant, c'est une douleur très réelle », insiste Mme Awada.

Dans bien des cas, la médication (crèmes, pilules, injections), combinée à des séances de physiothérapie pour détendre les muscles pelviens, apaisera la douleur physique. Il arrive toutefois que la vestibulodynie cause des maux qui s'étendent bien en haut de la ceinture. Perte de désir, mauvaise estime personnelle, anxiété et dépression affligent plus d'une femme au vestibule capricieux. Se recroqueviller sur soi-même et relayer les galipettes aux oubliettes est loin d'être la solution! Bannir toute activité intime pourrait même envenimer les blessures physiques et psychologiques, selon les recherches de Mme Awada. En effet, les couples qui expriment leurs émotions à l'égard de ce problème retrouveraient plus facilement leur joie de vivre au lit. «J'encourage les couples à avoir une vie sexuelle en trouvant des alternatives à la pénétration, comme les caresses ou le sexe oral», souligne-t-elle, en recommandant fortement de suivre une thérapie avec un sexologue ou un psychologue spécialisé en douleurs génitales. Ces experts vous aideront à cheminer vers le septième ciel!

Ressources

  • Le Laboratoire d'étude sur la santé sexuelle des femmes recrute des couples affectés par la vestibulodynie pour évaluer les types de thérapies. Infos: sophiebergeron.ca
  • Clinique A, médecins et physiothérapeutes spécialisés en santé sexuelle. 
  • Hôpital Royal Victoria, soutien psychologique et thérapie sexuelle.
Commentaires
Partage X
Couple

Souffrez-vous de vestibulodynie?

Se connecter

S'inscrire