Couple

L'amour sur Internet: l'avis des spécialistes

L'amour sur Internet: l'avis des spécialistes

Auteur : Coup de Pouce

Couple

L'amour sur Internet: l'avis des spécialistes

«La perception voulant que ce sont les timides et les imbéciles qui vont sur Internet pour faire des rencontres ne tient plus, tranche la psychologue Marika Jauron. On ne recense plus de profil ou de personnalité type qui use des sites de rencontre.» Toutefois, s'il subsiste un tabou autour du phénomène, c'est que s'inscrire dans cette démarche revient à avouer qu'on a échoué à trouver l'amour et qu'on le cherche toujours. «Et reconnaître qu'on souffre de solitude est mal vu dans notre société», explique la sociologue et ethnologue Madeleine Pastinelli.

Une autre façon de faire...
«Dans un bar, si j'approche quelqu'un qui n'est pas intéressé, je vais me faire rejeter devant tout le monde et être humiliée», explique la sexologue Danye Charbonneau. De plus, non seulement sortir régulièrement dans les bars coûte cher, mais ce type d'endroit est souvent bruyant et peu propice pour initier des discussions plus profondes. Contrairement aux bars, où on peut toujours prétendre s'y rendre pour rencontrer les copines, les sites de rencontre Internet présentent l'avantage d'attirer des gens qui partagent clairement une même motivation. Ce qui ne rend pas nécessairement la chose plus facile pour autant!

... qui a ses propres particularités!
Certaines internautes valorisent le fait qu'en mode virtuel, on peut consulter la fiche d'un membre afin d'en savoir davantage à son sujet avant de l'aborder. Selon Marika Jauron, il ne faut pas se leurrer: «On est dans un contexte de vente! Les gens ne vont pas révéler leurs défauts tout de go sur leur page. Par ailleurs, on remarque que les gens tendent à élaborer leur profil en fonction de ce qu'ils voudraient être plutôt qu'en fonction de ce qu'ils sont réellement.»

De plus, le très grand nombre d'adhérents à certains sites confère à l'opération un petit côté jetable, observe Madeleine Pastinelli. «Le bassin de partenaires potentiel explose. Quand le choix est aussi grand, il devient difficile de se fixer. Les gens se disent: tout d'un coup qu'il y aurait mieux.» Ce qui explique sûrement pourquoi de nombreux internautes courent plus d'un lièvre à la fois et que certains choisissent de laisser leur fiche en ligne même lorsqu'ils développent une relation un peu plus suivie avec une personne.Attention: illusion!
Selon la sociologue, la plus grande illusion que les célibataires entretiennent à propos d'Internet est de croire qu'il suffit de développer des affinités ou une complicité avec l'autre pour que naisse le désir. «C'est faux! s'exclame la sociologue. Le désir peut amener deux personnes à s'accommoder de leurs différences alors que l'inverse n'est pas vrai. Et la mécanique du désir relève d'un sentiment qui se veut une réaction à un tout, soit l'incarnation de l'autre dans son corps, dans sa gestuelle et dans l'espace, et qui intervient à la seconde où on le voit.» D'où l'intérêt de ne pas attendre trop longtemps avant de se donner rendez-vous.

Mieux ou pire?
Selon les femmes qui se sont prêtées au jeu et les spécialistes qui se sont penchés sur la question, Internet n'est ni mieux ni pire que les autres méthodes pour faire des rencontres. Bien que plusieurs sites laissent miroiter l'image du couple idéal ainsi que des promesses de succès, certaines études préliminaires laissent croire que les taux de réussite ne sont ni moins ni plus élevés que ceux des moyens traditionnels.

Ce qui semble fonctionner? Une bonne photo de soi (Eh oui! On n'y échappe pas!), une bonne description de sa personne et, surtout, faire confiance à sa capacité d'adaptation, ajoute Danye Charbonneau. «Et si on prévoit une première rencontre, pourquoi ne pas prendre une entente pour éviter d'être humiliée ou prise au dépourvu?», suggère la sexologue. Par exemple, on peut se dire que si, dès les cinq premières minutes de la rencontre, le match ne convient pas à l'un ou à l'autre, on conservera tout de même sa bonne humeur et son ouverture, et on prendra le temps de terminer nos consommations avec civisme plutôt que de quitter précipitamment les lieux.

Enfin, Danye Charbonneau nous rappelle que si Roméo omet de nous téléphoner ou qu'il affiche un air morose lors d'un rendez-vous, «il peut y avoir 1000 raisons qui permettent d'expliquer cela», et ce, sans qu'on soit en cause. Somme toute, le jeu en vaut-il la chandelle? Aux dires des Internautes interviewées dans l'article, assurément! Et surtout, on n'oublie pas que, comme pour toute chose, mieux vaut prendre le tout avec un sourire... et un grain de sel!

À lire: L'amour sur Internet: conseils d'amies

Commentaires

Partage X
Couple

L'amour sur Internet: l'avis des spécialistes

Se connecter

S'inscrire