Couple

Dating désastreux: histoires de dates loufoques

Dating désastreux: histoires de dates loufoques

  Photographe : istockphoto.com

Couple

Dating désastreux: histoires de dates loufoques

Le dating, c’est le fun, jusqu’à ce que... ça ne le soit plus! Petits récits de sorties qui ne se sont pas du tout déroulées comme prévu.

 

«Cinq à sept avec l’ami d’une collègue. Chouette garçon, volubile. La soirée allait bon train, on a commandé une bière, une deuxième, peut-être même une troisième... Au moment de payer la note, il n’avait pas un rond! Je ne m’attendais pas à ce qu’il paye pour moi, mais je ne m’attendais pas à payer pour lui non plus!» — Isabelle, 38 ans

«J’avais rencontré un prétendant potentiel dans une fête, l’ami d’une amie, et comme première date nous sommes allés magasiner... un pyjama pour sa mère. Pas besoin de dire que la deuxième date n’a jamais eu lieu.» — Stéphanie, 24 ans

«Je me suis ramassée sur une date avec un libertarien. Je ne savais pas qu’il avait des vues politiques et sociales si débiles, du genre “si chaque Juif avait eu une arme, il n’y aurait pas eu d’Holocauste”... On est restés à peu près une heure ensemble, même si je savais après deux minutes qu’il ne m’intéressait pas, et j’ai prétexté un souper pour le planter là. Mais le meilleur... J’étais inscrite à un groupe de célibataires sur Facebook. De retour à la maison, j’ai écrit dans ce groupe quatre phrases sur ma date, dont sa fameuse phrase sur l’Holocauste. Ben câline, le gars faisait partie du même groupe de célibataires! Il s’est vendu en disant: “C’était moi le r-v de Sara et je crois que” blablabla... Il argumentait sur ses idées politiques!» — Sara, 36 ans

«Avant même d’entrer dans la salle de cinéma pour une première date avec un gars que j’avais rencontré dans un bar, je savais qu’il votait conservateur, qu’il n’aimait pas les chignons ni les robes sans bretelles – duo que je portais justement pour ladite date –, et qu’en plus sa belle-mère était, selon lui, une gold digger [«croqueuse de diamants»]. Trop d’informations déplaisantes pour un si court laps de temps.» — Marie-Christine, 26 ans

«Je suis arrivée à une date Tinder. Le gars a commencé par m’énumérer les connaissances que nous avions en commun (car l’application permet de le savoir) et nous avons réalisé qu’il avait eu quelques rendez-vous avec ma meilleure amie. Il a passé une heure à me raconter pourquoi il formerait le couple parfait avec elle et m’a demandé si je pouvais trouver un moyen de les réunir.» — Estelle, 24 ans

«Je me suis rendue à un rendez-vous dans un parc et j’ai attendu le gars, qui n’est jamais arrivé. À un moment, j’ai vu un gars qui lui ressemblait, mais il a rejoint une fille quelques bancs plus loin. Trois heures plus tard, de retour chez moi, j’ai reçu un message du gars qui m’a dit qu’il s’est trompé de fille sur les lieux de la date, mais que ça a cliqué avec cette fille pas rapport qui faisait juste prendre une marche.» — Zoé, 29 ans

«Après quelques swipes à droite et à gauche sur une application de rencontres bien connue, je me suis retrouvée à accepter une rencontre dans un karaoké. Avant même de commander une première bière, je me faisais chanter la pomme sur l’air de Hello, de Lionel Richie, par celui qui allait devenir mon amoureux. Preuve qu’un peu d’audace peut mener loin, nous sommes ensemble depuis maintenant près de trois ans!» — Sandrine, 25 ans

«Moi qui suis extrêmement asthmatique, le gars (qui ne le savait pas) m’a invitée dans un bar à chicha. Comme l’endroit de la date était une surprise, je ne savais pas qu’on s’en allait là. Quand je lui ai dit que je ne pouvais pas fumer, il s’est fâché et a mis fin au rendez-vous.» — Jeanne, 32 ans

«J’ai rencontré une fille sur un site de rencontres, mais j’avais l’impression de l’avoir déjà vue quelque part. Elle me disait la même chose, mais nous n’avions pas fait le lien. Nous nous sommes donné rendez-vous au restaurant, et c’était un peu malaisant car le sentiment de déjà-vu persistait. On a compris assez vite qu’on n’était pas juste collègues, mais voisins de cubicule. Nous avions tous deux comme principe de ne pas mêler vie personnelle et vie professionnelle, alors nous avons annulé notre commande auprès de la serveuse et sommes partis, un peu gênés, chacun de notre bord, au bout de cinq minutes.» — Richard, 42 ans

«C’était ma troisième date avec un gars sympathique mais assez tranquille, et j’avais du mal à savoir s’il était ou non intéressé. Nous avions décidé de nous voir pour bruncher au resto et continuer notre date avec un film chez moi par la suite. Nous sommes rentrés dans la maison pour découvrir que l’évier était complètement bouché, que les tuyaux en dessous coulaient et qu’il y avait de l’eau plein le plancher. J’étais certaine que ma date me dirait salut en m’encourageant à appeler un plombier. Il m’a plutôt dit “Donne-moi une lampe à poche et des pinces” et il a passé plus d’une heure à trouver la source du problème, en détachant les tuyaux et en n’hésitant pas à aller dans ma cave de service glauque pour régler la fuite. Ce n’était pas l’après-midi que j’avais en tête, mais il m’a pas mal impressionnée (et il a réglé mon problème de plomberie, en prime!).» — Emma, 38 ans

 

Commentaires

Partage X
Couple

Dating désastreux: histoires de dates loufoques

Se connecter

S'inscrire