Couple

Couple et boulot font-ils bon ménage?

Couple et boulot font-ils bon ménage?

Auteur : Coup de Pouce

Couple

Couple et boulot font-ils bon ménage?

Il y a quelques années, les futurologues prédisaient une société des loisirs. Ils avaient tout faux. Les femmes vivant en couple sont de plus en plus nombreuses à travailler: en 30 ans, elles sont passées de 40 % à 70 %. Les travailleurs dont l'horaire est atypique représentent maintenant le tiers de la population active. Et les bourreaux de travail, accrochés à leurs cellulaires et Blackberry, n'arrivent plus à décrocher tout court. Dur, dur pour la vie de couple...

Le travail est une cause fréquente de difficultés conjugales, confirme Julie Brousseau, thérapeute conjugale et familiale au Centre de thérapie pour couples et familles de l'Outaouais. Certains se voient peu parce qu'ils n'ont pas le même horaire. D'autres s'investissent tellement dans leur carrière qu'ils en négligent leur partenaire. Ils sont trop éreintés pour sortir, converser ou même faire l'amour. Le partage des tâches est inéquitable. «Cela entraîne des tensions et de la discorde, constate la thérapeute. Les moments de complicité se font rares. Les conjoints peuvent finir par s'éloigner l'un de l'autre. Certains en viennent même à rompre.»
À cela s'ajoute l'énorme valeur accordée au travail par notre société, qui exerce une pression supplémentaire sur le couple. «Les gens se définissent par rapport à leur emploi, dit Michel Lemieux, thérapeute conjugal et familial à la clinique Pro-Couple, à Saint-Lambert. Plusieurs associent réussite professionnelle et vie réussie. Mais c'est une illusion.» C'est même le contraire qui risque d'arriver si on n'y prend garde.

Quand le boulot passe au premier rang, la vie amoureuse finit forcément par être moins satisfaisante. Et moins le couple est heureux ensemble, moins il est performant au travail. «Les problèmes conjugaux se répercutent sur le rendement professionnel, remarque Nicole Hébert, psychologue à Objectif Couple, à Montréal. On perd donc sur les deux tableaux.» Cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas avoir un boulot prenant et être très amoureux, les deux concepts ne sont pas mutuellement exclusifs, mais, tôt ou tard, des conflits surgissent.
 

Car, s'il est possible de concilier les deux, d'être à la fois heureux au boulot et en ménage, il faut être prêt à y mettre des efforts. Michel Lemieux compare le sentiment amoureux à un feu de camp. «Si on arrête de l'entretenir, son intensité diminue. Il se transforme en braises et s'éteint doucement.» La première chose à faire, selon lui, consiste à décider d'entretenir la flamme. «Au début des fréquentations, on passe beaucoup de temps à se parler, à se bécoter, à se préparer des surprises, à faire plaisir à l'autre. Puis, on cohabite et on cesse peu à peu de faire tout cela. Inévitablement, un fossé se creuse.» Il faut donc continuer à poser des gestes amoureux, malgré nos vies de fous et nos emplois exigeants. Quelques pistes.

 

  • Avoir du plaisir ensemble. «Trop de couples passent leurs temps libres à effectuer des corvées, déplore Nicole Hébert. Or, pour maintenir le lien amoureux, il faut partager des moments de plaisir.» Cela peut être aussi simple et peu coûteux qu'aller marcher après le souper, discuter sur le divan une fois les enfants couchés, prendre un bain à deux, jouer au badminton ensemble chaque mardi soir, etc. «L'important, c'est de ne pas s'oublier comme couple, soutient la psychologue. Et si la maison est moins propre, tant pis!» «Il faut être créatifs, insiste pour sa part Julie Brousseau. Si notre amoureux travaille sur un quart de soir, un tête-à-tête un midi de semaine peut être tout aussi agréable qu'un souper aux chandelles.» Il travaille de nuit? Pourquoi pas un petit-déjeuner au lit en amoureux le samedi matin?
  • Préciser nos attentes. «Je veux passer plus de temps avec toi», c'est trop flou. On dit plutôt: «Je veux que tu quittes le bureau avant 17 h 30 au moins deux fois par semaine.»
  • S'apprécier... et se le dire. Le tourbillon du quotidien fait que les conjoints négligent souvent de se dire combien ils s'apprécient. Or, reconnaître ce que l'autre fait de bien contribue à garder le couple en santé, selon Julie Brousseau. «C'est fou comme ça fait du bien d'entendre: "Merci d'être là. Merci de t'occuper des enfants quand je reste tard au bureau." Dans un couple, c'est important de ne pas se tenir mutuellement pour acquis.»
  • Proposer au lieu de blâmer. On trouve que notre homme fait pas ser sa carrière avant nous? Au lieu de continuellement le lui reprocher, on rend irrésistible le temps passé en amoureux, histoire de lui rappeler à quel point il fait bon être deux. On peut, par exemple, lui proposer un film à regarder collés - pourquoi pas le laisser choisir ce film d'action qu'il zieute depuis quelques semaines? «C'est une attitude gagnante, car elle crée une ouverture propice à la discussion, soutient Nicole Hébert. Au contraire, quand on critique, l'autre personne se met sur la défensive et se ferme.»


Lisez la suite dans l'édition de septembre du magazine Coup de pouce.

Et vous, faites-vous passer le boulot avant le couple? Réponde-nous en cliquant sur la fonction "Commenter" ci-dessous. 

Commentaires

Partage X
Couple

Couple et boulot font-ils bon ménage?

Se connecter

S'inscrire