Couple

Amour: les gestes qui séduisent malgré nous

Amour: les gestes qui séduisent malgré nous

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Couple

Amour: les gestes qui séduisent malgré nous

Nos gestes inconscients traduisent nos sentiments les plus secrets. Si on peut difficilement les contrôler, on peut au moins décoder ceux des autres. Petit traité amoureux de la communication non verbale.

Nos gestes parlent pour nous. À tel point que certains en font un métier. C'est le cas de Philippe Turchet qui, depuis 20 ans, développe la synergologie, une discipline qui décrypte le fonctionnement de l'esprit humain à travers la lecture du langage du corps. Quand on lui demande quels sont les gestes qui trahissent nos émotions amoureuses, sa réponse est catégorique. «Les gestes ne trahissent jamais nos émotions. Ils les traduisent, tout simplement. Tant que les sentiments ne sont pas dits, rien n'est dit. Alors où est la trahison?»

À en croire Philippe Turchet, les séducteurs ne seraient que d'excellents communicateurs. «Ils font si bien passer leur message que tout à coup ce n'est plus le message qui nous intéresse, mais eux», dit-il, en citant la célèbre phrase «le message, c'est le médium» de Marshall McLuhan qui évoque l'importance du langage non verbal dans les communications.

Est-ce à dire qu'il faudrait apprendre à maîtriser nos gestes pour séduire? «Non, parce que chaque fois qu'on contrôle, on met en place de la rigidité et la spontanéité est l'un des principaux atouts d'une personne séduisante. Mais on peut regarder les gestes de l'autre et les décoder pour savoir si on lui plait ou non», précise-t-il.
 

5 gestes amoureux inconscients

1. Avoir des yeux brillants et les pupilles dilatées

Les yeux sont une zone sensible aux marques du désir. L'expression «se rincer l'œil» est tout à fait juste, puisque les yeux d'une personne séduite ont tendance à s'humidifier et semblent plus lumineux. Ses pupilles se dilatent et ses paupières inférieures remontent. En fait, nos pupilles se dilatent davantage lorsque nous regardons une autre personne dont les pupilles sont dilatées. Marguerite Duras avait donc raison de dire dans L'Amant que le désir est dans celle qui le provoque, ou il n'existe pas.

2. Se passer la main dans les cheveux

Tous les gestes de main dans les cheveux ne sont pas des gestes de séduction, mais la main gauche que l'on passe doucement dans les cheveux évoque un certain désir de plaire. Les gestes de la main gauche dans les cheveux durent trois fois plus longtemps et s'accompagnent de sept fois plus de sourires que ceux faits avec la main droite et ce, peu importe que l'on soit droitier ou gaucher. Dans les attitudes de séduction, les gestes sont d'ailleurs toujours moins rapides, plus doux et langoureux.

3. Placer sa main sur une partie du corps

À partir du moment où la main se pose sur une partie du corps, on amène le regard de l'autre dans cette direction. Mettre nos mains sur nos hanches, nos lèvres ou sur notre cou fixe l'attention de l'interlocuteur dans cette direction. Placer les mains derrière le dos peut aussi faire ressortir la poitrine et attiser le désir sexuel chez l'autre personne.

4. Se rapprocher, l'air de rien

Avec un alibi, comme une mèche de cheveux qu'on tortille, un verre placé tout près de l'autre, nos gestes peuvent avoir plus d'amplitude. Ils semblent anodins et permettent d'entrer dans la bulle de l'autre. On peut «microcaresser» la nappe dans la direction de notre interlocuteur ou croiser les jambes de manière à faire une bulle avec lui, en plaçant mutuellement notre jambe extérieure sur notre jambe intérieure. Mais un geste à lui seul n'est pas tout. Il faut aussi regarder l'attitude du visage. Un sac à main déposé sur la table, par exemple, peut être perçu comme une barrière, mais aussi comme une révélation de notre intimité.

5. Se gratter le visage

Lorsqu'on est séduite, on est souvent en proie à des sentiments contradictoires. On peut être partagée entre le désir d'approfondir la relation et le sentiment de glisser dans un registre un peu trop intime à notre goût. À la fois heureuse et mal à l'aise, on risque de se gratter le nez, le menton, une oreille ou la joue. Une démangeaison de moins de trois secondes qui, dans bien des cas, est une attitude d'ouverture à l'autre. La microdémangeaison la plus sexuelle au niveau du visage se situe au centre de la bouche, sur la lèvre supérieure. Cette zone démange lorsque l'envie d'embrasser ou de se coller est réprimée. En fait, on se touche sous le nez chaque fois que sont abordés des sujets tabous comme la sexualité ou l'argent.

 

À LIRE: Tomber en amour: une question d'hormones?

Commentaires

Partage X
Couple

Amour: les gestes qui séduisent malgré nous

Se connecter

S'inscrire