Argent et consommation

Vendeurs itinérants: méfiez-vous!

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Vendeurs itinérants: méfiez-vous!

L'Office de la protection du consommateur a récemment émis une mise en garde en lien avec les pratiques de certains commerçants oeuvrant dans le domaine de la location de chauffe-eau. Certains d'entre eux tromperaient les clients potentiels avec diverses stratégies illicites. Des représentants cogneraient aux portes de consommateurs et utiliseraient des stratégies trompeuses pour leur vendre leurs services.

Une technique sournoise

La personne qui cognera à votre porte semblera avoir de bonnes intentions et pourra utiliser différents prétextes pour gagner votre confiance. En voici quelques-uns:

1.    Être mandatée par le gouvernement ou par Hydro-Québec pour vous donner des renseignements.

2.    Être un représentant de votre compagnie de chauffe-eau ayant pour tâche de vous annoncer que la compagnie ne pourra plus desservir votre région.

3.    Être un expert qui affirme que votre équipement actuel est désuet et dangereux pour votre bien-être.

4.    Être un représentant d'une entreprise concurrente de celle avec laquelle vous faites affaire et avoir une meilleure offre à vous proposer.

Des questions de base

Les gens qui s'adonnent au commerce itinérant doivent répondre à certains critères légaux pour pouvoir vous solliciter et, avant même de leur donner la permission de s'entretenir avec vous, vous pouvez faire votre petite enquête. Le vendeur doit d'abord être titulaire d'un permis émis par l'Office de la protection du consommateur. Ce permis est obligatoire pour tout commerçant qui sollicite des clients ou qui conclut un contrat ailleurs qu'à l'endroit où son commerce est établi.

Au moment où une entente survient avec le client, il doit lui remettre un contrat écrit. Ce dernier doit contenir le numéro du permis, les coordonnées complètes du représentant qui signe le contrat, le prix de chaque bien ou service et le montant total à débourser par le consommateur.

Annulation permise

Le commerçant doit remettre à chaque client le documents relatifs à l'annulation du contrat: l'Énoncé des droits de résolution du consommateur et le formulaire de résolution. Vous êtes en droit d'annuler un achat ou un service de location sans frais ni explications dans un délai de 10 jours à compter du moment où vous avez votre copie du contrat entre les mains. Cela vaut même si l'installation a déjà été faite.

À vérifier avant de signer!

1.    Si on vous affirme que votre équipement actuel est désuet ou inadéquat, consultez votre fournisseur pour confirmer l'information.

2.    Lisez votre contrat attentivement et n'oubliez pas de vérifier la durée de celui-ci.

3.    Valider la possibilité de mettre fin à votre contrat, et surtout, vérifiez s'il y aura des frais.

Commentaires
Partage X
Argent et consommation

Vendeurs itinérants: méfiez-vous!

Se connecter

S'inscrire