Argent et consommation

Un mariage? C'est le temps de revoir ses finances !

Un mariage? C'est le temps de revoir ses finances !

IStock Photographe : IStock Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Un mariage? C'est le temps de revoir ses finances !

Il est important pour les conjoints d'élaborer un plan financier équitable et profitable pour leur nouvelle vie commune. Quelques conseils pour une mise au point financière pour ceux qui se sont mariés récemment ou qui le feront sous peu.

Le patrimoine familial

Se renseigner sur l'impact qu'aura le patrimoine familial sur sa situation personnelle. En effet, au Québec, tous les couples qui se marient ou qui s'unissent civilement, sans égard à leur régime matrimonial ou d'union civile, sont soumis à un partage obligatoire des biens faisant partie du lors de la dissolution de leur union. Pour connaître la composition des biens du patrimoine familial, il est recommandé de consulter un conseiller juridique.

Le contrat de mariage

Un contrat de mariage ou d'union civile peut être un guide financier essentiel dans l'éventualité d'une rupture. Ce contrat permet de choisir un régime matrimonial ou d'union civile qui diffère du régime de la société d'acquêts qui s'applique par défaut aux couples qui ne signent pas un tel contrat. Au Québec, il existe différents régimes matrimoniaux ou d'union civile qui réglementent les rapports économiques des conjoints pendant leur union ainsi que le sort des biens qu'ils possèdent lors de la dissolution de leur union.

Choisir son régime matrimonial ou d'union civile, c'est donc planifier avec soin son union. Les conjoints devraient comparer les avantages et les inconvénients de chacun des régimes afin de faire un choix éclairé. Il faut se rappeler que le régime matrimonial ou d'union civile ne s'applique qu'aux biens qui ne font pas partie du patrimoine familial.

Les futurs conjoints doivent savoir qu'il existe trois régimes matrimoniaux ou d'union civile : la société d'acquêts, la séparation de biens ou la communauté de biens.

Les régimes matrimoniaux ou d'union civile doivent faire l'objet d'un contrat devant notaire à l'exception du régime de la société d'acquêts qui s'applique automatiquement aux couples qui ne signent pas un tel contrat.

Communiquer avec son conjoint

Faire part à son conjoint de tous les renseignements liés à ses antécédents en matière de crédit, son actif, ses prêts et ses autres engagements financiers. Décider s'il est préférable de conserver ses propres comptes bancaires, cartes de crédit et placements, ou s'il serait avantageux financièrement d'en combiner une partie ou la totalité.

Budget, factures et épargne

et décider qui sera responsable du paiement des factures, de quelle façon les paiements seront divisés et combien chacun devra épargner ou investir.

Contrôlez ses impôts

Les deux conjoints auront à remplir une déclaration de revenus, mais ils peuvent réduire leur fardeau fiscal en profitant de toutes les déductions auxquelles ils sont admissibles et des possibilités de fractionnement du revenu, telles que le REER de conjoint.

Le testament et le mandat pour inaptitude

Lors d'un mariage ou d'une union civile, il est fortement recommandé de mettre à jour son testament et son mandat pour inaptitude pour s'assurer qu'ils reflètent toujours sa volonté. On s'assure aussi que les désignations de bénéficiaires sur les polices d'assurance et sur les placements qui permettent une telle désignation sont à jour. Au Québec, il est important de savoir que le mariage ou l'union civile n'invalide pas les testaments antérieurs.

Les assurances

Protéger sa nouvelle vie en souscrivant des assurances - une assurance vie, une assurance hypothécaire, une assurance invalidité, une assurance contre les maladies graves et, avec les années, une assurance soins de longue durée. Réévaluer ses protections à mesure que sa famille s'agrandit et que son mode de vie et ses revenus évoluent.

Consulter un conseiller professionnel afin de connaître la meilleure mise au point financière pour sa nouvelle union.

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n'est pas d'inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

Cette chronique, rédigée et publiée par Services Financiers Groupe Investors Inc. (au Québec, cabinet de services financiers), contient des renseignements de nature générale seulement; son but n'est pas d'inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement. Adressez-vous à un conseiller financier pour obtenir des conseils adaptés à votre situation personnelle. Pour de plus amples renseignements sur ce sujet, veuillez communiquer avec votre conseiller du Groupe Investors.

 

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Un mariage? C'est le temps de revoir ses finances !

Se connecter

S'inscrire