Argent et consommation

Services à domicile: gagner du temps en sous-traitant

Services à domicile: gagner du temps en sous-traitant

iStockphoto.com Photographe : iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Services à domicile: gagner du temps en sous-traitant

Tâches domestiques: et si on sous-traitait?

Je n'ai pas de réel talent - ni un grand intérêt - pour les travaux manuels, surtout lorsqu'il est question de plomberie ou de menuiserie. Et à 40 ans, je n'ai pas l'intention d'apprendre. Mais chaque fois que je dois faire de petites réparations ou de menus travaux dans mon condo, la même question se pose: à qui confier ces tâches? Si je veux poser une tablette ou faire un peu de peinture, ça va toujours. J'ai les outils et les connaissances nécessaires. Mais s'il faut changer des robinets ou jointoyer, je me heurte à un mur!

En cherchant un entrepreneur qui effectuerait d'importants travaux dans l'immeuble de condos dont je suis présidente, j'ai tenté d'obtenir des soumissions pour de légers boulots de peinture et de pose de céramique. Sans succès. Les entrepreneurs m'ont rapidement fait comprendre qu'ils étaient peu intéressés à accepter d'aussi petits mandats, qui les obligeaient à se déplacer pour de courtes périodes. Leur réponse: «Il te faut un jobber, un gars qui fait tous les types de travaux de réparation.» La version professionnelle du père ou du chum bricoleur, quoi! Mais on le trouve où? Eh bien, il existe désormais des entreprises qui peuvent vous aider à en dénicher un, à moins que vous préfériez choisir parmi les dizaines d'hommes à tout faire qui s'annoncent sur Internet et dans les petites annonces.

Un secteur en croissance

Le marché des services à domicile connaît un essor fulgurant au Québec. Encore rares il y a 10 ans, les entreprises auprès desquelles on peut trouver des femmes de ménage ou des hommes à tout faire se multiplient. «Plus qu'une tendance, c'est une nouvelle façon de vivre, dit Élisa Gougoux, vice-présidente du service de conciergerie Butler's Club.

 

 

Services à domicile: une offre variée

Le services à domicile sont idéals pour les professionnels de 30 à 50 ans qui veulent se libérer des moments pour prendre soin d'eux-mêmes et de leur famille. «Ils estiment que leur temps est plus précieux et qu'ils l'investissent mieux à faire autre chose», souligne Roger Miron, propriétaire de Ménage jr, une entreprise qui œuvre dans l'entretien ménager depuis près de 40 ans.

Une offre variée

La gamme des services à domicile ne se limite pas au ménage, à l'entretien du terrain et aux petits travaux de réparation. Aujourd'hui, on peut faire faire ses courses, trouver un chauffeur pour déposer les enfants à l'école tous les jours, demander à un chef cuisinier de préparer les repas de la semaine ou envoyer la voiture se faire réparer. Les femmes apprécient particulièrement les services des hommes à tout faire qui viennent effectuer les réparations dans la maison, souligne Élisa Gougoux.

On peut même renouveler sa garde-robe sans mettre les pieds dans les magasins. Des stylistes comme Katia Lepage ou l'agence Les Effrontés proposent de vous habiller en quelques heures. Après une rencontre pour analyser votre silhouette et le contenu de votre penderie, ils magasinent pour vous, puis vous soumettent leurs trouvailles lors d'une séance d'essayage à domicile. Le tout en respectant le budget établi au départ.

Même la préparation des repas peut être sous-traitée. En plus de chefs qui peuvent se charger du souper lors de vos réceptions, il est possible de trouver des cuisiniers qui viennent remplir le frigo chaque semaine de plats santé. De quoi vous permettre de profiter autrement du temps que vous auriez consacré à l'épicerie, à la préparation des repas et au nettoyage de la cuisine.

Des services pour les riches?

Évidemment, les services à domicile ne sont pas donnés. L'embauche d'une femme de ménage coûte environ 20$ l'heure, et on doit compter de cinq à sept heures de travail pour l'entretien d'une maison. Pour un repas préparé par un chef à domicile, il faut débourser entre 60$ et 80$ par convive, alors que le taux horaire de Butlers's Club est de 50$. Malgré tout, les clients considèrent que le temps qu'ils gagnent en vaut le coût. Il faut dire que les familles qui font appel à de tels services disposent d'un bon revenu. Élisa Gougoux parle de 75 000$ par an en moyenne.

Pour ma part, j'ai toujours préféré faire quelques heures supplémentaires pour payer mon père ou un professionnel plutôt que d'effectuer moi-même des travaux de réparation. D'une part par manque d'intérêt, mais surtout parce que ces tâches me demanderaient deux ou trois fois plus de temps qu'à une personne expérimentée et seraient probablement moins bien exécutées. Mais j'admets que la facture peut être salée. J'essaie donc aussi d'apprendre à en faire le plus possible!

J'ai cependant découvert que pour le ménage, on peut s'offrir un petit luxe à moindre coût en profitant du programme d'exonération financière pour les services d'aide domestique (PEFSAD).

Administré par la Régie de l'assurance maladie du Québec, le PEFSAD vise à favoriser le développement d'un réseau d'entreprises d'économie sociale œuvrant dans ce domaine. On peut donc obtenir une aide financière si on fait appel à elles. Les tarifs et subventions varient en fonction du type de services désiré, mais aussi de l'âge, du revenu annuel et de l'état civil du client.Par exemple, une personne de 40 ans vivant seule et gagnant 55 000$ par année aurait droit à une subvention de 4$ l'heure pour l'embauche d'une femme de ménage.

La version originale de cet article a été publiée sur vitamagazine.ca

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Services à domicile: gagner du temps en sous-traitant

Se connecter

S'inscrire