Argent et consommation

Quoi mettre dans son REER

Quoi mettre dans son REER

Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Quoi mettre dans son REER

En théorie, on devrait inclure dans notre REER des placements qui rapportent des revenus (intérêts et dividendes). Par exemple, les obligations, les titres à revenu fixe et les actions payant des dividendes élevés. De cette façon, les revenus venant de ces placements ne seront pas imposés.

De même, on devrait garder les placements qui offrent des gains en capital et qui ne versent pas de dividendes à l'extérieur du REER. En effet, on peut conserver pendant plusieurs années des actions de sociétés à l'extérieur du REER sans avoir à payer d'impôt, même si ces actions se sont appréciées considérablement. C'est seulement lorsqu'on les vend qu'on a à déclarer un gain en capital (ou une perte). Et c'est seulement la moitié de ce gain qui est imposable.

Dans la pratique, pour la plupart des gens, le REER constitue la plus grande partie, sinon la totalité de leur épargne (si on exclut leur maison). Cela signifie qu'on doit assouplir la règle et l'adapter à sa réalité. Ainsi, si on n'a pas les moyens d'avoir des placements hors REER, il est préférable de favoriser les actions pour notre REER.

Miser sur les actions
Les actions constituent le meilleur outil pour nous permettre de profiter au maximum du pouvoir des intérêts composés. Ainsi, on devrait investir pratiquement 100% de notre REER en actions et conserver cette pondération presque toute notre vie. Ce n'est qu'à partir de 50-55 ans (et peut-être même bien plus tard) qu'on devra commencer à diminuer la partie «actions» de notre REER pour y inclure davantage de titres procurant des revenus.

Pour tirer le maximum de vos placements REER, visitez LesAffaires.com

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Quoi mettre dans son REER

Se connecter

S'inscrire