Argent et consommation

Poser un geste concret de lutte aux changements climatiques

Poser un geste concret de lutte aux changements climatiques

Istockphoto.com Photographe : Istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Poser un geste concret de lutte aux changements climatiques

La campagne Défi Climat invite, depuis 2008, les citoyens à prendre l'engagement de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) en s'inscrivant sur leur site internet.

Les participants s'engagent à faire un petit geste dans un effort collectif pour épargner de nouveaux GES. Ils peuvent choisir parmi une vingtaine d'actions concrètes, dont l'achat de produits locaux, la réduction de la température du chauffage, l'utilisation du transport collectif ou d'un moyen de locomotion personnel moins énergivore pour se rendre au travail, le compostage domestique ou le recyclage des appareils électroniques désuets.

Les participants peuvent évaluer l'impact de leur geste puisque l'équivalence en kilogramme de réduction annuelle de GES a été calculée. Ainsi, éliminer quatre repas de viande par semaine permet d'épargner 416 kg par an de CO2, alors que d'abaisser le chauffage de 3 degrés C la nuit diminue les émissions de 190 kg/an. Quant aux réductions d'émissions de GES liées aux transports, elles peuvent être de deux à trois fois supérieures à celles associées à la mise au rancart de la viande!

Bon pour la planète et le porte-monnaie

Les bénéfices pour la santé et le portefeuille sont également identifiés pour chaque geste. Par exemple, en choisissant un mode de transport actif (marche, vélo) pour ses déplacements quotidiens, on peut économiser jusqu'à 2280 $ par année. Fait non négligeable: une demi-heure de vélo ou de marche par jour réduit de 50 % les risques de maladies cardio-vasculaires.

«On sait qu'il est essentiel pour la planète que citoyens et organisations agissent pour réduire les émissions de gaz à effet de serre», rappelle Steven Guilbeault, porte-parole de la campagne et coordonnateur général adjoint d'Équiterre. «Il est maintenant démontré que les gestes à poser pour y arriver sont également des moyens d'épargner de l'argent à court, moyen ou long termes», ajoute-t-il.

Un défi individuel et collectif

La campagne Défi Climat, une initiative du Conseil régional de Montréal et de l'organisme Équiterre se déroule non seulement dans la métropole, mais également dans plusieurs régions du Québec, dans des centaines d'entreprises, ainsi que dans les milieux universitaire et collégial.

«Je suis de celles qui croient que les entreprises peuvent agir comme catalyseur de changement dans le dossier des changements climatiques», souligne Hélène Lauzon, présidente du Conseil patronal de l'environnement du Québec et second porte-parole de l'événement. Des gestes sont d'ailleurs proposés aux entreprises participantes pour les aider à réduire leurs émissions de GES. Pour les encourager, des ressources leur sont proposées, et leurs engagements sont mis en vedette sur le site de la campagne.

Pour Steven Guilbeault, «le Défi Climat, c'est une façon de dire que le problème ne provient pas juste des industries, des gouvernements et certainement pas juste des individus. C'est notre problème à toutes et à tous. On va s'en sortir quand on travaillera ensemble.»

En 2010, c'est plus de 1191 organisations québécoises qui ont participé au Défi Climat et qui ont mobilisé près de 60 000 citoyens à poser des gestes pour la réduction des GES, permettant ainsi d'éviter l'émission de 73 445 tonnes de GES par an. Ce qui revient à retirer 19 769 voitures de la circulation annuellement.

Un geste quotidien pour l'environnement

Mis à part le Défit Climat, d'autres programmes visent à encourager les citoyens à faire des gestes au quotidien pour lutter contre les changements climatiques.

Par exemple, l'organisme Le Jour de la Terre Québec, pilote plusieurs projets, tels que des programmes de recyclage de téléphone cellulaire, de facturation en ligne, d'implantation de corridors verts ou encore de collecte de matières dangereuses.

Équiterre a aussi mis sur pied la campagne Changer le monde, un geste à la fois, afin d'aider les citoyens à agir concrètement pour réduire leur empreinte écologique. Douze gestes leur sont ainsi proposés comme jardiner de manière écologique, économiser l'eau, ou encore construire et rénover de manière durable.

Enfin l'organisme Greenpeace, a publié un guide pratique intitulé Comment sauver le climat, dans lequel, le citoyen est encouragé à modifier ses habitudes de vie, étape par étape (dans la cuisine, dans la salle de bain, dans les transports, etc.).

  

Le saviez-vous?

Si chaque habitant de la région de Montréal prenait les transports en commun une fois par semaine pour se rendre au travail; cela équivaudrait à retirer 118 000 voitures de la circulation. Si ces citoyens s'engageaient également à recycler, à composter, à réduire leur consommation de viande, à se procurer des thermostats électroniques programmables et à remplacer deux déplacements interurbains par des téléconférences, cela équivaudrait à réduire leurs GES de plus d'une tonne par personne, l'équivalent du retrait de 875 000 voitures de nos routes.

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Poser un geste concret de lutte aux changements climatiques

Se connecter

S'inscrire