Argent et consommation

Mère de famille: 3 conseils pour épargner

Mère de famille: 3 conseils pour épargner

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Mère de famille: 3 conseils pour épargner

En couple depuis 16 ans et maman de deux enfants. Catherine mène une belle vie mais ne parvient pas à épargner. Des experts en finances personnelles lui proposent des solutions.

Catherine 43 ans
En couple depuis 16 ans, mère de deux enfants de 6 et 9 ans et agente de recherche dans une université

Revenu annuel: 63 000$ (revenu familial: 108 000$)
Propriétaire d'un triplex (hypothèque de 300 000$, versements de 1400$ par mois)
Pas d'autres dettes

Grâce au fonds de pension de son employeur, Catherine a moins de soucis concernant sa retraite. Par contre, à court terme, elle n'a pas de coussin financier, ce qui l'insécurise, et elle aimerait, à moyen terme, défrayer les coûts reliés aux études de ses enfants, sans toutefois renoncer totalement aux plaisirs de la vie, comme les voyages. Elle aimerait savoir comment s'y prendre.

1. Pour bien rembourrer son coussin financier, Catherine devrait considérer l'épargne comme un poste de dépenses non réductible, au même titre que le remboursement du prêt-auto. Un bon truc pour y parvenir est d'utiliser un programme de prélèvement automatique de son compte courant vers un compte épargne. «Quand le retrait est fait le jour de la paye, c'est sans douleur. On ne le voit même pas passer», dit Lama Farran.

 

2. Cet argent économisé peut être placé dans un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), pour lequel les intérêts encourus ne sont pas imposables. Un cadeau fiscal de nos gouvernements. Si elle verse 100$ par paie dans un CELI, Catherine accumulera 2600$ par année. Au bout de cinq ans, son compte CELI aura engraissé de 13 000$, sans compter la magie des intérêts composés. Car si ses placements dans son compte obtiennent un rendement conservateur de 4%, les intérêts seront calculés non seulement sur le capital, mais aussi sur les intérêts accumulés. Catherine va donc profiter d'intérêts sur des intérêts. «Elle pourrait augmenter sa contribution de façon progressive, de 100$ par paie à 150$, puis à 200$», suggère Lama Farran. Au bout du compte, ce magot lui servira de police d'assurance en cas de pépins. Avec le temps, elle pourra aussi l'utiliser afin de réaliser des projets qui lui tiennent à coeur (voyages et rénovations).

 

3. En ce qui concerne les frais scolaires de ses enfants, cette mère de famille devrait épargner au moyen d'un régime enregistré d'épargne-études (REEE), recommande Carl Thibault. «Les deux gouvernements ajoutent 30% de subventions à vos contributions. Trouvez-moi un programme plus généreux!» dit-il. Avec la somme accumulée, ses enfants pourront étudier longtemps sans commencer leur vie professionnelle avec une lourde dette qu'ils porteront comme un boulet.  

 

 

 

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Mère de famille: 3 conseils pour épargner

Se connecter

S'inscrire