Argent et consommation

Le REEI: assurer la sécurité financière d'un enfant handicapé

Le REEI: assurer la sécurité financière d'un enfant handicapé

IStock Photographe : IStock Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Le REEI: assurer la sécurité financière d'un enfant handicapé

Comme parent d’un enfant handicapé, nous voulons tout faire pour assurer sa sécurité financière. Le régime enregistré d’épargne-invalidité (REEI) est une solution à considérer.

Le régime enregistré d'épargne-invalidité (REEI) est conçu pour aider à économiser afin d'assurer la sécurité financière d'une personne souffrant d'un handicap physique ou mental grave. Il permet d'épargner tout en bénéficiant d'avantages substantiels:

-  Accessibilité: s'adresse aux personnes résidant au Canada, possédant un numéro d'assurance sociale et se qualifiant pour le crédit d'impôt pour déficience mental et physique (1).

-  On peut y cotiser un maximum de 200 000 $ à vie, sans limite annuelle.

-  Les cotisations sont permises jusqu'au 31 décembre de l'année où le bénéficiaire atteint 59 ans.

-  Contrairement au REER, les cotisations au REEI ne sont pas déductibles du revenu du cotisant. La cotisation n'est donc pas assujettie au remboursement d'impôt.

-  Les revenus générés (intérêt, dividende et gain en capital) s'accroissent à l'abri de l'impôt.

-  Un régime égal un bénéficiaire. Ce dernier ne peut renoncer ou céder son droit au régime.

-  Les personnes pouvant établir un REEI sont: le titulaire, le bénéficiaire (s'il est âgé de 18 ans et plus et n'est pas sous un régime de tutelle ou de curatelle) ou le cotisant.

-  Le droit de cotiser au REEI ne se limite pas au titulaire. N'importe qui ayant obtenu l'autorisation du titulaire peut y contribuer.

Pourquoi s'intéresser au REEI?

L'intérêt majeur du REEI se trouve dans la possibilité de profiter de la Subvention canadienne pour l'épargne-invalidité (SCEI) et du Bon canadien pour l'épargne-invalidité (BCEI).

La SCEI, représente une subvention égale à une, deux ou trois fois le montant cotisé dans l'année, jusqu'à concurrence de 70 000 $ à vie. Le montant de la subvention dépend du revenu familial du bénéficiaire.

Le BCEI verse pour sa part un montant pouvant atteindre 1000 $ par année, pour un total à vie de 20 000 $. Ce montant est versé directement dans le REEI par le gouvernement du Canada pour le bénéficiaire à faible revenu, et ce, sans égard au montant cotisé. 

REEI: un outil d'épargne performant

Le gouvernement verse la SCEI et le BCEI pendant chaque année du régime, jusqu'au 31 décembre de l'année ou le bénéficiaire atteint ses 49 ans. Si vous êtes dans cette situation, vous pouvez profiter des avantages du système. Même si vous ne prévoyez pas verser un montant dans ce régime. Vous pouvez ouvrir un compte afin que l'enfant ou l'adulte de moins de 49 ans puisse bénéficier graduellement des Bons canadiens pour l'épargne-invalidité (BCEI) pouvant atteindre 20 000 $, ce qui est non négligeable!

La SCEI et le BCEI font du REEI un outil d'épargne performant pour ceux qui doivent assurer la sécurité financière de personnes lourdement handicapées. L'outil est cependant complexe. C'est un contrat qui peut se prendre avec les institutions financières, les compagnies d'assurance de personne ou une société de fiducie. Ces derniers répondent à des règles très rigides édictées par la Loi de l'impôt sur le revenu. De plus, les décaissements sont obligatoires dès que le bénéficiaire atteint 60 ans. Ils peuvent représenter une lourde perte de bénéfices socio-fiscaux ou crédits d'impôt pour le bénéficiaire.

Il est de mise de consulter et de lire davantage sur le REEI avant d'aller de l'avant. Dans la plupart des cas, une décision éclairée vous fait avancer financièrement.

  

(1) Pour se qualifier au crédit d'impôt pour déficience mentale et physique, une personne doit répondre aux trois conditions suivantes: 

- déficience prolongée qui a duré ou qu'il est raisonnable de s'attendre à ce qu'elle dure au moins 12 mois consécutifs;

- déficience grave des fonctions physiques ou mentales qui restreint la personne à accomplir des activités courantes de la vie (toujours ou presque toujours);

- déficience attestée officiellement par un praticien qualifié qui témoigne du type de déficience et de ses effets.

 

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Le REEI: assurer la sécurité financière d'un enfant handicapé

Se connecter

S'inscrire