Argent et consommation

L'assurance vie permanente comme outil fiscal

L'assurance vie permanente comme outil fiscal

IStock Photographe : IStock Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

L'assurance vie permanente comme outil fiscal

Plusieurs raisons peuvent motiver une personne à opter pour une assurance vie permanente: 

  • Il s'agit d'une police dont la prime reste la même tout au long de la vie;
  • Elle permet d'accumuler de l'argent à l'abri de l'impôt;
  • Il est possible de récupérer des sous de son vivant, moyennant une facture d'impôt;
  • Lors du décès, l'épargne réalisée sera versée libre d'impôt au bénéficiaire;
  • Elle ouvre la porte à plusieurs types de stratégies fiscales et successorales.

La prime étant plus élevée pour une assurance vie permanente que pour une assurance vie temporaire, on envisage en général l'utilisation de ce produit lorsqu'on maximise ses REER et CELI, qu'on a des liquidités et qu'on cherche des stratégies pour améliorer sa structure financière.

 
Voici quelques stratégies possibles:
  • La maximisation du FEER

Employée par la personne qui n'aura pas besoin de ses REER à la retraite. Elle permet d'avoir une succession drôlement avantageuse.

  • Le don des produits de l'assurance vie - désignation d'une œuvre de bienfaisance comme bénéficiaire

Ce type de stratégie donnera droit à un crédit d'impôt seulement après le décès. À utiliser lorsqu'on sait qu'on aura une bonne facture d'impôt à son décès.

  • Le don de polices d'assurance vie à titre de dons de bienfaisance

Cette formule est en général considérée comme le moyen le moins coûteux de verser un don important à l'organisme caritatif de son choix. En désignant l'œuvre de bienfaisance comme propriétaire et bénéficiaire de la police, on fait en sorte que la prime annuelle donne droit à un crédit d'impôt à appliquer sur ses revenus tout au long de sa vie. Cette stratégie est à employer lorsqu'on veut réduire l'impôt à payer de son vivant et non à son décès.

  • Le recours aux fiducies d'assurance vie dans le cadre de la planification successorale

Parce qu'elles procurent de la souplesse, des avantages fiscaux, une protection contre les créanciers et du contrôle.

  • L'utilisation de l'assurance vie comme mode de placement dans le cadre de la planification financière

Pour de nombreuses personnes, l'assurance vie n'est qu'une simple protection, non un placement, et encore moins un abri fiscal. La disparition de la plupart des abris fiscaux et les règles antiévitement devraient inciter beaucoup d'individus à considérer l'assurance vie de façon plus favorable.

L'achat d'une police d'assurance vie permanente nous permet d’accumuler des argents à l’abri de l’impôt à un coût très faible à l'égard de l'impôt. Au décès, la totalité du produit sera exemptée de tout impôt, mais, plus important, la valeur de rachat de la police d'assurance pourra servir, dans l'intervalle, de garantie pour un prêt et, par conséquent, aider à financer des éléments de passif prévus ou à accroître le revenu de retraite. Le rendement des sommes cumulées en franchise d'impôt, déduction faite du coût de l'assurance, peut, à long terme, être assez remarquable par comparaison à celui des sommes cumulées imposables.

L'assurance vie permanente est un atout financier à détenir dans son portefeuille financier. Mais il est absolument nécessaire de faire appel à un professionnel pour comprendre la valeur de ce type de «placement». Un individu qui dispose de liquidités ferait bien de ne pas sous-estimer cet important outil fiscal, source éventuelle de capital.

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

L'assurance vie permanente comme outil fiscal

Se connecter

S'inscrire