Argent et consommation

Comment dénicher un bon entrepreneur en construction

Comment dénicher un bon entrepreneur en construction

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Comment dénicher un bon entrepreneur en construction

Mettre son projet par écrit

Avant de signer un contrat, on fait nos devoirs! On s'assure de définir et détailler sur papier les travaux à exécuter. Ensuite, on s'informe auprès des services municipaux du bâtiment afin d'obtenir les permis et approbations nécessaires, s'il y a lieu, et se renseigner sur les normes à respecter.

Dresser une liste

On fait une liste d'entrepreneurs potentiels: on consulte les sites des associations locales, des corporations professionnelles et des compagnies. On prend les suggestions des amis, de la famille et des voisins, mais on les questionne sur la qualité des travaux effectués et sur leur satisfaction générale.

Vérifier les compétences

L'entrepreneur est-il titulaire d'une certification appropriée? On s'assure des compétences professionnelles auprès du Registre des détenteurs de licence de la Régie du bâtiment du Québec. Pour ce faire, on lui demande son numéro de permis commercial. «Certains entrepreneurs, en toiture, en revêtement extérieur, portes et fenêtres par exemple, doivent avoir un permis de commerçant itinérant», précise Jean-Jacques Préaux, porte-parole de l'Office de la protection du consommateur.

Se renseigner sur les antécédents

On vérifie auprès de l'Office de la protection du consommateur et de l'Office de certification commerciale du Québec si les entreprises sélectionnées ont fait l'objet de plaintes ou de condamnations. On peut également communiquer avec d'anciens clients pour connaître leur degré de satisfaction.

Faire une «entrevue» et demander une soumission

On prend le temps de rencontrer quelques entrepreneurs pour en savoir davantage sur eux. À qui le projet serait-il confié? Comment nettoie-t-il les lieux? Quelles garanties, assurances et couvertures offre-t-il? Le contrat sera-t-il fourni par écrit? On demande également avis et suggestions aux entrepreneurs, ainsi qu'une soumission avec une estimation des coûts écrite et détaillée. Pour comparer les prix, c'est important que les entreprises soumissionnent sur la même demande (types de matériaux, qualité, calendrier, etc.). «On prend le temps de bien prendre connaissance des soumissions et on n'hésite pas à poser des questions avant de signer. L'entrepreneur doit donner des réponses claires et compréhensibles», ajoute Jean-Jacques Préaux. On se méfie de tout entrepreneur qui n'a pas d'adresse, qui ne veut pas signer de contrat (même pour un petit projet) ou qui propose un paiement en argent.

Réno-Assistance: des conseils à un clic

Vers qui se tourner pour finir le sous-sol ou refaire le patio? La mission de cette jeune compagnie (lancée il y a cinq ans par Éric Périgny, un propriétaire révolté par ses mauvaises expériences) est de faciliter la tâche du consommateur en lui offrant un service gratuit et personnalisé d'assistance-conseil en rénovation. La compagnie enquête pour nous et s'assure de la fiabilité d'un grand nombre d'entrepreneurs et propose un premier tri intéressant pour ceux qui veulent gagner du temps!

Sources: Société canadienne d'hypothèques et de logement, Office de la protection du consommateur, Régie du bâtiment du Québec.

 

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Comment dénicher un bon entrepreneur en construction

Se connecter

S'inscrire