Argent et consommation

Chauffe-eau: louer ou acheter?

Chauffe-eau: louer ou acheter?

Getty Images Photographe : Getty Images Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Chauffe-eau: louer ou acheter?

Location

Les avantages

  • La tranquillité d'esprit qu'on s'offre en faisant affaire avec un fournisseur de services est intéressante. «On n'a pas à se soucier de l'installation, de l'entretien, du remplacement, des travaux de réparation», énumère Olivier Bourgeois, coordonnateur en énergie et responsable sociétal chez Option consommateurs.
  • On a accès en tout temps à un service d'urgence en cas de problème.
  • Le paiement mensuel est abordable: les tarifs varient de 10$ à 25$ par mois.

Les inconvénients

  • C'est une formule qui peut être plus coûteuse pour une maison unifamiliale. «Le chauffe-eau a une durée de vie d'environ 10 ans. Pour cette période, et avec un tarif mensuel de 12 $ par mois par exemple, on paiera 1200 $, tandis que le prix d'achat du chauffe-eau standard avec l'installation sera moins élevé», dit Olivier Bourgeois.
  • Le choix de produits est réduit en comparaison à ce qu'on trouve sur le marché. «Ce sera au consommateur de vérifier l'efficacité énergétique de l'appareil.»

Pour qui?
Pour ceux qui ne veulent pas se préoccuper de la gestion du chauffe-eau, comme les propriétaires d'immeubles locatifs, et pour tous ceux qui connaissent trop bien la limite de leurs compétences manuelles, mais qui sont à l'aise avec les clauses d'un contrat de location.

La mise en garde
«Il faut bien lire le contrat avant de signer», prévient Olivier Bourgeois. En effet, on vérifie que les clauses du contrat garantissent réellement une location sans souci. Fréquence de l'entretien, efficacité énergétique de l'appareil, vitesse de réponse du service d'urgence, assurances... voilà des éléments à considérer. «Il faut avoir accès au contrat, et si on a un doute sur quelque chose, on pose des questions pour clarifier», poursuit l'expert.
Il est aussi important de vérifier que l'entreprise n'a pas fait l'objet de plaintes.

L'achat

Les avantages

  • Il y a un large éventail de choix, que ce soit sur le plan des technologies, de la taille de la machine, des fournisseurs (plombiers, magasins spécialisés, grandes surfaces)...
  • On a accès à certains crédits d'impôt qui sont offerts sur l'investissement dans des appareils à efficacité énergétique.
  • C'est plus économique à long terme, puisque pour un chauffe-eau standard, les prix varient entre 300$ et 600$.

Les inconvénients

  • On doit prévoir un montant supplémentaire pour l'installation, car, même s'il est possible de s'en charger soi-même, il faut la faire vérifier par un plombier certifié.
  • Les garanties pour l'installation et pour les pièces sont limitées.
  • L'entretien devient la responsabilité du propriétaire, de même que le remplacement de l'appareil.
  • Certaines assurances d'habitation ne couvriront pas un chauffe-eau au-delà de 10 ans.

Pour qui?
«Si on veut éviter de s'engager dans un contrat avec un fournisseur de service additionnel et qu'on est déjà habitué à s'occuper de l'entretien de la maison, l'achat est probablement préférable», dit Olivier Bourgeois, d'Option consommateurs.

Mise en garde
On s'assure que le plombier qui fera ou vérifiera l'installation n'a pas fait l'objet de plaintes et que ses licences sont valides.

Pourquoi remplacer son chauffe-eau?

Comme tout appareil, le chauffe-eau a une durée de vie limitée, soit de 10 à 15 ans. Les signes qui ne trompent pas? L'eau se fait moins chaude, elle est moins limpide à cause de la présence de rouille qui peut la colorer, l'eau chaude s'épuise aussi plus rapidement.

À LIRE AUSSI: Jetez-vous votre argent par les fenêtres?

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Chauffe-eau: louer ou acheter?

Se connecter

S'inscrire