Argent et consommation

Alimentation: démystifier la date de péremption

Alimentation: démystifier la date de péremption

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Alimentation: démystifier la date de péremption

Contrairement à la croyance populaire, la date indiquée sur l'emballage d'un aliment après le «meilleur avant» n'est pas un gage de salubrité des aliments, mais plutôt une manière d'en contrôler la fraîcheur. «Consommer un produit avant sa date de péremption en garantit la fraîcheur, le goût, la valeur nutritive ou toutes autres caractéristiques que le fabricant souhaite lui donner, la texture par exemple», indique Maude Lagacé, nutrionniste à Extenso.

Sur quels produits la retrouve-t-on?

Les fabricants sont tenus d'apposer une date de péremption uniquement sur les produits qui ont une durée de conservation de 90 jours et moins. Or, on retrouve aujourd'hui de plus en plus d'articles avec une date de péremption, et ce, même si les fabricants n'en ont pas l'obligation. «Le fabricant souhaite ainsi s'assurer que le client consommera le produit dans un délai raisonnable pour qu'il soit au mieux», explique la nutritionniste.

Durée réelle de conservation

«On doit consommer les aliments à haut risque de contamination, comme la viande et le poisson, avant leur date de péremption. Quant aux autres articles, une fois le produit ouvert, la date de péremption n'est plus valide. On passe alors en mode durée de conservation réelle du produit», mentionne Mme Lagacé. Comment savoir que le beurre salé se conserve trois semaines au frigo alors que l'asperge se garde quatre jours? On imprime le thermoguide du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec ou la charte de conservation du Partenariat canadien pour la salubrité des aliments, d'excellentes sources d'information sur la durée de conservation des aliments selon leur mode d'entreposage.

Respecter la durée de conservation

Quand un aliment est ouvert, il y a un danger de contamination par des micro-organismes qui peuvent être pathogènes. «Les aliments les plus à risque sont ceux qui contiennent beaucoup d'eau et de protéines, et qui sont basiques, comme les viandes, les poissons, les charcuteries et les produits laitiers», note Maude Lagacé. Comme l'on ne peut pas se fier à nos sens pour détecter si un article est périmé, mieux vaut en respecter la durée de conservation à la lettre.

À LIRE AUSSI: L'ABC de la conservation des aliments

 

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Alimentation: démystifier la date de péremption

Se connecter

S'inscrire