Argent et consommation

Abri solaire: comment le choisir

Abri solaire: comment le choisir

Abri-soleil Bristol Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

Abri solaire: comment le choisir

Abri solaire: quoi surveiller

Les dimensions. On doit tenir compte de l'espace disponible et des meubles qu'on souhaite abriter sous notre abri solaire (communément appelé de son nom anglais gazebo, mot qui tend à s'imposer dans l'usage même si on l'associe plutôt à des structures fixes au jardin). Si on l'installe sur une petite terrasse, un modèle carré de 10 pi x 10 pi convient: il peut accueillir une table de quatre ou même de six places (36 po x 60 po), en autant qu'elle est entourée de sièges standards. Le format de 10 pi x 12 pi est très populaire: il accueille facilement une table entourée de six fauteuils confortables ou même un petit salon. Les plus grands abris (12 pi x 16 pi) donnent véritablement l'impression d'une pièce extérieure et peuvent être meublés de bien des façons: vaste table de huit places, salon, spa, salle de jeux, etc.

La structure. Le matériau le plus couramment utilisé est l'aluminium. Durable et résistant aux intempéries, il peut rester en place tout l'hiver (à moins que le manufacturier ne mentionne «3 saisons»: mieux vaut alors démonter la structure, qui ne supportera pas le poids de la neige). Les modèles en acier sont solides, mais sujets à la corrosion: ils doivent donc être démontés et entreposés pour l'hiver, à moins qu'il ne s'agisse d'acier galvanisé garanti contre la rouille.

Les poteaux. Plus ils sont larges, plus la structure sera solide. «Ceux placés en triangle offrent une bonne stabilité, mais les poteaux carrés sont les plus robustes», explique Lynn Starkey, spécialiste des produits saisonniers chez Rona.

Le toit. Soumis à la pluie, au vent et au soleil, le toit est la partie de l'abri qui risque le plus de s'abîmer au fil du temps. On doit parfois le changer après seulement deux à quatre ans. Les toits les plus résistants durent jusqu'à huit ans. Les caractéristiques à rechercher: un tissu ignifuge, imperméable, solide et garanti contre la décoloration. En magasin, on compare l'épaisseur des tissus et leur tissage (le plus serré possible). Certains matériaux ne craignent pas les intempéries et peuvent même être laissés en permanence, été comme hiver: c'est le cas du polycarbonate (un plastique ultra résistant) et du vinyle 22 onces, qui sont généralement plus chers.  

L'évent. Il s'agit d'une ouverture pratiquée au milieu du toit pour évacuer le vent. Sur les modèles d'entrée de gamme, un morceau de tissu retenu par des coutures aux quatre coins chapeaute l'ouverture. Si la cour est très exposée au vent, mieux vaut opter pour un évent plus résistant, composé d'une structure de métal surélevée munie d'une moustiquaire.

Les rideaux (ou «panneaux intimité»). Les qualités à rechercher sont les mêmes que pour le toit: il doivent être faits d'un tissu ignifuge, résistant, imperméable et qui ne se décolore pas. Cependant, comme les rideaux sont moins exposés aux intempéries, on peut économiser en optant pour un abri dont seul le tissu du toit est garanti contre la décoloration.

Les rails. Ils servent à ouvrir les rideaux en les faisant glisser du centre jusqu'aux poteaux. Certains modèles bon marché n'en ont pas: le rideau s'étire à partir du milieu, comme une tente, ce qui coupe la vue et emprisonne le vent. Mieux vaut choisir un modèle muni d'au moins deux rails: un pour ouvrir et fermer les panneaux intimité et le second pour accueillir une moustiquaire. Les modèles les plus luxueux sont munis d'un troisième rail pour installer un rideau de vinyle transparent qui nous protège des vents frais ou de la pluie sans qu'on ait à sacrifier la vue ni la luminosité.

L'éclairage. Si on aime veiller à l'extérieur, on recherche un modèle dont la structure comporte des crochets qui pourront accueillir des lanternes ou même un système d'éclairage électrique pour abri (59 $, chez Club Piscine).

Les prix. Ils varient en fonction de la qualité des matériaux, des options, des rideaux inclus (intimité, moustiquaire et transparent) et des garanties offertes. Pour environ 1 000 $, on obtient un bon rapport qualité-prix.

Pour que notre abri solaire dure

On ne le laisse jamais fermé si on ne l'utilise pas. «À l'inverse de ce que les gens pensent, ce n'est pas en fermant une tente qu'on la protège du vent: au contraire, il s'y engouffre et exerce une forte pression sur la structure et la toile. En outre, le frottement constant du bas des rideaux sur le sol les use prématurément», explique Nicolas Dusseault. Lorsqu'on quitte l'abri, on ramène donc les pans de la toile vers les poteaux des quatre côtés et on les attache solidement avec les ganses.

En prévision de l'hiver, on rentre le toit, les rideaux et les moustiquaires. On attend la fin de septembre, après plusieurs journées chaudes et sans pluie (on est alors certaine que tout est bien sec, sans quoi les moisissures pourraient proliférer sur la toile), et on les entrepose dans un endroit propre et sec, idéalement dans la maison pour éviter qu'un rongeur n'y fasse son nid. Quant à la structure permanente, l'aluminium et le polycarbonate peuvent rester en place tout l'hiver. L'acier, à moins d'être garanti contre la rouille, doit être remisé à l'intérieur.

On l'installe soi-même ou on se fait aider?

Si on a l'habitude de ce genre de Meccano pour adultes, on devrait s'en tirer en moins de deux heures. «L'abri solaire n'est pas plus compliqué à assembler qu'un barbecue... mais pas plus simple non plus», résume Nicolas Dusseault, directeur adjoint de la succursale de Longueuil de Club Piscine. Si on ne se sent pas d'attaque, les services d'un assembleur coûtent de 175 $ à 225 $, selon les dimensions de l'abri.

Abri solaire: trois bons choix

  • Abri-soleil Orlando: 10 pi x 12 pi, structure en aluminium avec deux rails, toit en polyester avec doublure imperméabilisée, moustiquaire et rideaux en polyester inclus (699 $, chez Rona).
  • Gazebo Côte d'Azur: 10 pi x 10 pi, structure en aluminium avec trois rails, panneaux intimité en polyester, moustiquaires et panneaux transparents inclus. Le tissu du toit, en polyester de haute densité, est imperméable et garanti contre la décoloration. Offert en cinq choix de couleurs et trois autres formats (environ 999 $, chez Club Piscine).
  • Abri-soleil Bristol: 10 pi x 12 pi, structure en aluminium avec deux rails et toit rigide en polycarbonate pouvant supporter jusqu'à 5 000 lb et résister à des vents de plus de 100 km/h (1 299 $, chez Rona). La moustiquaire est comprise, mais les rideaux en polyester sont vendus séparément (299 $, l'ensemble).

 

Une solution de rechange: le parasol suspendu

On hésite à installer une structure permanente au milieu de la cour? Katrin Roger, conseillère chez Trevi, suggère de considérer les parasols suspendus: «On trouve maintenant des modèles larges avec moustiquaire amovible, qui offrent les avantages d'un petit abri, mais qu'on peut refermer après usage.» Un parasol suspendu de 12 pi de largeur peut accueillir une table de six places. Il faut prévoir l'espace pour placer la base à côté de la table. Un bon choix: Sun Garden, environ 2 500 $, chez Trévi.

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

Abri solaire: comment le choisir

Se connecter

S'inscrire