Argent et consommation

4 conseils pour payer moins d’impôts

4 conseils pour payer moins d’impôts

Getty Images Photographe : Getty Images Auteur : Coup de Pouce

Argent et consommation

4 conseils pour payer moins d’impôts

Comment réduire les charges fiscales lorsque vient le temps de faire sa déclaration de revenus? Voici quelques stratégies à envisager.

1. Planifier

Rebrasser nos placements, gérer l'épargne... Pour minimiser l'impôt à payer lors de la déclaration fiscale, on planifie! «Il y a plusieurs stratégies à adopter au cours de l'année qui peuvent aider à contrôler le revenu imposable et les impôts», mentionne Annie Boivin, directrice principale, planification fiscale et successorale, Gestion de patrimoine TD.

2. Fractionner le revenu

«Fractionner ses revenus avec son conjoint peut être avantageux pour le couple», dit également Anne Boivin. En effet, cette stratégie peut faire diminuer le fardeau fiscal globalement. Comment? Lors de la déclaration, on transfère un montant du revenu du partenaire dont les gains sont les plus importants à celui qui en fait le moins, puisque celui-ci est imposé à un taux inférieur. Un truc? «Si vous avez 65 ans et plus, il est préférable de transférer votre REER en FERR (fonds enregistré de revenu de retraite) et de faire un retrait du FERR et non du REER, ce qui rendra le retrait admissible au fractionnement des revenus de pension», propose l'experte.

3. Cotiser dans un REER

Selon la situation financière, cotiser à un REER est une autre solution à envisager. «Une cotisation REER donne droit à une déduction fiscale et une croissance à l'abri de l'impôt. Ainsi le revenu s'accumulera et la déduction pourra être demandée ultérieurement», précise Annie Boivin. De plus, investir dans le REER du conjoint peut aussi s'avérer une bonne stratégie. «Vous profiterez de la déduction fiscale et c'est votre conjoint qui devra payer l'impôt lors du retrait du REER. La décision se prend lors de la cotisation.»

4. Profiter des crédits d'impôt et des déductions fiscales

«Lorsqu'on fait ses déclarations annuelles (fédérale et provinciale), on doit s'assurer de demander tous les crédits et déductions auxquels on a droit selon notre situation particulière», dit l'experte. On est propriétaire? Il peut s'agir d'un crédit d'impôt pour l'achat d'une première maison, d'une déduction pour la résidence principale lors de la vente, d'un retour de TPS/TVH lors de l'achat d'une maison neuve... On est parent? Il est possible de réclamer les frais de garde, les frais médicaux ou encore un crédit pour les activités sportives et culturelles.

 

 

 

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

4 conseils pour payer moins d’impôts

Se connecter

S'inscrire