Argent et consommation

35 trucs pour un Noël moins cher

35 trucs pour un Noël moins cher

  Photographe : Getty Images

Argent et consommation

35 trucs pour un Noël moins cher

Il est facile de se laisser aller aux excès financiers durant le temps des fêtes. Pour éviter de se retrouver à sec ou, pire, de commencer la nouvelle année avec des dettes, voici 35 trucs pour économiser.

1. Prévoir un budget

«Le temps des fêtes n’est pas un imprévu. Il est important de planifier combien nous comptons dépenser», dit Olga Cherezova. On fixe donc le nombre de cadeaux à acheter et le montant à leur allouer, puis on s’en tient au plan.

2. Garder le fil

L’application Liste de cadeaux de Noël pour Android (ou Liste d’achats de cadeaux de Noël pour IOS) nous aidera à respecter le budget qu’on s’est fixé pour nos cadeaux de Noël. On peut y dresser notre liste, établir un montant pour chaque cadeau, et même enregistrer des rappels ou des adresses de magasins.

3. Cuisiner en groupe

L’union fait la force! On applique le principe des cuisines collectives en se faisant une journée de recettes en groupe. Ça revient moins cher d’acheter en gros, de diviser la facture et de cuisiner à plusieurs, en plus d’être plus amusant. Tourtières, potages, tartes... plusieurs choses peuvent être faites à l’avance.

4. Oser le potluck

La formule «chacun amène un plat» reste l’un des meilleurs moyens de recevoir à moindre coût et permet de profiter des talents culinaires (ou des bonnes adresses de traiteur) de chacun.

5. Repérer les spéciaux à l'épicerie

Pour les coupes de viande ou les poissons un peu plus chers, on commence à faire la chasse aux spéciaux dès novembre et on congèle nos «prises» si le prix en vaut la peine.

6. Acheter l'alcool en gros

Avec ce qu’on va servir aux invités ou offrir en cadeau, on aura certainement plus de bouteilles d’alcool à acheter que d’habitude. En faisant nos achats dans une SAQ Dépôt, on pourra bénéficier de rabais en fonction du nombre de bouteilles achetées.

7. Fureter sur les sites de revente

Les sites de revente tels que Kijiji, eBay ou LesPAC permettent de trouver pour une fraction du prix des articles en très bon état (parfois neufs!).

8. Viser un cadeau utile

Si on nous demande des suggestions de présents, on dresse une liste de cadeaux utiles: carte de crédit prépayée, cartes-cadeaux provenant de magasins où on va souvent, comme l’épicerie, la pharmacie, la station-service... Cela peut paraître peu réjouissant de prime abord, mais ça sera bien apprécié.

9. Emprunter plutôt qu'acheter les jouets

Pour éviter le gaspillage, l’encombrement et économiser un peu, on offre aux enfants de la famille un abonnement annuel à un service de prêt de jouets, comme les joujouthèques.

10. Échanger sans trop dépenser

Plutôt que de s’inonder mutuellement de présents, on peut organiser un échange de cadeaux à budget limité ou encore procéder à un échange de choses en bon état que chacun a chez soi et ne veut plus.

11. Offrir une plante

«Un cadeau facile à faire et durable que j’aime beaucoup offrir, c’est une plante. À partir d’une plante qu’on a chez nous, on prélève une bouture, on la plante et on la fait croître! Une plante, ça dure plus longtemps que des fleurs et c’est toujours apprécié», suggère Béatrice Poulin.

12. Éviter la surenchère

Ce ne sont pas forcément les cadeaux les plus chers qui font le plus plaisir. On s’enlève donc de la tête l’idée qu’il faut absolument dépenser pour combler nos proches. Un livre qu’on a aimé, encore en bon état et joliment emballé, peut par exemple être un cadeau apprécié.

13. Donner de son temps

Il peut devenir très facile de multiplier les cadeaux ici et là. Au lieu de tomber dans l’excès d’achats, on privilégie les moments vécus et on offre ce qui ne peut s’acheter: du temps. «Il n’est pas nécessaire d’acheter quelque chose; on peut s’échanger des services selon nos talents», suggère Dominique J. Favreau.

14. Obtenir le meilleur prix

Afin de se procurer des cadeaux au plus bas prix possible, le comparateur Quebec.shopbot.ca nous indiquera où trouver ce qu’on cherche pour le plus bas prix en vigueur.

15. Cuisiner les cadeaux d'hôte ou d'hôtesse

Pour remercier celle ou celui qui nous reçoit, on peut cuisiner des cadeaux personnalisés: biscuits, caramels salés, mélanges de noix assaisonnées, etc. On emballe le tout dans une jolie boîte décorée à la main.

16. Louer sa tenue de soirée

Dépenser 300 $ pour une robe de soirée qu’on reportera deux ou trois fois n’est pas très stratégique. Une solution intéressante: la location. «J’ai découvert des entreprises de location de vêtements pour tous types d’occasions. C’est un service très facile à utiliser. Et pas besoin de nettoyer les vêtements: la compagnie s’en charge généralement», explique Béatrice Poulin.

17. S'aider entre amies

«On peut organiser une soirée d’échange de vêtements chics entre amies. Ainsi, on n’a pas besoin de dépenser et, en plus, on en profite pour passer du bon temps entre copines», suggère Olga Cherezova.

18. «Revamper» sa garde-robe

Si on a un peu de talent en couture (ou l’envie d’apprendre), on cherche dans notre penderie ce qui peut être modifié. L’ajout d’un col de dentelle ou d’un bijou, la modification des manches ou de la longueur, ou encore la teinture faite maison d’un vêtement peut faire toute la différence, à moindre prix.

19. Opter pour le «seconde main»

Que ce soit pour les enfants ou pour nous, les friperies peuvent nous permettre de mettre la main sur des vêtements en bon état pour une fraction du prix original.

20. Amortir son achat

Finalement, si on a craqué pour cette somptueuse robe en magasin mais qu’on ne compte pas vraiment la reporter, on peut essayer de la revendre ou de l’échanger contre d’autres articles auprès d’entreprises de location et de vente de vêtements usagés.

21. Miser sur les services d'un cordonnier

Avant de remiser notre paire de chaussures un peu défraîchie, on va voir un cordonnier. Nouveaux talons, fermeture éclair ajustée, cirage... il y a plusieurs choses qu’il peut faire pour donner une seconde vie à nos souliers, et cela coûtera bien moins cher qu’une nouvelle paire.

22. Chercher les ventes d'entrepôt

On repère les ventes intéressantes qui nous permettront soit de nous vêtir, soit d’acheter des cadeaux à moindre prix. Les sites internet lesventes.ca et montrealaubaine.ca sont deux bonnes ressources pour connaître les aubaines en cours.

23. Bricoler ses décorations

Si on a de vieilles figurines ou des bibelots qui dorment dans des boîtes au sous-sol, on leur donne une deuxième vie en les peignant d’une couleur festive. Pinterest regorge d’idées si on cherche l’inspiration.

24. Emballer les cadeaux

Au lieu de dépenser pour du papier-cadeau qui sera aussitôt mis au recyclage, on s’initie au furoshiki! Cet art de l’emballage japonais consiste à prendre un bout de tissu avec lequel on recouvre le cadeau et à nouer les extrémités comme un joli baluchon. Vieille chemise, rideaux qu’on ne veut plus, tout tissu peut servir pourvu qu’il ne soit pas trop épais.

25. S’occuper à la maison pendant les vacances

Journée pyjama, chocolat chaud et cinéma, souper aux chandelles et cocooning... Parfois, mieux vaut savourer son temps chez soi sans se casser la tête ni ouvrir son portefeuille.

26. Créer ses propres motifs

Autre option pour un emballage fait à la main: dessiner des motifs sur de grands rouleaux de papier.

27. Obtenir une remise en argent

Produits de beauté, livres, chaussures, vêtements... En faisant son magasinage en ligne à partir de la plateforme Ebates, on peut cumuler des remises en argent sur chaque achat.

28. Tirer profit de sa carte de crédit

Plusieurs cartes de crédit offrent des remises en argent ou des points échangeables contre des biens. On pense à les utiliser pendant la période des fêtes pour l’achat de cadeaux ou d’autres articles.

29. Magasiner en ligne

Pour éviter la tentation, magasiner sur internet peut être une excellente idée. «Lorsque nous sommes à la maison, nous nous concentrons sur ce que nous voulons vraiment voir plutôt que de nous laisser tenter par d’autres offres», indique Dominique J. Favreau. Car même si, à la maison, un achat est à portée de clic, en magasin, la frénésie, les affiches promotionnelles et l’effet d’entraînement peuvent faire grimper la facture.

30. Penser aux sites de coupons

Sur internet, on peut bénéficier d’un code promotionnel pour certains achats. Ça vaut la peine de vérifier sur des sites comme RetailMeNot Canada, Groupon ou Savings.com.

31. Échanger les cadeaux...pour les enfants aussi

Dans les grandes familles, gâter chaque enfant peut vite revenir très cher. L’option de l’échange de cadeaux peut nous permettre de sortir de cette impasse. Chaque enfant pige le nom — qu’il devra garder secret — de celui à qui il devra offrir un cadeau.

32. Régler en argent

Si on fait nos emplettes en magasin, laisser nos cartes de crédit à la maison et acquitter nos factures avec de l’argent comptant nous évitera d’alourdir la note avec un achat impulsif de dernière minute.

33. Mettre à profit ses cartes fidélité

Avant Noël, c’est un bon moment pour réclamer nos points cumulés sur nos cartes Optimum, Air Miles, Inspire ou autre, et ainsi pallier l’augmentation des dépenses.

34. «Dématérialiser» le temps des fêtes

Rendre service, être présent et donner de notre temps s’avère souvent beaucoup plus précieux que d’inonder nos proches de biens.

35. Prévoir le coup

À prendre en note pour Noël 2018: il y a des moments plus propices que d’autres durant l’année pour magasiner certains biens convoités. «Pour les fêtes, j’ai moi-même commencé à acheter mes cadeaux en juillet», mentionne Dominique J. Favreau.

 

Merci à nos experts

  • Béatrice Poulin, auteure du blogue Béatrice, anciennement appelé Eille la cheap!
  • Olga Cherezova, conseillère budgétaire pour l’ACEF de l’Est de Montréal
  • Dominique J. Favreau, auteur du blogue Se payer en premier

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

35 trucs pour un Noël moins cher

Se connecter

S'inscrire