Argent et consommation

13 façons de réduire les dépenses émotionnelles

13 façons de réduire les dépenses émotionnelles

  Photographe : Getty Images

Argent et consommation

13 façons de réduire les dépenses émotionnelles

On craint que les émotions prennent le dessus sur nos finances? Voici 13 façons de garder le contrôle.

1. Faire un budget conforme à nos priorités... et le respecter!

2. Laisser les cartes de crédit à la maison et ne garder que le montant qu’on s’autorise à dépenser, notamment lors d’une virée shopping ou d’une sortie au resto.

3. Rationaliser l’achat en se demandant pourquoi on veut acheter tel article, si on en a vraiment besoin et si on en a la capacité financière.

4. Faire une liste des achats avant de partir faire des courses et y déroger le moins possible.

5. Éviter les distractions lors d’un achat, comme de nous occuper des enfants ou de parler au téléphone, ce qui nous empêche de prendre une décision réfléchie.

6. S’imposer un délai avant de faire un achat non prévu, en mettant l’article de côté au magasin ou en allant à la salle de bains avant de payer la traite au restaurant, par exemple.

7. Revoir notre panier avant de passer à la caisse pour évaluer si les articles répondent tous à un (réel) besoin.

8. Oser rapporter un article acheté impulsivement et qu’on regrette.

9. Tenir un journal quotidien de nos dépenses et des émotions vécues au cours de la journée pour mieux comprendre lesquelles nous conduisent à faire des achats impulsifs.

10. Déterminer les situations risquant de nous inciter à faire des dépenses émotionnelles (faire du lèche-vitrine, recevoir des infolettres annonçant les ventes, avoir faim à l’épicerie).

11. Prévoir une plage horaire pour les courses afin de réduire les séances de magasinage improvisées.

12. Calculer en heures de travail: un sac à main à 200$ représente 10 heures de travail (plus d’une journée!) si l’on gagne 20 $ de l’heure... Un calcul qui remet les choses en perspective!

13. Combler le besoin autrement. Si c’est de calmer notre stress, on fait de l’exercice physique; si c’est de magasiner, on fouille dans notre garde-robe à la recherche de nouveaux agencements avec les vêtements qu’on possède déjà; si c’est de nous changer les idées, on va au cinéma; si c’est de voir de belles choses, on va au musée, et ainsi de suite.

Commentaires

Partage X
Argent et consommation

13 façons de réduire les dépenses émotionnelles

Se connecter

S'inscrire