Argent et consommation

10 trucs pour éviter le vol de vélo

Shutterstock Auteur : Coup de Pouce Crédits : Shutterstock

Argent et consommation

10 trucs pour éviter le vol de vélo

1. Choisir les cadenas

«Certaines personnes font du vol de vélo leur travail et cherchent à les voler en 5 secondes pour les vendre rapidement, en ligne ou dans la même journée», dit Lamar Timmins, gérant à la boutique Allo Vélo à Montréal. Afin de dissuader les malfaiteurs, on investit dans un cadenas de qualité, d'environ 10 % la valeur du vélo, suggère l'expert, et on privilégie les modèles antivol en « U ».

2. Verrouiller de la bonne façon

On attache tout ce qu'on peut à la borne à vélo ou au poteau: le support, le cadre, la roue. On oriente la serrure vers le sol et de manière à ce que le cadenas soit difficile à manier, même pour nous!

3. Utiliser deux systèmes de verrouillage

On se munit d'un cadenas secondaire, comme un câble en acier qu'on passe autour des roues et du support. Pourquoi un deuxième système? « On crée un obstacle supplémentaire, car le voleur aura besoin de plus d'un outil», explique Lamar Timmins. Il risque ainsi de se tourner vers une cible plus accessible.

4. Apporter les pièces mobiles
Sacoche, odomètre, éclairage, pompe et surtout selle: on apporte avec nous les accessoires amovibles, que les voleurs peuvent «emprunter» facilement...

5. Choisir le bon endroit où verrouiller son vélo

À l'extérieur, on évite les mailles de clôtures et les petits arbres et on choisit un endroit conçu pour accueillir les vélos ou, du moins, un poteau bien ancré au sol. «Dans une borne où il y a d'autres vélos, on le barre au milieu, ainsi ce ne sera pas le premier vélo que le voleur verra», ajoute le gérant de la boutique Allo Vélo. Si possible, on change de borne de temps en temps et on évite de laisser la bicyclette au même endroit pendant une longue période de temps.

6. Éviter les dispositifs «quick-release»

«Ces dispositifs permettent d'enlever la roue avant et la selle rapidement, mais aussi de se faire voler ces pièces facilement», dit Lamar Timmins. On les remplace par des boulons ou encore des broches de verrouillage pour vélo de type «pinehead», qu'on serre et desserre avec une clé circulaire unique.

7. Personnaliser son vélo

On donne une touche personnelle au vélo, notamment avec de la peinture et des autocollants afin de le rendre moins intéressant pour la revente.

8. Faire buriner le vélo

On fait inscrire un numéro d'identité personnelle sur le vélo. Non seulement il sera plus difficile de le revendre (le numéro sera enregistré au fichier informatique du SPVM), mais, lorsqu'il est retrouvé par un policier, celui-ci pourra localiser aisément le propriétaire. Pour le faire buriner, on communique avec le poste de son quartier.

9. Noter le numéro de série

On conserve la facture et on note le numéro de série. En cas de vol, ces informations serviront de preuves de propriété. On prend soin de noter les caractéristiques du vélo, que ce soit la marque, le modèle, le nombre de vitesses, l'année de fabrication ou, encore, on le prend en photo, ce qui permettra aussi d'aider les policiers à le retrouver.

10. Choisir son vélo

«Les voleurs ne cherchent pas toujours les vélos les plus chers», affirme Lamar Timmins. Selon un sondage réalisé en 2013 par l'École de planification urbaine de McGill, les vélos d'une valeur inférieure à 500$ représentent 76% des vols! Bref, pas besoin de miser sur une vieille bécane pour se tenir loin des recéleurs!

À LIRE AUSSI: Vélo: bien équipée pour rouler

 
Commentaires
Partage X
Argent et consommation

10 trucs pour éviter le vol de vélo

Se connecter

S'inscrire