«Une fois par mois, je donne 50$ à mon fils de 16 ans et 30$ à ma fille de 13 ans qu'ils utilisent comme bon leur semble. Je leur donne de l'argent de poche depuis environ 5 ans. Chez nous, les tâches ménagères n'ont rien à voir avec l'argent de poche, ils doivent donner un coup de main sans attendre quoi que ce soit en retour!» Clarisse Debiasi

«Non, je ne donne pas d'argent de poche, mais s'ils ont besoin ou envie de quelque chose, je leur offre. Et oui, ils effectuent des petites tâches à la maison... gratuitement !» Nathalie Pouliot

«J'ai deux filles de 5 et 9 ans et elles ont une liste de tâches à faire chaque semaine. En échange, elles reçoivent chacune 5$.» Manon Saulnier

«On donne 5$ par semaine à nos enfants de 6 et 8 ans pour qu'ils le mettent dans un compte d'épargne. Ils peuvent en dépenser une partie, avec notre accord. Et ça n'a pas de lien avec des tâches, même s'ils doivent en faire.» Marie-Eve Lafond

«Non, pas d'argent de poche à mes enfants de 16, 14 et 11 ans; quand ils veulent quelque chose, ils le demandent. Je ne me vois pas rémunérer mes fils pour des tâches, puisque personne ne me paie pour celles que je fais!» Anny Gauthier

«Ils ne sont pas payés pour leurs tâches quotidiennes, mais je paie pour des petits boulots spéciaux comme garder les plus jeunes une soirée, tondre la pelouse, etc. Je leur lance parfois des défis payants spontanés, du genre ‘J'ai perdu mon super bracelet, j'offre 5$ à celui qui le trouve!' ou encore, pendant que bébé hurle : ‘Celui qui réussit à me trouver une suce aura 2$'. Ils adorent et sont vachement coopératifs!» Jennifer Vary

À lire aussi: Des jeux et activités pour éduquer les enfants à l'argent 

«Nous donnons 2$ par semaine à notre fille de 10 ans, et ce depuis qu'elle en a 8. Toutefois, il s'agit d'un privilège et non d'un salaire, le but étant de lui apprendre à gérer de l'argent et à faire des achats judicieux et réfléchis. Elle a des tâches dans la maison, mais elle doit les faire parce qu'elle est un membre de la famille et que tout le monde met l'épaule à la roue!»  Marie-Josée Beaudin

«On ne leur donne pas d'argent de poche, mais quand ils veulent quelque chose, on leur achète. Pour les demandes qu'on juge superflues, ils gagnent leur argent en travaillant. On ne les rémunère pas pour les tâches ménagères, car ça fait partie de ce que chacun doit faire pour bien cohabiter. » Marie-Claude Lefebvre Brochu

«Mes garçons ont 10 et 12 ans, ils sont donc respectivement en 5e et 6e année. On leur donne le montant correspondant à leur degré scolaire. Alors 5e année= 5$/semaine en échange de 5 petites tâches/jour. Ils choisissent leurs tâches à chaque début d'année scolaire et font des échanges entre eux. Des tâches aussi simples que: vider le bac à recyclage, vider les petites poubelles, vider le panier d'ustensiles du lave-vaisselle, mettre la table... Des petites choses qui m'aident au quotidien et qui me permettent de passer plus de temps avec eux. » Josée Gauthier

«Je n'aime pas beaucoup l'idée de donner de l'argent à mes enfants pour des tâches ménagères. Je crois qu'elles doivent les faire sans être rémunérées, question de faire leur part dans la famille. Par contre, à l'occasion, je leur donne des récompenses monétaires pour des efforts particuliers (école, cours de musique, etc.).» Isabelle Dallaire

«J'ai voulu les motiver à faire des tâches dans la maison moyennant une légère rétribution, mais ça fonctionne plus ou moins. J'aime bien l'idée de payer selon leur degré scolaire et aussi de donner des petits montants pour des efforts spéciaux faits à l'école ou à leurs activités. Un bonus en quelque sorte!» Nancy Lalonde
 

À LIRE: 10 idées pour se faire aider dans le ménage