Selon un sondage Léger Marketing, mené en 2007, les voyages entre copines sont de plus en plus populaires au Québec, plus qu'ailleurs au Canada. En effet, 77 % des Québécoises auraient déjà entrepris ce genre d'escapade et 56 % des Canadiennes compteraient le faire dans les prochaines années. Qui sont ces voyageuses et pourquoi choisissent-elles de partir exclusivement entre femmes? Des amies qui souhaitent se rapprocher, des jeunes diplômées qui désirent célébrer la fin de leurs études, des mères et filles, des collègues de bureau qui veulent décrocher... De même, l'augmentation du nombre de célibataires favoriserait aussi les voyages au féminin. Enfin, partir en groupe procurerait un sentiment de sécurité non négligeable.

Les filles privilégieraient surtout les voyages «détente», que ce soit en formule tout-inclus dans le Sud (surtout dans les Antilles et au Mexique) ou les fins de semaine dans un spa. Cependant, les femmes forment aussi une bonne part de la clientèle des randonnées et des voyages «découvertes», ainsi que des road trips aux États-Unis. Mais bien que les femmes constituent la plus forte clientèle des agences de voyages, peu de services spécifiques leur sont offerts.

Certains hôteliers ont toutefois flairé la mine d'or et ont créé des séjours pour leur clientèle féminine. Ainsi, des hôtels de Londres, Berlin, Florence et Zurich sont exclusivement réservés aux femmes et leur offrent des menus spéciaux, des spas et salles de gymnastique ainsi que des magazines, des pyjamas de soie… Dans certains cas, le personnel y est aussi exclusivement féminin. Des exemples: l'hôtel Artemisia à Berlin et l'hôtel Lady's First à Zurich

Quelques trucs et conseils

  • On discute, avant de partir, de la façon dont chacune conçoit son voyage, afin d'éviter les malentendus une fois sur place!
  • On établit des règles de base: qui dort avec qui? Toutes les activités se feront-elles en groupe ou non? Est-on confortable avec l'idée que l'une des filles fasse défaut au groupe parce que, par exemple, elle aura rencontré un prospect intéressant?
  • On fait une réserve de tampons, serviettes, crèmes pour les infections vaginales et autres «trucs de filles», qui ne sont pas facilement disponibles partout sur le globe.
  • Avant de partir, on se renseigne sur la situation du pays. Pour des raisons religieuses et culturelles, il est recommandé aux femmes d'adapter leur comportement et de respecter certaines traditions locales. Ainsi, pour les visites – surtout dans des lieux de culte – il est conseillé d'adopter une tenue adéquate (bras et jambes couverts, par exemple).
  • Si on part dans un pays où les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes, et si on n'a pas acheté un forfait où ce service était inclus, on envisage sérieusement d'engager un guide une fois sur place. Cela pourra nous éviter bien des ennuis.
  • On consulte un médecin afin de recevoir les éventuels vaccins nécessaires à notre périple.
  • Si on prévoit se faire faire les ongles (ou tout soin corporel) en voyage, on s'assure que le matériel utilisé par l'esthéticienne ou la manucure est aseptisé. On peut aussi prévoir, avant notre départ, d'apporter son propre matériel (par exemple, ciseau à cuticules, lime, etc.).
  • On pense à garder nos bagages verrouillés et on évite ceux qui sont inutiles. De même, on pense sobriété: par exemple, un étui à lunette trop luxueux pourrait être tentant pour les voleurs. Une fois sur place, on se déplace avec au moins une des copines, surtout le soir.