8. Mon animal devient intenable quand j'ai des invités. Que faire? On demande aux invités de ne pas être trop démonstratifs au début, le temps que l'animal s'habitue. On peut aussi l'isoler avec sa nourriture, de l'eau et ses objets préférés dans une pièce calme. S'il est vraiment très anxieux, on peut le mettre quelques jours en pension (on réserve tôt: la demande est grande pendant le temps des fêtes).

9. Comment éviter de briser la routine de bébé pendant les fêtes? La règle de base: essayer de respecter son horaire malgré les déplacements et les réceptions. En visite, le parc pliant s'avère un excellent substitut au lit, à condition qu'on reproduise le rituel du coucher, avec câlins et doudou. À table!

10. J'ai l'impression de toujours servir la même chose. Des idées? On consulte les recettes de Coup de pouce! Ou encore, on concocte l'un des menus de Noël, particulièrement délicieux. Le secret de l'hôte accompli: prendre des notes sur chacune de nos réceptions (échéancier, menu, invités, coût réel, incidents et quelques photos). En les consultant, on évite de se répéter... et de répéter les mêmes erreurs!

11. Le choix des aliments: novateur ou conservateur? On ne fait pas d'expériences gastronomiques quand on reçoit. On s'en tient aux recettes qui plairont à coup sûr et qu'on maîtrise parfaitement.

12. Dans la conception du menu, puis-je mélanger des mets de divers pays? Pour respecter les règles de la gastronomie, il est préférable que le repas ait une certaine unité.

13. Je dépasse toujours mon budget. Comment économiser? On fait les courses avec une liste et on ne s'en écarte pas! De plus, on achète des aliments de saison et on opte pour des marques maison. Un invité offre d'apporter un plat? On accepte. On peut aussi organiser un repas «découvertes» où chacun présente aux autres une de ses spécialités, dans une catégorie imposée (salade, dessert, etc.).