Les 14 règles d'or d'un party de filles

Pour l'hôtesse

1. On invite selon l'ambiance qu'on veut donner à la soirée. Ainsi, on n'invitera pas des filles qui ne savent pas écouter si notre but est de nous confier ou nos copines les plus négatives si on a envie de se faire remonter le moral. Si, au contraire, on a le goût de s'éclater, on pourra inviter les copines des copines, même si on ne les connaît pas intimement.

2. On tient compte des moyens financiers de chacune. Si on sait qu'une copine est serrée, on trouve une formule peu coûteuse. Si, de notre côté, on ne saurait assumer les frais de la fête toute seule, on s'entend pour partager les dépenses ou on se répartit les achats.

3. On s'assure de ne pas avoir les enfants dans les pattes, pour se sentir totalement libre et détendue. Alors, soit on reçoit à une heure où on est sûre qu'ils dormiront, soit on les fait découcher. Quant à notre amoureux, on l'invite à planifier une sortie de son côté.

4. On prend soin de faire les présentations si certaines de nos invitées ne se connaissent pas. On ajoute quelques détails sur chacune ou on mentionne une caractéristique qui les lie (ex.: «Comme toi, elle a trois garçons.»). Ou encore, même si ça peut paraître un peu sérieux, on fait un tour de table où chacune se nomme et répond à une ou plusieurs questions (ex.: d'où on se connaît, ce qu'on fait dans la vie, le dernier film qu'on a vu, etc.).

5. Si on impose un thème, on s'assure qu'il est rassembleur et suscite l'enthousiasme chez nos invitées. Soit, il est difficile de plaire à toutes, mais pas question d'imposer un menu cuisiné si la moitié de nos copines détestent s'adonner à cette tâche. Si on tient à satisfaire une envie particulière, on recherchera la compagnie de filles à qui cela plaira, quitte à sortir de notre cercle d'amies.

6. On s'amuse! En tant qu'hôtesse, c'est nous qui donnons le ton de la soirée. Si on est relaxe et qu'on s'amuse, notre plaisir sera contagieux. Si, au contraire, on paraît stressée, nos invitées se sentiront vite mal à l'aise. Une bonne raison de tout préparer à l'avance afin de pouvoir se consacrer entièrement à nos copines.

Pour les invitées

1. On participe! Pas d'excuses du genre: «J'ai pas eu le temps...» On a un thème ou de la bouffe à préparer, un accessoire à trouver, des photos à dénicher? On prend le temps et de l'avance! Au pire, on achète notre contribution au menu plutôt que de la cuisiner.

2. On ne planifie rien d'autre pour cette soirée-là! Pas question d'abandonner les copines pour une autre obligation.

3. On n'invite pas d'hommes à se joindre à nous. Dans trop de cas, cela a causé un malaise ou carrément gâché la fête.

4. On laisse la déprime de côté. Ça pourrait être contagieux. Après tout, le but est de se remonter le moral!

5. Les détails croustillants entendus restent entre nous. On garde les secrets, juré, craché! Par ailleurs, on réserve nos confidences les plus indiscrètes pour les rencontres plus intimes. Plus y a d'invitées, plus on risque de tomber sur la meilleure amie de cette collègue qui nous donne des boutons...

6. On écoute plus qu'on ne parle. À moins qu'on ne nous ait priée de tout tout raconter sur nos dernières péripéties. Et on n'oublie pas à qui on s'adresse. On est la seule à avoir des enfants ou à travailler en finances? On garde nos anecdotes de garderie ou notre analyse des tendances du marché boursier pour une autre occasion.

7. On respecte l'opinion, les goûts et la personnalité de chacune. On a beau être entre filles, on ne peut pas toutes être tissées de la même fibre.

8. On est reconnaissante à celle qui nous ouvre généreusement sa porte et on n'hésite pas à lui prêter main-forte.