Soins beauté

Produits de beauté écolo

istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce Crédits : istockphoto.com

Soins beauté

Produits de beauté écolo

En plus de suppléer à nos besoins esthétiques, certains produits font la part belle à la planète et à la justice sociale. Coup d’oeil sur un marché qui a su, au fil des années, faire rimer «esthétique» avec «éthique».

Il est révolu, le temps où on ne se fiait qu'à la publicité pour sélectionner nos cosmétiques. Conscientisées à l'importance de consommer de façon responsable, nous sommes nombreuses à exiger davantage de nos petits pots qu'un résultat esthétique: nous voulons que nos achats aient un sens et qu'ils fassent, si possible, une différence.

Les ingrédients affichés sur nos produits ne nous laissent pas non plus indifférentes. Nous en questionnons la nature et les effets. Coquettes, oui, mais pas au détriment de notre santé ou de nos valeurs. «Alertés par la toxicité potentielle de différents additifs chimiques (dont les parabènes), les consommateurs exigent des produits sans danger pour leur santé et pour l'environnement. Ils sont aussi en quête de valeurs plus authentiques, en adéquation avec leurs préoccupations sociales et environnementales», analyse Jean-Éric Marie, chimiste responsable de la recherche et du développement aux laboratoires Caneuro.

Alertes et plus à même de comprendre le jargon utilisé par les différentes marques, nous aurions réévalué nos exigences à la hausse. «On remarque chez les consommateurs un désir croissant de ne pas être englobés dans des masses impersonnelles, mais d'être considérés comme des individus uniques, avec des besoins particuliers », note Sylvie Mayou, directrice générale adjointe d'Ipsos Marketing.

Superficiel, l'univers de la beauté? Probablement pas autant qu'il ne le paraît. De plus en plus, les fabricants de cosmétiques se soucient de l'environnement, des gens et des actions qui leur permettent de vivre décemment. Voici cinq familles de cosmétiques qui en témoignent.

Faits d'ingrédients naturels

Ces produits puisent l'essentiel de leurs principes actifs dans la nature (plantes, minéraux, organismes marins). Et bien qu'aucune réglementation canadienne ne définisse hors de tout doute les balises d'un produit naturel, on tend à considérer comme tel un soin exempt de parabènes et de formaldéhydes, des agents fortement allergènes.

Comment les identifier? En repérant minéraux, algues et végétaux dans la liste des ingrédients (qui, depuis 2006, est obligatoire pour tous les produits vendus au pays). À noter: les molécules chimiques y sont citées en anglais et celles extraites de la nature, en latin. Certains logos attestent aussi du caractère naturel, voire bio, des formules: les plus connus sont ECOCERT, Cosmébio, WWF, USDA Organic, BDIH, Québec Vrai.

Où s'informer? Sur ecocertcanada.com et davidsuzuki.org.

Nos suggestions

1. Traitement Complet Anti-âge Intensif Double Sérum, de Clarins. Riche de 20 extraits naturels, ce soin hydrate, protège et régénère la peau du visage (85$ les 30 ml, dans les pharmacies et les grands magasins).

Chez Clarins, «on a observé ce qui se passait dans la nature pour voir quelles applications nous pouvions en faire en cosmétique», explique le président Christian Courtin-Clarins. La célèbre maison a d'ailleurs élaboré un herbier répertoriant 250 plantes utilisées en cosmétologie

2. Soin douche réconfortant Nectar du Verger, de Kibio (19$ les 200 ml, chez Pharmaprix).

Tous les produits Kibio contiennent au moins 84% d'ingrédients bio et sont exempts de silicones, huiles minérales, colorants, parfums de synthèse, matières premières animales, parabènes et OGM.

3. Gel douche fraîcheur à l'Aloe Vera bio, d'Yves Rocher. Culture Bio, fait d'ingrédients d'origine naturelle à 98 % (4$ les 200 ml, chez Yves Rocher et sur yvesrocher.ca).

Les laboratoires Yves Rocher ont à ce jour étudié plus de 1 100 végétaux à visée beauté. «La marque s'est même dotée d'une Charte Plantes qui définit les règles à respecter pour une utilisation durable des ressources naturelles», explique Élise Rebut, responsable internationale de la communication scientifique et de la biodiversité chez Yves Rocher.

4. Crème de jour à la mélisse, de Dr Hauschka. Pour équilibrer les peaux mixtes (42$ les 30 ml, dans les magasins d'aliments naturels et sur drhauschka.ca).

Naturels à 95% et bio à 70% ou plus, les produits Dr. Hauschka sont fabriqués à partir de plantes cultivées en fonction des lunaisons et des saisons, question de les récolter à pleine maturité, au sommet de leur efficacité. 

Équitables

Selon l'Observatoire montréalais du développement de l'UQAM, «le commerce équitable vise à offrir une rémunération juste aux producteurs de matières premières (souvent issues de pays émergents), de façon à leur procurer une meilleure qualité de vie. De plus, il met à la disposition des producteurs des moyens pour favoriser un développement durable de leurs cultures.» Cette pratique permet aux grands joueurs de l'industrie cosmétique de s'approvisionner en actifs naturels tout en luttant contre la déforestation et la pauvreté.

Comment les identifier? Bien qu'aucune norme internationale n'ait encore vu le jour, de nombreux labels privés attestent du caractère équitable d'un produit: Max Havelaar, Fair Trade Organization, Ecocert Équitable, Forest Garden Products.

Où s'informer? À l'Association internationale du commerce équitable et sur le site d'Équiterre.

Nos suggestions

1. Lait corporel soyeux Rose musquée, de Weleda (20$ les 200 ml, dans les magasins d'aliments naturels, chez Loblaws et sur weleda.ca).

Ayant besoin de 400 millions de roses annuellement pour concocter ses soins, la marque Weleda a tissé un partenariat équitable avec la coopérative Sebat, dans le petit village de Senir, en Turquie. De 30 à l'origine, le projet emploie aujourd'hui 300 villageois.

2. Crème revitalisante intense pour cheveux très secs Karité, de René Furterer (54$ les 200 ml, en salon).

«René Furterer s'approvisionne en karité équitable au Burkina Faso auprès d'une coopérative féminine, explique Gilles Daure, directeur international de la marque. Produit dans la plus pure tradition africaine (sans solvant ni additif chimique), ce beurre est d'une qualité et d'une traçabilité irréprochables.»

3. Crème à mains nourrissante Aya, de Zorah (20$ les 80 ml, dans les magasins d'aliments naturels, chez Uniprix et Brunet et sur zorah.ca).

Lors d'un stage de coopération internationale au Maroc, Mélissa Harvey découvre les coopératives d'huile d'argan. «Et la volonté des femmes berbères qui les pilotent d'assurer leur avenir et celui de leurs enfants», note-t-elle. Ce qui l'a motivée à créer Zorah, une gamme de soins biologiques et équitables à base d'argan marocain.

4. Crème de douche Karité, The Body Shop (8$ les 250 ml, chez The Body Shop et sur thebodyshop.ca).

Pionnier de la pratique équitable dans le milieu de la beauté, The Body Shop soutient 25 coopératives de matières premières à travers le globe: aloès du Guatemala, karité du Ghana, miel d'Éthiopie, huile d'olive d'Italie, etc.

 

Écoresponsables

Les fabricants de ces produits cherchent à diminuer ou à exclure l'utilisation de matières polluantes (sulfate, phosphate, etc.). Leurs pratiques commerciales, quant à elles, visent à réduire l'empreinte écologique (contenants recyclés ou recyclables, bilan carbone neutre, formules biodégradables, pratiques de mise en marché écologiques, etc.).

Comment les identifier? Les labels écoresponsables abondent. Les plus sérieux restent l'ÉcoLogo (entériné par l'agence TerraChoice), le label FSC (qui assure une gestion saine des ressources forestières), le sceau «Recyclable», l'appellation «Biodégradable» et les mentions «sans sulfate», «sans phosphate», «sans silicone», etc.

Où s'informer? Sur mescoursespourlaplanete.com/Labels et notre-planete.info/ecologie/eco-citoyen.

Nos suggestions

1. Eau de parfum ressourçable Angel, de Thierry Mugler (134$ les 50 ml, chez La Baie, Pharmaprix, Murale et Sephora).

Les fragrances classiques de Thierry Mugler - Angel et Alien - sont vendues dans des flacons qu'on peut faire remplir au comptoir quand on a épuisé leur contenu.

2. Soin hydratant quotidien anti-stress Skin Rescuer, de Kiehl's (38$ les 75 ml, chez Kiehl's et sur kiehls.ca).

Les produits Kiehl's sont biodégradables et leur emballage est recyclable. De plus, les communiqués de la marque sont imprimés sur papier recyclé.

3. Lotion coiffante Pure Abundance Style-Prep, d'Aveda (27$ les 100 ml, en salon et dans les boutiques Aveda).

«Emballés dans des contenants recyclés, les soins Aveda sont manufacturés dans une usine du Minnesota qui fonctionne en totalité à l'énergie éolienne», explique Nadia Sofia Segato, responsable des communications pour Aveda Canada.

4. Shampooing nutritif et réparateur au dattier du désert, de Klorane (10,45$ les 200 ml, dans les pharmacies).

La Fondation Klorane oeuvre à la protection et à la conservation des espèces végétales menacées. Parmi celles-ci, le dattier du désert, un arbre qui pousse au Sénégal et qui produit un fruit très nourrissant. Comme il résiste bien en milieu aride, la Fondation s'est engagée à en planter à profusion d'ici 2019 pour lutter contre la désertification au Sahel.

Pour une bonne cause

Ici, un produit précis ou la marque qui le commercialise s'associe à la promotion d'une oeuvre caritative. En tout ou en partie, les profits générés par sa vente servent à financer cette cause. Une belle façon de redorer le blason d'une industrie souvent taxée de vendre du rêve et de faire de la superficialité son fonds de commerce. La consommatrice y trouve par ailleurs une occasion de faire d'une pierre deux coups en soignant son apparence tout en posant un bon geste.

Comment identifier ces produits? Aucun label universel ne permet de les repérer, si ce n'est le célèbre ruban rose associé à la lutte contre le cancer du sein.

Où s'informer? Sur les sites Internet des marques concernées.

Nos suggestions

1. Shampooing et revitalisant fortifiant 2-en-1 Belle Longueur, de Pantene (6$ les 375 ml, dans les pharmacies et les grandes surfaces).

La gamme Belle Longueur de Pantene et son programme «Partagez votre beauté» nous encouragent à offrir nos longues mèches pour confectionner des perruques destinées aux femmes atteintes du cancer. En 2012, 1 000 000$ ont également été versés à la cause du cancer du sein en Amérique du Nord.

2. Crème corps caresse Fleurs de cerisier, de L'Occitane (48$ les 250 ml, chez L'Occitane et sur loccitane.ca).

Une portion de 38% du budget annuel de la Fondation L'Occitane sert à lutter contre les troubles de la vision chez les populations démunies. D'ailleurs, tous les emballages du label provençal sont frappés de descriptions en braille.

3. Pain de beauté peau sensible, de Dove (3,50$ pour 2 pains de 90 g ch., dans les pharmacies, les épiceries et les grandes surfaces).

Le Fonds d'estime de soi de Dove dispense des ateliers et publie des guides pour encourager les filles de 10 à 14 ans à avoir confiance en elles et à tirer parti de leur beauté unique.

4. Nettoyant moussant doux Aqua Effect, Nivea (9$ les 150 ml, dans les pharmacies et les grandes surfaces).

À l'échelle mondiale, Nivea réinvestit une partie de ses profits pour encourager l'éducation des enfants défavorisés. Des bibliothèques ont été mises sur pied dans l'Himalaya, des jeunes d'une banlieue de New Delhi ont reçu une formation professionnelle, et 4 800 enfants guatémaltèques ont pu aller à l'école.

Produits d'ici

Conçus ou manufacturés au Québec (parfois les deux), ces produits mettent à contribution la vision créatrice d'ici et/ou le savoir-faire local. Plusieurs valorisent nos richesses naturelles en utilisant des végétaux locaux. Souvent, leur formulation est adaptée aux aléas du climat pour aider notre peau et notre chevelure à mieux y faire face.

Comment les identifier? On recherche les mentions «Produit du Québec» ou «Fabriqué au Canada», ou le logo Québec Vrai, une certification qui atteste du caractère biologique d'un produit cultivé ou concocté ici.

Où s'informer? Sur quebecvrai.org. Pour un répertoire de marques beauté qui ont à coeur la planète et ses habitants, consultez notre article.

Nos suggestions

1. Le soin yeux Age Control Supreme, de Lise Watier (65$ les 15 ml, dans les pharmacies et les grands magasins et sur lisewatier.com).

Pour élaborer sa gamme de soins Age Control Supreme, Lise Watier s'est associée à des chercheurs de l'Université du Québec à Chicoutimi afin d'optimiser les bienfaits du thé du Labrador, une ressource antioxydante poussant au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

2. Bain aromatique déstressant Bain de Morphée, d'Officina (29$ les 120 ml, chez Avril et dans certains Uniprix).

Passionnée par l'aromathérapie, la biologiste Marie Carrier a d'abord concocté des potions beauté pour son entourage. Maintenant commercialisés sous la marque Officina, ses produits, composés d'huiles essentielles et d'extraits végétaux nordiques (bleuet, érable, etc.), s'attaquent aux problèmes cutanés inhérents à la vie urbaine (pollution, stress, décalage horaire).

3. Nettoyant BB, de Marcelle (17$ les 200 ml, dans les pharmacies et les grandes surfaces)

Marcelle développe et manufacture ses produits dans ses laboratoires et son usine de ville Saint-Laurent depuis près de 75 ans.

4. Gel coiffant sans alcool, de Druide (13,50$ les 250 ml, dans les magasins d'aliments naturels et sur druide.ca)

Druide, qui offre la plus grande gamme de soins corporels biologiques au pays, les concocte au Québec depuis 1979 à partir d'ingrédients d'origine naturelle à 95%.

Commentaires
Partage X
Soins beauté

Produits de beauté écolo

Se connecter

S'inscrire