Soins beauté

No poo: la vie sans shampoing

Thinkstock Photographe : Thinkstock Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

No poo: la vie sans shampoing

On utilise des shampoings synthétiques depuis 1930. Et, ce faisant, une, deux ou trois fois par semaine, on dérègle le cycle naturel de notre cuir chevelu. C’est du moins l'avis des adeptes du «no poo», ou «sans shampoing», en français.

Avant que la technologie capillaire nous amène à intégrer des ingrédients chimiques dans nos cheveux pour les laver, la technique était tout à fait naturelle. La chevelure blanche de Marie-Antoinette? Il n'y avait pas de shampoing là-dedans! Certaines personnes croient aujourd'hui qu'il est temps de revenir aux sources en laissant le cheveu se nourrir de son huile naturelle. Conditionnés aux shampoings commerciaux depuis notre naissance, nous avons enclenché et alimenté un cycle de nettoyage difficile à arrêter.

«C'est certain que ce n'est pas bon de se laver les cheveux trop souvent, confirme Sophie Tessier, coiffeuse-styliste et propriétaire de La Rousse Espace Beauté. Personnellement, je conseille à mes clientes de se laver les cheveux aux quatre jours.» Elle rencontre souvent des femmes qui s'entêtent à laver leurs cheveux chaque jour. «Elles ont l'impression que leurs cheveux sont sales, mais c'est impossible, affirme-t-elle. C'est entre leurs deux oreilles!»

Même si elle croit qu'il est nécessaire de laisser les glandes sébacées faire leur travail, Sophie croit que le «no poo» est une solution exagérée. «Il y a tellement de shampoings sans parabène, sans sulfates, écologiques et de bonne qualité qu'il est quasiment impossible de ne pas trouver le produit qui fonctionnera pour nous», assure-t-elle.

Pour elle, la meilleure solution, si on souhaite vraiment adhérer à la tendance, est de mettre de la poudre pour bébé dans ses cheveux ou, idéalement, du shampoing sec. Après quelques semaines d'essai, est-ce qu'on aura une plus belle chevelure? «Pour ce qui est de rééquilibrer le gras du cheveu, c'est clair que ça va fonctionner, confirme la coiffeuse. Toutefois, pour ce qui est de l'odeur et le confort, je ne crois pas que ça puisse être positif», confie-t-elle en riant.

Consultez notre dossier Cheveux: trucs et tendances

Comment on fait?

Envie d'essayer le «no poo»? Voici la marche à suivre.

1. Trouver le bon mélange

Ce ne sont pas toutes les solutions de remplacement qui fonctionnent sur toutes les personnes. Il faut faire plusieurs tests pour savoir ce qui nous va. La plupart des adeptes utilisent du bicarbonate de soude mélangé à de l'eau ou bien un mélange d'argile. Du miel ou du vinaigre remplacent généralement le revitalisant traditionnel. Plusieurs groupes de «no poo» sont disponibles en ligne; on les visite pour connaître les trucs des autres fervents de la technique.

2. Y aller progressivement

Inutile de se précipiter. Notre cuir chevelu aura besoin de temps pour comprendre ce qui se passe. On commence notre expérience en espaçant de plus en plus nos shampoings. On amorce le processus en troquant notre shampoing habituel contre un shampoing clarifiant, qui permettra de libérer notre chevelure de la silicone accumulée. Après plusieurs semaines de lavages espacés suivies de lavages alternatifs (bicarbonate), on peut finalement en venir à n'utiliser que de l'eau chaude.

3. Brosser

Pour enlever les saletés et répartir l'huile naturelle sur les cheveux, on brosse notre tignasse de deux à quatre fois par jour. On n'utilise jamais une brosse en poils synthétiques, car ils retiennent la saleté. On nettoie notre brosse régulièrement.

4. Choisir un parfum
Pour parfumer nos cheveux, en remplacement des doux effluves de nos produits capillaires quotidiens, on choisit des huiles essentielles qui nous plaisent.

5. Noter le tout
On tient un journal de bord de nos bons et mauvais coups pour s'assurer qu'on répète les manœuvres qui fonctionnent sur nous et qu'on oublie ce qui a été un échec. On peut également partager nos résultats avec d'autres adeptes.

 

Consultez notre dossier Cheveux: trucs et tendances

 

Commentaires
Partage X
Soins beauté

No poo: la vie sans shampoing

Se connecter

S'inscrire