Soins beauté

Mythes et réalités de l’épilation au laser

Mythes et réalités de l’épilation au laser

Shutterstock Photographe : Shutterstock Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

Mythes et réalités de l’épilation au laser

Depuis plusieurs années, l’épilation au laser s’est démocratisée. Quels sont ses risques, quels sont ses avantages? Le Dr St-Laurent, directeur médical chez Épiderma, répond à nos questions.

1. L'épilation au laser est-elle réellement définitive?

Non. Elle permet de réduire très significativement le nombre de poils (d'environ 90%) et leur diamètre, mais même après plusieurs séances, et selon la pilosité de chacun, quelques poils décolorés et très fins peuvent subsister.

2. L'épilation au laser est-elle douloureuse?

Oui et non. Tout dépend de la sensibilité de chacun. Lors de la séance, la sensation s'apparente à un petit pincement ou à une brûlure légère qui reste tout à fait tolérable. Si notre tolérance à la douleur est très faible, le technicien peut appliquer au préalable une crème anesthésiante.

3. Faut-il prendre des précautions particulières avant de commencer une séance?

Oui. Il faut impérativement éviter toute exposition au soleil une à deux semaines avant la séance. La raison? Le laser va avoir tendance à surchauffer les peaux bronzées. La règle est la même après une épilation au laser: il faut éviter de s'exposer aux rayons ultra-violets. L'hiver est donc une période idéale pour ce genre de traitement.

4. L'épilation au laser est-elle la même pour tous les types de peaux?

Non. Pour ceux qui ont la peau foncée ou noire, il y a des risques plus importants de brûlures ou de changement de coloration. C'est pour cela qu'il est nécessaire de se faire épiler dans des centres où les techniciens sont parfaitement formés, afin qu'ils puissent régler le laser et adapter la séance selon le type de peau de chacun.

5. L'épilation au laser peut-elle être efficace pour éliminer les poils incarnés?

Oui. Car l'épilation au laser brûle le poil en profondeur (environ 5 à 6 mm de la surface de la peau) et à l'intérieur de la peau. Une fois que le poil est détruit, ses cendres vont être expulsées par la peau, ce qui permet d'éviter que le poil ne repousse sous l'épiderme.

6. Y-a-t-il des contre-indications à l'épilation au laser?

Oui. Si une personne a eu un cancer de la peau, ou a une cicatrice récente ou un tatouage, le technicien va contourner cette zone sensible pour ne pas l'atteindre avec le laser et éviter des réactions anormales. Si on prend certains médicaments dits photosensibilisants (quelques antibiotiques ou certains traitements contre l'acné), il faut le mentionner avant toute intervention.

7. Peut-on faire une épilation au laser dès le plus jeune âge?

Non. Il est préférable d'attendre que le niveau hormonal soit stabilisé. Donc, chez les adolescents qui n'ont pas fini leur puberté (pas avant 16-17 ans), l'épilation au laser n'a pas d'intérêt, au risque de devoir recommencer ultérieurement.

À LIRE: 3 méthodes d'épilation définitives

Commentaires
Partage X
Soins beauté

Mythes et réalités de l’épilation au laser

Se connecter

S'inscrire