Soins beauté

Le point sur les traitements anti-âge

Le point sur les traitements anti-âge

Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

Le point sur les traitements anti-âge

Des soins rajeunissants aux lasers repulpants, un survol des solutions pour paraître quelques années de moins sans passer sous le bistouri.

Traitements anti-âge: les cosméceutiques

À cheval entre les cosmétiques, qui embellissent la peau en surface, et les médicaments vendus sur ordonnance, ces produits en vente libre ont un effet réel sur les rides et le relâchement cutané. Voici les principaux actifs.

1. Acide glycolique

C'est quoi: un acide alpha-hydroxylé (AHA) dérivé de la canne à sucre qui possède une molécule suffisamment petite pour pénétrer dans la peau.
Efficacité: Diminue l'apparence des rides et des taches pigmentaires et élimine les cellules mortes.
Concentration recommandée: 8 %.
Un bon choix: Crème anti-rides FPS 15 UV, de Reversa (36 $ les 50 ml, en pharmacie).

2. Acide l-ascorbique

C'est quoi: un acide organique, aussi connu sous le nom de vitamine C, qui présente des propriétés antioxydantes.
Efficacité: Diminue l'apparence des rides, améliore la fermeté de la peau et lutte contre les radicaux libres.
Concentration recommandée: 5 %.
Un bon choix: Soin de comblement antirides fermeté Redermic, de La Roche-Posay (47 $ les 40 ml, en pharmacie).

3. Matrixyl

C'est quoi: une microprotéine de la famille des peptides qui imite le processus naturel de régénération de la peau.
Efficacité: Diminue l'apparence des rides, améliore l'élasticité et la fermeté de la peau et stimule la production de collagène.
Concentration recommandée: 3 %.
Un bon choix: Crème raffermissante Intense, de NeoStrata (72,50 $ les 30 ml, en pharmacie).

4. Rétinaldéhyde

C'est quoi: un dérivé de la vitamine A toléré par les peaux sensibles qui travaille à la relance du renouvellement cellulaire.
Efficacité: Réduit l'apparence des rides et des taches pigmentaires, tonifie la peau et améliore l'éclat du teint.
Concentration recommandée: 0,5 %.
Un bon choix: Soin traitant anti-âge Ysthéal+, d'Avène (48 $ les 30 ml, en pharmacie).

 

 

Traitements anti-âge: les produits sur ordonnance

Ils renferment des ingrédients considérés comme trop puissants pour être offerts en vente libre. Après un examen attentif, le médecin pourra déterminer la tolérance de notre peau et nous prescrire la concentration adéquate.

1. Trétinoïne

C'est quoi: un médicament à base de vitamine A acide initialement utilisé pour traiter l'acné et maintenant reconnu par Santé Canada pour ses propriétés anti-âge.
Efficacité: Estompe les rides et les taches pigmentaires, affine le grain de la peau et raffermit l'épiderme. «Des études histologiques, où on a effectué une biopsie de la peau avant et après l'application de la crème, ont montré qu'il y a plus de collagène dans le derme après utilisation sur une période de 6 à 12 mois», confirme le Dr Khanna.
Effets secondaires: faible tolérance des peaux rosacées ou couperosées et risque d'irritation et de desquamation.
Produits prescrits: Retin-A, Stieva-A, Rejuva-A, etc. (environ 18 $ les 30 ml).

2. Tazarotène

C'est quoi: un médicament de la famille des rétinoïdes utilisé pour traiter le photovieillissement (induit par le soleil).
Efficacité: Atténue les rides et les taches pigmentaires, restaure l'éclat du teint et affine le grain de la peau.
Effets secondaires: risque de sensations de brûlure à l'application ainsi que de rougeurs, de desquamation et de démangeaisons.
Produit prescrit: Tazorac (57 $ les 30 ml).

À noter: on doit utiliser les crèmes à base de trétinoïne et de tazarotène pendant environ 12 mois avant de voir des effets notables sur la peau.

Les anti-âge du futur

Récemment, le domaine médical a vu plusieurs avancées du côté des soins anti-âge disponibles en clinique. «Comme le PRP (plasma riche en plaquettes), un traitement qui consiste à prélever un peu de sang du patient pour en augmenter la concentration en plaquettes avant de le réinjecter dans la peau pour stimuler son auto-guérison, précise le Dr Stephen Mulholland, chirurgien esthétique. Résultat? La peau se régénère et se raffermit, et les rides s'estompent. Il y a aussi un Botox topique qui, selon de récents essais cliniques, semble très prometteur pour traiter les pattes-d'oie des patients phobiques des aiguilles.» Il faudra par contre patienter quelques mois avant que ces formules soient offertes partout au pays.

Médecine esthétique: les injections

La médecine esthétique propose actuellement deux types d'injections: les relaxants musculaires et les remplisseurs.

Relaxants musculaires

Comme le nom l'indique, leur but est de détendre les muscles responsables des rides d'expression afin d'inhiber leurs contractions.

1. Toxine botulique

C'est quoi: une protéine dérivée d'une bactérie purifiée qui a un effet relaxant temporaire sur les muscles. Sur le marché, il y a le Botox et, depuis peu, Dysport.
Comment ça se passe: À l'aide d'une aiguille très fine, le médecin pratique une série d'injections à faible dose directement dans le muscle.
Niveau de douleur: faible.
Efficacité: Diminue visiblement l'apparence des rides du front et de la glabelle (entre les sourcils) ainsi que les pattes-d'oie.
Effets secondaires: risque d'ecchymoses, de rougeurs et d'enflures.
Durée: de 4 à 6 mois.
Coût: environ 400 $ la région.

 

Remplisseurs

On les utilise pour remplir les contours du visage. Le Dr Mark Samaha, chirurgien plastique facial, explique: «Avec le temps, la peau perd son élasticité et tombe, créant ainsi des bajoues et des rides dans le cou. On note aussi une perte de tissus graisseux qui creuse le visage et vieillit énormément. D'où la popularité des remplisseurs.» À noter que plusieurs seringues sont parfois nécessaires pour traiter une région donnée.

1. Acide hyaluronique

C'est quoi: une molécule présente dans l'organisme qu'on emploie pour remplir les rides et les creux du visage. Il existe divers produits à la texture plus ou moins visqueuse et aux propriétés différentes, comme Restylane, Juvéderm, Esthelis et le petit nouveau, Voluma.
Comment ça se passe: Le gel est injecté dans le derme par micro-points d'injection. Biodégradable, il s'épuise naturellement au bout de quelques mois.
Niveau de douleur: moyen. La solution: une anesthésie topique ou par injection.
Efficacité: Comble immédiatement les rides des coins de la bouche au menton (ce qu'on appelle la marionnette), les plis nasolabiaux (du nez à la bouche), les pattes-d'oie et les creux du visage (joues, cernes, etc.).
Effets secondaires: risque d'ecchymoses, de rougeurs et d'enflure, Durée: de 6 à 12 mois; plus de 12 mois pour Voluma.
Coût: de 300 $ à 1 000 $ la seringue.

2. Acide l-polylactique

C'est quoi: un produit semi-permanent fait d'un polymère biodégradable initialement utilisé pour les sutures. Il donne du volume à de grandes portions du visage. Sculptra est le plus courant.
Comment ça se passe: L'acide est injecté aux endroits en perte de volume et agit au fil des semaines en stimulant la production de nouveau collagène.
Niveau de douleur: moyen. La solution: une anesthésie topique.
Efficacité: Comble les creux du visage (joues, tempes, cernes, etc.).
Effets secondaires: risque d'ecchymoses, de rougeurs et d'enflure.
Durée: 2 ans.
Coût: de 500 $ à 800 $ la seringue.

3. Hydroxyapatite de calcium

C'est quoi: un constituant minéral fabriqué par l'organisme et utilisé pour donner du volume aux contours du visage. Le plus connu est Radiesse.
Comment ça se passe: Le gel est injecté dans le derme profond aux endroits en perte de volume. Il agit en stimulant la production de nouveau collagène.
Niveau de douleur: moyen. La solution: une anesthésie topique.
Efficacité: Comble les rides de la glabelle et de la marionnette, les plis naso-labiaux et la perte de volume au menton ou aux pommettes.
Effets secondaires: risque d'ecchymoses, de rougeurs et d'enflure.

Durée: de 2 à 3 ans.
Coût: de 750 $ à 1 500 $ la seringue.

 

Médecine esthétique: les thérapies anti-âge

Du laser aux ultrasons, en passant par la radiofréquence, voici les thérapies les plus utilisées en médecine esthétique pour contrer le vieillissement cutané.

1. Laser ablatif fractionné

C'est quoi: un appareil (CO2, Erbium) émettant des microfaisceaux qui pénètrent dans le derme pour permettre son renouvellement.
Comment ça se passe: À l'aide d'un instrument passé sur la peau, le laser pénètre dans le derme pour créer un effet thermique microscopique qui détruit une partie des cellules sans toucher aux tissus environnants. Le but? Déclencher un processus naturel de cicatrisation pour stimuler la production de collagène.
Niveau de douleur: faible.
Efficacité: Raffermit et améliore la texture de la peau (rides, cicatrices, taches pigmentaires).
Effets secondaires: rougeurs et enflure temporaires.
Nombre de séances: 1 ou 2, à intervalles de 8 à 12 semaines (CO2); 3 à 5, à intervalles de 4 à 6 semaines (Erbium).
Coût: de 500 $ à 2 000 $ la séance.

2. Radiofréquences

C'est quoi: un appareil (Accent, Thermage) émettant des radiofréquences dans les couches profondes du derme pour stimuler la production de collagène et raffermir le visage.
Comment ça se passe: Au contact de l'instrument avec la peau, le collagène se resserre, créant une sensation de chaleur intense apaisée par refroidissement avant, pendant et après chaque émission d'ondes.
Niveau de douleur: faible (Accent) et moyen à élevé (Thermage). La solution: une anesthésie topique.
Efficacité: Remodèle progressivement les contours du visage sur une période de 4 à 6 mois, raffermit la peau et diminue l'apparence des rides.
Effet secondaire: rougeur temporaire.
Nombre de séances: 1 ou 2, à intervalles de 5 à 6 mois (Thermage); 5 à 10, à intervalles de 2 à 4 semaines (Accent).
Coût: de 1 500 $ à 3 000 $ la séance (Thermage); de 250 $ à 500 $ la séance (Accent).

3. Ultrasons

C'est quoi: un appareil (Ulthera) qui utilise l'énergie des ultrasons pour raffermir la peau uniformément en stimulant la production de collagène.
Comment ça se passe: Un applicateur diffuse des ultrasons dans les différentes couches de la peau afin de provoquer par réaction thermique les mécanismes de rajeunissement de notre peau.
Niveau de douleur: faible.
Efficacité: Raffermit graduellement le visage sur une période de 2 à 3 mois.
Effets secondaires: légère rougeur ou enflure temporaires.
Nombre de séances: 1 à 3, à intervalles de 2 à 6 mois.
Coût: de 500 $ à 3 000 $ la séance.

Avant d'entreprendre un traitement...

  • On s'assure de la réputation et de la compétence du médecin, qu'il soit dermatologue, chirurgien plasticien ou omnipraticien. «Il ne faut pas hésiter à contacter le Collège des médecins pour vérifier ses antécédents», conseille le Dr Yves Hébert, omnipraticien
    et président de l'Association canadienne de médecine esthétique.
  • On prend le temps de discuter avec le spécialiste. On doit se sentir écoutée et en confiance.
  • On le bombarde de questions: Depuis quand fait-il ce genre d'interventions? À quelle fréquence? Quel type de produit ou d'appareil utilise-t-il? Qui exécutera le traitement? Quelle formation ou certification possède-t-il? Etc.

 

Où s'informer

 

 

Commentaires

Partage X
Soins beauté

Le point sur les traitements anti-âge

Se connecter

S'inscrire