Soins beauté

Le bain, au spa et chez soi

Le bain, au spa et chez soi

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

Le bain, au spa et chez soi

Promesse de détente, de remise en forme et de beauté, le bain est un des soins-clés de l'hydrothérapie.

Voici comment s'y adonner, au spa comme à la maison, avec des recettes testées par l'équipe de Coup de pouce. Rien de mieux pour prendre soin de soi, surtout l'hiver!

Avec l'engouement récent pour les bains scandinaves, de plus en plus de Québécoises succombent aux plaisirs du bain thérapeutique. Et on n'est pas les premières à aimer, car l'intérêt pour l'hydrothérapie ne date pas d'hier: les Grecs et les Romains fréquentaient les bains publics, les Amérindiens avaient des huttes de sudation et les hammams et les saunas existent depuis plus de 1 000 ans.

Les bains classiques
La plupart des spas proposent les trois bains classiques suivants: à la boue (de tourbe, minérale ou marine), aux algues et aux huiles essentielles.

  • Les boues contiennent toutes des minéraux, des oligoéléments et des acides aminés aux vertus anti-inflammatoires, anti-douleur et relaxantes. «Ces propriétés aident à soulager l'arthrite, l'arthrose et les douleurs musculaires», explique Audrey Rivest, porte-parole de Spas Relais santé.
  • Les algues, pour leur part, éliminent les toxines et soulagent les tensions musculaires grâce à l'iode, aux oligoéléments et à l'eau de mer qu'elles renferment.
  • Enfin, chaque huile essentielle possède ses caractéristiques et peut servir à concocter un bain anti-fatigue, relaxant, anti-douleur, etc.

    Les bains exotiques
    Les bains prennent aussi une tangente gourmande grâce à de délicieux ingrédients aux promesses thérapeutiques.

  • Le chocolat chasserait le stress, donnerait de l'énergie et serait bénéfique pour la peau.
  • La canneberge possède des vertus antioxydantes éprouvées et contribuerait à ralentir le vieillissement cutané.
  • Le bain au thé posséderait des vertus anti-âge et tonifiantes.
  • Le vin: bourrés d'anti-oxydants, les produits dérivés de la vigne et du raisin promettent d'adoucir la peau, de la régénérer et de contrer son vieillissement.

    Les bienfaits d'un bain chaud
    S'immerger dans un bain chaud détend les muscules et aide à éli-miner les toxines de la peau (la chaleur provoque l'ouverture des pores). En plus de soulager certains maux, comme les crampes menstruelles, les spasmes musculaires et l'inflammation articulaire, ils peuvent nous conférer un air sain en irrigant notre peau et nos muscles. De plus, sous l'effet de la chaleur, la pression artérielle diminue, entraînant un effet calmant. Lucie Lafontaine, naturopathe et professeure en hydrothérapie, ajoute que la dilatation des vaisseaux sanguins et des capillaires facilite aussi les échanges entre les tissus et la circulation sanguine, ce qui aide à détoxifier l'organisme.Ce qu'en dit la médecine
    Les soins d'hydrothérapie sont de bons outils si on recherche un état de détente, selon la Dre Sylvie Dodin, titulaire de la chaire Approche intégrée en santé de l'Université Laval. Par ailleurs, selon l'état actuel des recherches, l'hydrothérapie, en conjonction avec des approches médicales traditionnelles, pourrait soulager les maux de dos et les symptômes de la fibromyalgie.

    Cela dit, vu leur effet vasodilatateur, les bains chauds prolongés et les bains de vapeur peuvent provoquer ou aggraver la migraine, les varices et la couperose. Ils sont d'ailleurs à éviter si on est enceinte ou si on souffre d'hypertension, de diabète ou de maladies cardiovasculaires.

    Spa nordique: un choc salutaire
    Le spa nordique, aussi appelé spa ou bain finlandais ou scandinave, fait alterner des bains aux températures très contrastées. Au Québec, une vingtaine d'endroits proposent cette approche, aussi appelée thermothérapie. «Le spa nordique est devenu une activité sociale. Sa popularité tient aussi à son coût: on peut passer la journée dans les bains pour 35 $ à 40 $», indique Audrey Rivest. Côté thérapeutique, l'alternance de chaud et de froid aurait des vertus anti-inflammatoires, selon Lucie Lafontaine. Cela aurait aussi un effet analgésique. L'eau froide seule pourrait servir dans certains cas, comme avec les hémorroïdes, mais l'application ne devrait pas durer plus de 1 minute. Le spa nordique se pratique toute l'année. Il est, lui aussi, à éviter si on est enceinte ou si on souffre d'hypertension ou de problèmes cardiaques.

    Le spa nordique, étape par étape
    1. D'abord, le chaud... On commence en réchauffant notre corps de 10 à 15 minutes dans un sauna sec, un sauna humide (où on crée de la vapeur en jettant de l'eau sur les pierres) ou un bain de vapeur, parfois agrémenté d'effluves d'eucalyptus afin d'aider à dégager les voies respiratoires. «Les premières fois, on peut avoir de la difficulté à se détendre et à se concentrer sur sa respiration, comme il convient de le faire, prévient Audrey Rivest. Il suffit de commencer par de courtes périodes et d'y d'aller graduellement.»

    2. Ensuite, le froid! Une fois le corps bien chaud, on plonge dans un bain froid (température maximale: 13°C). Certains spas ont aussi une chute d'eau froide ou donnent accès à une rivière. L'hiver, on peut se rouler dans la neige. Le choc thermique apporte une grande détente, bénéfique si on est stressée, surmenée ou aux prises avec des troubles du sommeil.

    3. Un temps de repos. On peut répéter ce cycle chaud-froid autant de fois qu'on le désire. Toutefois, «on doit s'accorder un repos de 15 à 20 minutes entre deux cycles, insiste Audrey Rivest. C'est très important, car il faut que le rythme cardiaque revienne à la normale. C'est d'ailleurs durant ce repos qu'on ressent les bienfaits relaxants espérés.»

    Une néophyte raconte
    «Je commence par le sauna sec au parfum d'eucalyptus: c'est très chaud, mais mon corps s'adapte rapidement. Je plonge dans le bassin d'eau froide: moins douloureux que je ne l'aurais cru... On se repose un bon 15 minutes tout en contemplant le magnifique paysage. Dehors, la température plutôt fraîche ne se fait pratiquement pas sentir. Dès le deuxième cycle, au repos, le bien-être est total. Je ne veux plus rentrer à la maison! Je fais quatre fois le cycle chaud-froid-repos. J'ai tout aimé de l'expérience! Au long du processus, on sent vraiment que notre corps se libère de ses tensions et de ses impuretés. J'y retournerai, c'est certain, car l'essayer, c'est l'adopter.»L'art du bain maison
    À défaut d'une visite au spa, notre baignoire, toujours accessible, peut nous procurer de bons moments de détente à petit prix. Voici huit recettes maison pour soulager des malaises courants.

    Pour un sommeil réparateur
  • 1/4 t (60 ml) de lait de chèvre en poudre
  • 2 c. à tab (30 ml) de flocons d'avoine
  • 2 c. à tab (30 ml) de fleurs de lavande
  • 20 gouttes d'huile essentielle de lavande fine(Lavandula angustifolia)
  • 5 gouttes d'essence d'orange douce (Citrus sinensis)

    Dans un bol, bien mélanger tous les ingrédients. En imbiber une débarbouillette (ou un petit sac de coton) et la placer sous l'eau chaude du robinet pendant que le bain se remplit.

    Commentaire de la testeuse
    «Facile à faire comme tout! Le bain reste propre... ou presque. Et l'odeur est divine, j'en suis complètement accro! J'ai dormi comme un bébé. Je le referai!»
    Brigitte

    Après une rude journée
  • 2 c à tab (30 ml) de bain moussant
  • 20 gouttes d'huile essentielle de sapin (Abies balsamea)
  • 5 gouttes d'huile essentielle de pin (Pinus sylvestris)

    Dans un bol, bien mélanger tous les ingrédients. Verser dans la baignoire pendant qu'elle se remplit, en remuant l'eau afin de créer de grosses bulles.

    Commentaire de la testeuse
    «Fatiguée, je m'assoupis en allant coucher ma petite. C'est donc à contrecoeur que je me plonge dans le bain. Je pensais faire un bain relaxant: l'effet est inverse, c'est un bain dynamisant! J'ai un second souffle pour ma soirée. À éviter, donc, avant d'aller se coucher. L'odeur était un peu dérangeante au départ, mais je m'y suis habituée. J'aurais aimé un peu plus de mousse.»
    Isabelle M.

    Pour soulager rhume, congestion ou grippe
  • 1/4 t (60 ml) de sel de mer (idéalement, de la mer Morte, car il est plus riche en minéraux)
  • 2 c. à tab (30 ml) d'huile d'olive
  • 1 c. à thé (5 ml) d'algues marines (le varech en flocons est l'algue la plus facile à trouver)
  • 20 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus radié (Eucalyptus radiata )

    Bien mélanger touts les ingrédients à l'aide d'une cuillère et verser dans l'eau.

    Commentaire de la testeuse
    «Quelle agréable sensation quand on se glisse dans le bain chaud avec sa bonne odeur d'eucalyptus! Le sel fond bien. Mais, à mesure que l'eau refroidit, l'huile d'olive laisse une sensation huileuse désagréable et, en plus, elle tache la serviette (parti au lavage). L'huile essentielle d'eucalyptus est insuffisante pour avoir un réel effet décongestionnant.»
    Isabelle J.

    Contre les douleurs musculaires
  • 2 c. à tab (30 ml) d'huile de ricin 15 gouttes d'huile essentielle de pruche (Tsuga canadensis)
  • 10 gouttes d'huile essentielle de laurier (Laurus nobilis)
  • 2 gouttes d'huile essentielle d'eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)

    Bien mélanger et verser dans l'eau.

    Commentaire de la testeuse
    «Avant le bain, j'avais vraiment mal partout! J'ai apprécié le mélange facile à faire, l'eau pas trop huileuse et le parfum très concentré et naturel des huiles essentielles. J'ai effectivement senti un grand bien-être et j'ai bien dormi. Petit bémol: avec seulement 2 petites gouttes, l'odeur de l'eucalyptus citronné était vraiment dominante, même jusqu'au lendemain matin.»
    LouiseContre le mal de tête
  • 1/2 t (125 ml) de lait à 3,25 %
  • 20 gouttes d'huile essentielle de camomille romaine (Chamaemelum nobile)

    Mélanger les ingrédients et verser dans l'eau.

    Commentaire de la testeuse
    «J'ai un mal de tête terrible, j'essaie le bain sans trop y croire. Le lait entier est un excellent dispersant et rend l'eau douce. Après seulement quelques minutes à inspirer profondément le parfum de camomille, mon mal de tête s'est dissipé. Je suis vendue!»
    Andrée-Anne

    Pour soulager des problèmes digestifs
  • 1 jaune d'oeuf
  • 10 gouttes d'essence de citron (Citrus limonum)
  • 5 gouttes d'huile essentielle d'anis (Pimpinella anisum)

    Bien mélanger, verser dans le bain et agiter.

    Commentaire de la testeuse
    «J'essaie la recette en soirée, alors que ma digestion est lente. L'émulsion dans le jaune d'oeuf est facile à faire et se disperse facilement dans le bain. Au début, le mariage d'eau très chaude et de parfum de tarte aux citrons est délicieux. Ma digestion va mieux... mais rapidement, l'odeur me donne des haut-le-coeur et, au bout de 10 minutes, j'abandonne.»
    Andrée-Anne

    Contre les crampes menstruelles
  • 1 c. à tab (15 ml) de beurre de cacao
  • 1 c. à tab (15 ml) de beurre de coco extra-vierge
  • 10 gouttes d'huile essentielle d'ylang-ylang (Cananga odorata)
  • 10 gouttes d'huile essentielle de basilic (Ocimum basilicum)

    Bien mélanger, puis jeter sous l'eau du robinet. Les beurres fondront facilement.

    Commentaire de la testeuse
    «Le mal de ventre d'avant-menstruations me tenaille et je plonge. Premier constat: ça sent très bon et, s'il est difficile à homogénéiser, le mélange se dissout sans problème. Les beurres rendent la baignoire très glissante: on s'y coule avec prudence. Après 20 minutes, mon mal de ventre a disparu et ma peau est ultra-douce. Étonnamment, j'ai pris ce bain après un cours de yoga d'une rare intensité et, le lendemain matin, je n'ai ressenti aucune courbature!» Mélanie

    Pour soulager les jambes lourdes et sensibles
  • 2 c. à tab (30 ml) d'huile de noyau d'abricot
  • 15 gouttes d'huile essentielle de cyprès (Cupressus sempervirens)
  • 5 gouttes d'essence d'orange douce (Citrus sinensis)
  • 1/2 t (125 ml) de vinaigre de cidre

    Bien mélanger avant de verser dans le bain. Pendant qu'on s'y prélasse, se masser les jambes avec les mains ou la débarbouillette, des pieds vers les cuisses.

    Commentaire de la testeuse
    «L'odeur de vinaigre de cidre est forte durant le bain et est restée dans la salle de bains pendant plusieurs heures, mais le parfum de cyprès me plaît. En massant mes mollets, je sens la fraîcheur et, après, j'ai l'impression que mon sang circule mieux dans mes jambes. La préparation a laissé un cerne huileux dans la baignoire.»
    Marie-AnnickOn souhaite concocter nos propres recettes?
    Attention: versées pures dans le bain, les huiles essentielles peuvent irriter ou brûler la peau. «Pour un bain relaxant ou tonifiant, 15 gouttes suffisent. Pour un problème de santé, on utilise jusqu'à 30 gouttes. Cependant, on doit les incorporer à un dispersant, c'est-à-dire un corps gras qui a la faculté d'entourer les molécules d'huile essentielle», explique Stéphanie Plamondon, fondatrice de Noblessence.

    Plusieurs dispersants d'huiles essentielles sont bénéfiques en soi: le jaune d'oeuf adoucit la peau, tout comme le lait, qu'il soit de vache, de chèvre ou de soya. Les huiles végétales grasses, bénéfiques pour la peau, conviennent aussi: olive, amande douce, germe de blé, noyau d'abricot, huile rouge de Turquie, sans oublier le beurre de cacao et l'huile de coco, tous deux très hydratants. On veut des bulles? On choisit une base neutre de bain moussant du commerce. Il suffit de 2 c. à tab (30 ml) de dispersant pour mélanger de 15 à 30 gouttes d'huiles essentielles.

    Avant de se la couler douce
  • On attend que la digestion soit terminée avant d'entrer dans le bain.
  • On s'assure de ne pas être dérangée, puis on se crée une ambiance apaisante: musique de relaxation, encens ou bougies, coussin pour la nuque.
  • On fait trempette 20 minutes. C'est suffisant pour que les ingrédients agissent.
  • À moins que ce ne soit le temps d'aller au lit, on fait suivre le bain d'une douche fraîche de 5 minutes, puis on s'enveloppe dans un peignoir et on se repose pendant une vingtaine de minutes.

    Pour en savoir plus
    L'Hydrothérapie, sur Passeportsanté.net (sous Approches complémentaires, Thérapies, lettre H).
    L'Univers d'un spa chez soi, du Spa Eastman, par Chrissie Painell-Malkin, Hurtubise HMH, 2003, 144 p., 32,95 $.
    Pour trouver des produits pour le bain et des recettes: Noblessence 950, rue Fleury E., Montréal; infos: 514-332-5503
    Merci à Stéphanie Plamondon, de Noblessence, pour les recettes de bains maison et pour les ingrédients nécessaires à la préparation des bains, et au Spa Le Finlandais de Rosemère (450-971-0005)
  • Commentaires