Soins beauté

Chirurgie esthétique: s’informer avant de passer sous le bistouri

Chirurgie esthétique: s’informer avant de passer sous le bistouri

IStock Photographe : IStock Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

Chirurgie esthétique: s’informer avant de passer sous le bistouri

Chaque année, plus d’un demi-million de Canadiens souhaitent subir une chirurgie esthétique. Pourtant, avant de passer sous le bistouri, peu de ces personnes ont effectué des recherches sur leur intervention et leur chirurgien.

Les résultats d'un sondage réalisé auprès de la population canadienne révèlent que 15 % des répondants seraient prêts à entrer chez le plasticien sans bien connaître les détails de leur intervention et que seulement 25 % des personnes désirant obtenir des services de chirurgie plastique auraient procédé à des recherches avant de rencontrer un spécialiste. Ce manque de vigilance s'expliquerait par le malaise qu'éprouvent les gens à discuter de leur chirurgie plastique. 

Prendre sa chirurgie au sérieux

À la suite de la parution de ces données troublantes, la Société canadienne de chirurgie esthétique (cosmétique) plastique (SCCECP) et la Société canadienne des chirurgiens plasticiens (SCCP) recommandent aux futurs patients de s'informer adéquatement au sujet de l'intervention qu'ils subiront afin que la chirurgie plastique devienne un choix éclairé et fait en connaissance de cause. Les deux sociétés diffusent aussi de l'information afin d'aider les gens à choisir un plasticien agréé qualifié. Yvan Laroque, président de la SCCECP, conseille aux patients de toujours poser les questions suivantes à leur chirurgien pour s'assurer de sa compétence.

Les quatre questions essentielles à poser à son chirurgien:

1. Êtes-vous un plasticien agréé par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et êtes-vous membre d'une organisation professionnelle comme la SCCECP ou la SCCP?

2. Combien d'interventions de ce type avez-vous déjà pratiquées?

3. Avez-vous des droits hospitaliers pour ce type d'intervention? Si c'est le cas, à quel hôpital?

4. Quel suivi faites-vous après la chirurgie?

Lire aussi: Chirurgie esthétique: le droit à la beauté 

Il est également important:

- de ne pas se laisser persuader par le bradage pour rajouter des chirurgies additionnelles;

- de se méfier du chirurgien qui fait des garanties de satisfaction en négligeant d'accorder assez d'importance aux risques de l'intervention;

- de consulter son médecin de famille pour obtenir un bilan de santé avant la chirurgie;

- de vérifier la certification de l'anesthésiste;

- de lire attentivement le formulaire de consentement;

- de se renseigner au sujet des mesures prévues en cas de complication;

- de choisir un chirurgien avec qui vous vous sentez à l'aise et qui vous inspire confiance.

La confiance entre le patient et son plasticien

Le docteur Achilleas Thoma, président de la SCCP, rappelle que «la relation entre le patient et le plasticien est vraiment importante, surtout pour les chirurgies qui demandent de grandes aptitudes techniques, comme la mammoplastie d'augmentation et la liposuccion». L'objectif principal visé par la SCCECP et la SCCP est «d'assurer que tous les Québécois et les Canadiens qui désirent obtenir des services de chirurgie esthétique soient bien informés et reçoivent des soins de qualité optimale d'un chirurgien agréé», précise le docteur Thoma.

Lire aussi:  Le chirurgien orthopédiste et vous

Les chirurgies cosmétiques

Parmi les chirurgies cosmétiques communes, qui excluent celles de reconstruction, on retrouve notamment la blépharoplastie, l'abdominoplastie, la mammoplastie d'augmentation, la mastopexie, la rhytidectomie, la liposuccion, la rhinoplastie, le lissage de la peau et le remplissage des creux de la peau. Ces interventions ont toutes un potentiel de risque. Il est donc primordial que le patient en soit conscient et qu'il se soucie sa sécurité. Ce qu'il peut faire en posant les bonnes questions et en choisissant son chirurgien avec autant de minutie qu'il le ferait, hélas, pour magasiner une maison ou une auto.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les chirurgiens agréés et les interventions, vous pouvez consulter les sections Trouver un plasticien et Chirurgie cosmétique du site de la Société canadienne des chirurgiens plasticiens.

Le saviez-vous?

Au Canada, les interventions chirurgicales et non chirurgicales les plus fréquentes, en date de 2005, sont la mammoplastie d'augmentation et la rhytidectomie. Parmi les Canadiens qui souhaitent obtenir une chirurgie plastique, 72 % sont âgés entre 35 et 50 ans, et 84 % de la clientèle est féminine.

Voir aussi: Chirurgie esthétique: augmentation ou réduction mammaire

Source
Société canadienne des chirurgiens plasticiens

Commentaires

Partage X
Soins beauté

Chirurgie esthétique: s’informer avant de passer sous le bistouri

Se connecter

S'inscrire