Soins beauté

Beauté: on dévoile nos atouts

Beauté: on dévoile nos atouts

Soin du décolleté: Sérum éclat intense White D-Tox, de Biotherm. Auteur : Coup de Pouce

Soins beauté

Beauté: on dévoile nos atouts

Côté face: le décolleté. Côté pile: le dos. Voici nos conseils avisés pour prendre soin de ces atouts précieux, et pour les présenter sous leur meilleur jour lors des soirées.

Le décolleté

Fine et fragile, la peau du décolleté accuse le poids du temps et de la gravité. Si on ne la protège pas, elle se déshydrate, rougit, se froisse et se couvre de taches.

Les bons gestes

  • On la soigne comme notre visage. «Les pores se dilatent, la peau ride et s'affaisse à cause du vieillissement et perd de son éclat si elle est mal exfoliée, comme pour le visage», explique Hélène Leblond, esthéticienne et copropriétaire du spa montréalais EQLib. Les formules destinées au visage sont donc efficaces pour le décolleté et suffisent à le traiter. «On les préfère aux produits corporels, gras et trop peu concentrés en actifs», ajoute Lucette D'Aoust, esthéticienne et propriétaire d'un institut à Brossard.

  • On évite les chocs. La peau entre le cou et les mamelons est très prompte à la couperose. «Climatisation, chauffage et brusques écarts de température forcent les délicats vaisseaux sanguins à se contracter et à se dilater, faisant éclater des veines au fil du temps», explique Lucette D'Aoust. On évite autant que possible de l'exposer à des températures trop chaudes ou trop froides et on se tourne au besoin vers les soins anti-rougeurs.

  • On protège. Le décolleté est également propice aux taches pigmentaires. «C'est là et sur le dos des mains qu'elles apparaissent en premier», affirme Hélène Leblond. Pour les prévenir, on applique un écran solaire sur les zones exposées dès qu'on sort de la maison et on évite d'y vaporiser du parfum.

  • On use de délicatesse. «Tant qu'on y va doucement et qu'on évite d'exercer de fortes pressions, il n'y a pas gestuelle spécifique au décolleté», dit Lucette D'Aoust. «Mais, pour mieux déjouer la gravité, il est conseillé de prioriser les massages ascendants», renchérit Hélène Leblond.

  • On se tient droite. La beauté du décolleté est aussi affaire de posture. «En dégageant les épaules vers l'arrière, on permet à la peau du décolleté de se retendre», explique Hélène Leblond. Elle nous recommande aussi de dormir sur le dos: «Quand on se couche sur le côté, les seins se rabattent l'un sur l'autre, ce qui finit par creuser de profonds sillons au centre du décolleté.»

 

S.O.S. taches

Pour traiter les taches sur le décolleté, différentes solutions s'offrent à nous. «La lumière pulsée (en institut) ou le laser (en cabinet médical) dépigmentent jusqu'à 60% des taches dès la première séance, dit Hélène Leblond. Les cosmétiques éclaircissants, quant à eux, agissent moyennant 12 à 18 mois de traitement quotidien.»

Le dos

L'épiderme du dos est tendu, dense et constellé de glandes sébacées, souvent hyperactives. S'il est mal soigné, ses pores se bouchent et des comédons apparaissent.

Les bons gestes

  • On s'équipe. La peau du dos est souvent négligée parce que difficile d'accès. «Il faut s'outiller, dit Hélène Leblond. Pour déloger peaux mortes et saletés, les brosses et lanières exfoliantes sont tout indiquées, à condition de les rincer à fond après usage et de les faire sécher dans un endroit aéré pour éviter la prolifération des bactéries.»

  • On prévient les boutons. La production de sébum est particulièrement importante dans la moitié supérieure du dos (des épaules aux omoplates). «Si on est sujette à l'acné, il n'est pas rare d'y voir poindre boutons et points noirs», explique Lucette D'Aoust. On évite donc les produits qui peuvent bloquer les pores et favoriser l'apparition de comédons, comme les revitalisants capillaires, qui contiennent souvent de la silicone. Si on ne peut s'en passer, on lave nos cheveux au lavabo ou encore, on couvre nos épaules d'une serviette pour éviter que le produit ne coule dans notre dos lors du rinçage sous la douche. Un autre bon moyen de réguler la production sébacée dorsale: après la douche, on asperge notre dos de lotion tonique équilibrante. Pour faciliter l'application, on la transvide dans un vaporisateur.

  • On prévient la sécheresse. Le milieu du dos peut être eczémateux, «surtout si on le lave souvent avec des nettoyants trop détergents et très parfumés», note Hélène Leblond. Les consignes: fuir les pains de savon (trop alcalins) au profit de nettoyants liquides non parfumés, s'en tenir à une douche par jour et, quand ça démange, utiliser un brumisateur d'eau thermale au lieu de se gratter.

  • On hydrate. Même s'il est moins propice au dessèchement que le décolleté, le dos a tout de même besoin d'être hydraté. «Autrement, des microfissures risquent de se former, ouvrant la porte aux champignons», dit Lucette D'Aoust. On crème toutefois avec des formules légères.

  • On laisse respirer. Parce qu'il est plus souvent couvert que le décolleté, le dos tend à retenir la moiteur et l'humidité, ce qui favorise l'apparition de comédons. On choisit les fibres qui respirent (ex.: lin et coton) plutôt que le nylon et l'acrylique.

  • On le tient à l'oeil. Les grains de beauté tendent à proliférer sur le dos. «Les causes sont l'hérédité, l'exposition non protégée aux UV et le vieillissement», explique Hélène Leblond. On suit leur évolution de près. Ils sont suspects s'ils sont asymétriques, bicolores ou très foncés et si leur diamètre dépasse celui de la gomme d'un crayon.

 


Pour le décolleté, on aime:

  • Concentré décolleté et cou multi-intensif, de Clarins. Ciblant les femmes ménopausées, il traite les rides et les taches (92$ les 50 ml, dans les pharmacies et les grands magasins et au Spa Clarins de Laval).

  • Voile corporel rafraîchissant Clean Original, de Clean. Il absorbe la moiteur et irise le décolleté pour le mettre en valeur (30$ les 108 g, chez Sephora et Murale).

  • Sérum éclat intense White D-Tox, de Biotherm. Il rend la peau lumineuse et, par conséquent, atténue le contraste des taches (82$ les 30 ml, dans les pharmacies et les grands magasins et sur biotherm.ca).

  • Crème anti-rougeur, de Rosacure+. On l'applique deux fois par jour pour apaiser la peau et atténuer les rougeurs (35,99$ les 30 g, en pharmacie).  

 

Pour le dos, on aime:

  • Serviette exfoliante The Ultimate Buffing Cloth, de Dermalogica. On se frictionne le dos en tenant une extrémité de la serviette dans chaque main (24$ dans les spas agréés; infos: 1-866-618-1116, dermalogica.ca).

  • Lotion clarifiante 3, de Clinique. Elle purifie les pores et régule l'excès de sébum sans assécher l'épiderme (24,50$ les 400 ml, dans les grands magasins).

  •  Lipikar Syndet, de La Roche-Posay. Un nettoyant sans savon ni parfum, parfait pour les peaux sèches et irritées (16$ les 200 ml, en pharmacie).

  • Eau thermale, d'Avène. Un brumisateur apaisant qui stoppe l'irritation au premier coup de pompe (21$ les 300 ml, en pharmacie).

À LIRE: Je veux une belle peau!

 

Commentaires

Partage X
Soins beauté

Beauté: on dévoile nos atouts

Se connecter

S'inscrire