Mode

En route vers Rio: Roseline Filion

En route vers Rio: Roseline Filion

Roseline Filion Photographe : Pierre Manning Auteur : Isabelle Vallée

Mode

En route vers Rio: Roseline Filion

Roseline Filion fait partie du groupe que l'on surnomme le FAB IV, les nouvelles leaders de l'équipe canadienne de plongeon. Nous avons discuté avec elle le temps d'une séance photo.

Âge: 28 ans

Épreuves: plate-forme de 10 mètres et plate-forme de 10 mètres synchro

3e participation olympique

  • Pékin 2008
  • Londres 2012: Médaille de bronze au 10 m synchronisé aux côtés de Meaghan Benfeito
  • Rio 2016

À quel moment dans ta vie, participer aux Jeux Olympiques est devenu un rêve? En 1996 (j’avais 9 ans), quand j’ai vu Annie Pelletier remporter sa médaille à Atlanta. Je me souviens avoir dit à mes parents que je voulais être exactement comme elle.

Et à quel moment c’est devenu réel? Aux Championnats du monde de 2005, quand Meaghan Benfeito et moi avons remporté une médaille de bronze en synchro. C’est là qu’on a commencé à se dire que les Jeux olympiques de 2008 étaient peut-être possibles.

Qui est ta plus grande inspiration? Mon frère! Je découvre plusieurs de ses qualités en vieillissant et c’est une personne très allumée et créative qui pourra m’apprendre beaucoup de chose dans mon avenir professionnel.

Quelles forces physiques et mentales ça prend pour pratiquer ton sport? Physiquement il faut être flexible, avoir de la puissance dans les jambes, savoir se repérer dans l’espace… Mentalement il faut être déterminé, persévérant et courageux !

Ton but personnel pour Rio: Une deuxième médaille olympique!

Ton plus gros défi: Gérer mon énergie. Les compétitions de plongeon se déroulent sur deux semaines, alors c’est important de savoir quand se reposer, quand se changer les idées et quand se concentrer sur les Jeux.

Apportes-tu un porte-bonheur avec toi? J'ai deux porte-bonheurs: un tatouage d’un trèfle à quatre feuilles qui représente mon grand-papa et un petit drapeau du Canada qui allait sur l’habit militaire du mari de ma cousine. Il me l’a donné en me disant que partir en compétition, c’était comme partir au combat!

Ta plus grande peur: Mon après- carrière. Contrairement aux jeunes de mon âge, je n’ai pas eu un parcours normal. Par exemple, je n’ai jamais travaillé à temps partiel. Par contre, le plongeon m’a apporté une discipline de vie: je suis très organisée. Présentement, j’étudie en communication et je rédige des blogues pour le site Balle Courbe [un blogue sportif né d’une association entre RDS et Urbania].

Ton péché mignon: Je suis folle du magasinage. Comme je suis presque tout le temps en maillot ou en coton ouaté, je trouve que c’est une belle façon d’exprimer ma personnalité.

Ta rapport avec la mode: Je me tiens au courant des dernières tendances et j’achète trop de revues. C’est moi qui fournis les filles en magazines lorsqu’on part en compétition; ça nous permet de nous changer les idées.

Les autres membres du FAB IV en entrevue:

Pamela Ware

Meaghan Benfeito

Jennifer Abel

Commentaires

Partage X
Mode

En route vers Rio: Roseline Filion

Se connecter

S'inscrire